[Drôme] Banne depuis Valdrôme

5h40 de marche / 16kms / +1000m / -1000m.
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3238 OT Luc-en-Diois - Valdrôme - Col de Cabre
Départ : Aire de jeux du hameau du Bourg (village de Valdrôme)
Arrivée : Aire de jeux du hameau du Bourg (village de Valdrôme)

Diaporama

Carte banne depuis valdrome 5h40 16kms 1000m 1000m         Pdf image 1 Téléchargez la carte au format PDF

Valdrôme est un endroit à part dans le département de la Drôme : cette vallée située au bout du bout oriental du département a été creusée par la Drôme (on y trouve la source de "la seule rivière sauvage de France" dixit les offices du tourisme...). C'est un endroit bien sympa pour qui s'adonne à la randonnée pédestre, au trail, au VTT... en pratiquant son activité favorite dans un écrin de Nature où les parterres de fleurs sauvages sont nombreux et variés (orchidées, gentiane apéritive, lys, etc.). Comme les crêtes qui ceinturent la vallée se situent entre 1400 et 1800m d'altitude, il y fait relativement frais même au coeur de l'été. Et puis, il y a pas mal de sentiers qui parcourent la forêt sous les frondaisons. Depuis les crêtes, souvent à découvert, on dispose de panoramas à 360° des Alpes du sud, à la montagne de Lure, au Mont-Ventoux, aux montagnes du Diois et de Vercors mais le point d'orgue est sans conteste la contemplation de la partie occidentale du Dévoluy avec la présence de la Grande Tête de l'Obiou, le Grand Ferrand et le plateau de Bure. Comme le lieu est assez isolé, on peut imaginer de rester quelques jours en résidence au village de Valdrôme pour effectuer une série de randonnées : celle qui est décrite ci-après a pour but le sommet de Banne. Elle s'inscrit en complément d'autres qui parcourent les plus hautes crêtes de la région comme Les crêtes de la haute vallée de la DrômeLa crête des Casses, La montagne de l'Aup ou encore, au départ du village voisin de Charens, La montagne de Tarsimoure. Quelques hébergements se trouvent dans la vallée : un camping certes mais aussi deux gîtes d'étape, celui de Tarsimoure et l'auberge de Valdrôme qui vient d'être reprise par une équipe de jeunes bourrés de talents dont celui, bien agréable au retour de la journée d'activité, de proposer des mets délicats pour le repas du soir, et en bio...

Sur le GR91 entre Valdrôme et la ferme du Collet

De l'aire de jeux du village de Valdrôme (785m, fontaine, places de parking), on suit la RD106 vers le NW pour trouver à main D, face à la pancarte qui marque la sortie du "Bourg", le départ du chemin support du GR91 (balises blanches et rouges). De suite, on laisse ce large chemin pour s'engager sur un petit coupe-lacet qui croise un peu plus haut la piste d'accès à une propriété privée. On poursuit tout droit pour traverser successivement une prairie puis un champ de lavande (belle vue sur le côté gauche sur le montagne de Tarsimoure et à l'arrière sur la crête des Casses et le col de Rossas...). Et, au fond de la vallée de la Drôme naissante, apparaît le village de Valdrôme, perché sur sa petite crête. Après avoir longé une large zone de "massacre à la tronçonneuse" (certes, la vue panoramique est dégagée, mais quelle horreur...!), on incline sur la D (50mn, 1045m) pour évoluer sur un sentier-balcon en faux-plat montant. Il se termine dans une large clairière où l'on suit les marques du GR91 qui invitent à tourner franchement sur la G pour contourner en forêt un mamelon un peu redressé. A la sortie de ce chemin bien plaisant, on emprunte la piste sur la G pour traverser longitudinalement un large collet (30mn, 1030m).

A l'approche de la ferme du Collet

On va suivre par la suite le chemin sinueux tracé en lisière de forêt puis, après avoir franchi 2 portