Généralités

Informations générales, sans plus...
  • Puscaghja avec Dumé, non mais !

    Pendant que je me trouvais au Maroc à réaliser deux trekking d'exception au coeur de l'Atlas, j'ai reçu le mail de Dumé qui m'annonçait l'issue positive de cette affaire qui a perturbé notre fin de printemps et laissé un goût amer au fond de la bouche quand on pense que la rentabilité doit être le maître-mot de notre société, y compris dans un coin perdu de la montagne corse... La mobilisation des corses amoureux de leur montagne (manifestations à Evisa et Bastia) relayée par les pinzutti amoureux eux aussi de la montagne corse et de ses corses qui ont choisi de partager leur vie avec elle (nombreux messages de soutien sur le site web), a eu raison de l'ineptie administrative des fonctionnaires du Parc. Donc, issue positive disais-je, mais à garder dans un coin de notre mémoire comme une vigie qui guette les incongruités de nos fonctionnaires insulaires que je soupçonne désormais de ne connaître la montagne corse que depuis l'intérieur d'une cabine d'hélicoptère... Bah ! Qu'ils surveillent les gentils moutons qui suivent précautionneusement les marques du Géairevingt et contrôlent qu'ils viennent bien s'arrêter dans les endroits administrativement prévus, sinon pan pan cul cul... et nous laissent errer dans ces espaces incomparables de beauté à la rencontre des bergers et des personnes qui ont décidé de transmettre la connaissance de leur Terre à d'autres, ouvertement et gratuitement... Longue vie à Dumé, longue vie à Puscaghja ! A bientôt dans cette sauvage Haute Lonca, Dumé.

    Cliquez sur le lien pour avoir le récit des péripéties qui ont agité l'île sur le blog de corse-sauvage.fr.

    Lire la suite

  • Début des travaux à Aït Souka

    Ca y est ! Guy Rebois m'a annoncé la bonne nouvelle : la construction de l'école d'Aït Souka va pouvoir commencer. Le maçon va recevoir dans les tous prochains jours le premier acompte de 20000Dh (2000€) pour acquérir les matériaux et commencer les travaux de la salle de classe. Certes, l'association "Les Amis d'Aït Souka" n'a pas encore eu la réponse de la Déléguée à l'Education quant à la dotation d'un instituteur pour cette classe mais nous faisons le premier pas... Inch' Allah ! Tout va bien se passer. Une fois la salle de classe construite, l'association financera la construction du logement de fonction de l'instituteur. Cela devrait pouvoir être opérationnel avant la fin de l'année 2010. Dans le cas où l'administration mettrait un peu de temps à débloquer le poste d'instituteur, il resterait la possibilité de doter la classe d'une étudiante possédant le BAC et capable de donner les rudiments d'éducation aux gamins et gamines de ce petit village. Ce serait déjà un bon début. Le financement serait privé mais relativement peu onéreux (de l'ordre de 180€/mois) et il devrait être assurément possible de trouver un financeur bénévole.
    D'autre part, j'étais au gîte d'Ahmed à Aït Souka la semaine dernière et j'ai participé à une réunion d'initialisation de financement d'un projet d'agrandissement du bassin d'alimentation en eau potable du village par une école du second degré anglaise basée au NW du côté de Liverpool. J'attends prochainement un mail de Phil, le professeur principal, pour engager un rapprochement positif entre l'association "Les Amis d'Aït Souka" et leur collectif scolaire pour dégager les synergies. Au cours des deux jours où nous nous sommes croisés, j'ai pu apprécier la qualité de l'encadrement scolaire britannique fait de participatif et de respect mutuel (quelque soit l'âge, élèves ou encadrants...) et la qualité des échanges avec leur entourage. Vraiment sympa ! D'autres nouvelles d'ici quelques jours...

  • Puscaghja sans Dumé...?

    J'ai reçu ce matin son appel au secours via mail. Le Parc veut le remplacer ! Une pétition a été ouverte dès hier alors que Dumé vient de se mettre en grève de la faim. Voici la lettre ouverte que j'ai écrite il y a quelques minutes sur le site dumepuscaghja :

    Lettre ouverte aux "responsables" du PNRC
    Etes-vous devenus inconscients ou seulement intéressés par les arcanes du mercantilisme ? Cette lumière qui brille dans la montagne du côté de la Lonca ne doit pas s'éteindre parce que vous en avez décidé ainsi, au nom de l'uniformité que vous souhaitez imposer. Vous n'êtes que dépositaires d'une autorité sur ce parc naturel, en aucun cas les propriétaires des espaces... Déjà que vous empêchez toute vélléité de débroussaillage d'anciens sentiers de descente par les communes locales afin de garder les randonneurs bien captifs des marques blanc-rouges sur le GR20, vous vous permettez de détruire le tissu social qui se recréait dans la montagne corse. Le diktat que vous souhaitez imposer sur l'espace naturel ne me sied guère, comme il insupporte nombre de travailleurs de la montagne et les randonneurs amoureux des espaces naturels, bien loin des exploits sportifs que vous promouvez : le sentier le plus dur d'Europe ? du Monde ? et puis quoi encore... De grâce, parlez un peu d'autre chose !
    La rencontre avec Dumé l'année dernière à Puscaghja (voir billet de blog) avait été un immense moment de partage et de convivialité. Ca nous changeait des gardiens épiciers de refuges du GR20 (dont la plupart d'entre-eux pourraient aller suivre un stage de sourires soit dit en passant... cet aspect ne devant pas être un critère de choix dans l'attribution des espaces par le Parc). Par votre action, vous allez détruire ce que de nombreux randonneurs recherchent en Corse, un dépositaire de l'Histoire, un amoureux de sa Terre, un conteur de génie...
    J'ai découvert la Corse il y a plus de 20 ans avec l'UCPA. Cet organisme dont le directeur de Ghisoni était à l'époque François, le frère de Dumé, nous a fait aimer cette Terre avec ses merveilles et sa diversité, même chez les habitants. Et c'est la raison pour laquelle nous défendons corps et âme l'identité de cette nature. S'il vous plaît, ne la vendez pas, cette âme...! Dumé doit rester à Puscaghja, il ne peut pas en être autrement. Merci.
    Pace e salute.

    Besoin de connaître encore mieux Dumé Flori ? Ce lien conduit à la rubrique Mes Amis.

    Si comme moi vous souhaitez témoigner votre aide à Dumé, laissez une trace sur dumepuscaghja.

    Lire la suite

  • 20 000...

    Depuis quelques semaines je sentais bien que la courbe de fréquentation était à la hausse. C'est vraiment un réel plaisir qu'en ce jour de Fête du Travail, le mien soit récompensé par votre assiduité. Nous venons de passer la barre des 20000 connexions : il y a eu 10000 connexions en tout juste 3 mois alors qu'il en avait fallu 8 pour atteindre ce premier seuil. Certes, le site est de mieux en mieux référencé sur le web et il apparaît souvent dans la première page des recherches de Google. Il faut dire que dès que vous tapez un mot-clé un tantinet peu connu dans le domaine de la randonnée ou du trekking (lieu-dit, col perdu, vallée reculée hors des sentiers battus, etc.), il y a de grandes chances qu'il y ait une réponse à votre requête. Mais c'est que vous y revenez aussi !

    Vos encouragements me motivent à poursuivre le travail de rédaction et de mise en ligne. C'est quand même assez fastidieux (il faut quand même les écrire les topos !). Mais la satisfaction que vous m'exprimez au travers de nombreux messages d'encouragement me convainquent de poursuivre cette oeuvre...
    En préparation pour les mois à venir, la GTAM3 qui aura pour cadre le Moyen-Atlas, la haute route du Toubkal n°3 (voir l'article de Trek Magazine sur le sujet) et pour finir la grande traversée du Zanskar dans le N de l'Inde. Malheureusement, il n'y aura pas la grande traversée N-S de l'Islande cette année car la région S vient d'être interdite au trekking par les autorités du fait des risques inhérents aux volcans en réveil.

    Merci de vos encouragements et n'hésitez pas à me solliciter pour de plus amples renseignements ou bons plans. A bientôt.

    Pierre

  • Les statistiques 1T2010

    Rien de bien nouveau sous le soleil (encore que...). On constate une augmentation sensible du nombre de visites journalières. C'est sympa, d'autant plus que vous restez longtemps connectés. Seriez-vous des accros de la rando ? N'hésitez pas à utiliser la rubrique CONTACT pour me soumettre des idées qui vous passeraient par la tête.

                                             

  • Le dossier de voyage...

    Une création : la sous-rubrique "Dossier de voyage". Céquoidon...? A la fin de chaque topo, je mets à votre disposition deux documents PDF en libre téléchargement : le topo du circuit et la carte. Explications :

    Côté cartes, jusqu'à présent, je vous proposais systématiquement en accompagnement des topos une représentation Google Maps. Au premier abord sympathique, Google Maps est un produit extrémement limité dès que l’on veut s’en servir ailleurs que sur le PC et encore ! En effet :

    • la précision n’est pas top sur les contrées pour lesquelles on en aurait besoin,
    • je me demande vraiment à quoi sert Google Maps avec une définition aussi pourrie et un floutage qui ressemblerait si on n’y prenait garde à presqu’y voir un i entre le F et le L…
    • mise à part la copie d’écran, impossible de pouvoir imprimer avec la bonne définition la carte qui vient en support du topo (pour certains d’entre eux, comme il est très difficile de pouvoir acquérir les cartes, il vous manque vraiment quelque chose sur le terrain).

    Le produit n’étant pas adapté à notre communauté de trekkers et au nécessaire besoin de disposer d’une carte fiable lorsque l’on randonne, j’ai donc décidé de vous proposer sur les destinations pour lesquelles les cartes étaient difficiles à acheter ou n’existaient pas ou plus, de scanner la partie couverte par le topo et vous la proposer au format PDF en libre téléchargement.

    Bien entendu, pour tous les pays qui disposent de cartes au 1/25000e ou 1/50000e facilement accessibles à l’achat et sur lesquelles sont précisés les sentiers de randonnée (France, Suisse, Italie, Espagne, etc.) je n’éditerai pas ce document PDF mais comme à l’habitude vous indiquerai la référence des produits à acheter et le magasin où l’obtenir. Ceci, bien entendu, afin de ne pas pénaliser les éditeurs de cartes spécifiques randonnée qui se donnent quand même beaucoup de mal…

    C’était mon quart d’heure « on ne va s’emm… à passer son temps à chercher des cartes dans tous les coins sutout si elles ne sont pas en vente… »

    Côté topo, je mets à votre disposition la version PDF de la page web afin que cela vous soit plus pratique de récupérer les informations. Aux mises à jour près, vous avez à disposition sur quelques feuillets avec une belle mise en page l'intégralité du topo. Cela vous évitera de faire un copier/coller du texte dans votre éditeur préféré.

    Ces deux produits seront accessibles dans l'espace "dossier de voyage" (topo jour par jour + carte topographique en résolution moyenne mais exploitable).

  • Fête de la transhumance à Die

    J'ai retrouvé les scans de la brochure de l'office du tourisme du Diois que j'avais faits en 2004 après notre passage dans le coin pour la randonnée "Traversée des hauts plateaux du Vercors". Composées par F'Mur, elles sont bien dans l'esprit du dessin du "Génie des Alpages" cher à ce célèbre auteur de BD... Cliquez donc sur l'affiche pour lancer le diaporama.

    Fête de la transhumance (Die)

  • 10 000...

    Eh oui, nous y sommes arrivés. 10 000 connexions sur le site pour 53 000 pages vues ! Mazette, j'en suis tout retourné... Un rapide (mais juste) calcul permet de savoir que vous êtes en moyenne 40 à vous connecter par jour puisque le site n'est ouvert que depuis 8 mois. Pour une expérimentation, cela fait chaud au coeur. Certes, des sites comme Voyage Forum ou Trekmag sur lesquels mon lien apparaît renvoient pas mal de connexions. Cerise sur le gâteau, et ça me fait grand plaisir, le taux de fidélité (le fait qu'un internaute inscrive l'url dans ses favoris et revienne plusieurs fois) est important.

    Dans les mois qui viennent, le site va s'étoffer de nouveaux topos de randonnée entre autres sur le Maroc (Anti-Atlas, Moyen-Atlas et Djbel Saghro) ou l'Islande si d'aventure le voyage prévu à l'été 2010 s'effectue bien. J'ai aussi une grosse envie de retrouver les sentiers des Alpes (de France, de Suisse ou d'Italie) mais j'aimerais avant tout explorer plus en profondeur la chaîne pyrénéenne. Et côté Népal, me direz-vous ? Le trek du Rolwaling, un peu chahuté par la météo, m'a permis de poser les bases d'un nouveau trek d'automne entre Rolwaling et Solu que j'intitulerais bien "Sur le chemin des kharkas". Je vous en parlerai plus longuement dans un billet de blog dans quelques temps... "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage" déclamait ce bon Monsieur de la Fontaine.

    Une nouveauté pour l'année 2010 : l'accueil de topos ou de roadbooks d'amis voyageurs qui ne disposent pas d'un site web et qui étofferont le nombre de destinations couvertes.

    Ce billet était juste rédigé pour marquer le coup et tagguer, à l'instar du premier billet de blog qui marquait l'ouverture du site, la date du 10 000ème visiteur.

  • La photo de la semaine

    Pour fêter l'entrée dans cette année 2010, je vous avais déjà offert 3 chansons népalaises traditionnelles et une carte de voeux originale dont la photo avait été prise au moment du franchissement du Daldung La, ce col du Rolwaling oublié des circuits touristiques mais un merveilleux panoramique de cette région.

    L'idée m'est venue de vous proposer chaque semaine en bas de la page d'accueil un cliché extrait de mon album photos. Pourquoi ne garderais-je que pour moi ces bien jolies compositions ? Vous pouvez bien entendu rater une semaine, eh bien, je mets à votre disposition un lien situé juste en-dessous de la photo qui vous conduira à une page récapitulant les semaines passées.

  • Chansons népalaises (suite)

    J'avais mis à votre disposition sur le site à la mi-décembre la possibilité de visualiser l'enregistrement live (Take 1...!) de l'inénarrable chanson népalaise Resham phiriri. Au cours de cette session d'enregistrement, le EETT nepali band emmené par Ras Kumar s'était échauffé avec deux autres morceaux empruntés à la mémoire de la chanson traditionnelle népalaise. Sempiriri ayant provoqué un tel buzz (je rigole ! Impossible d'égaler le lipdub UMP de l'automne 2009...), je ne résiste pas au plaisir et à l'honneur de vous les proposer. Cliquez donc ici.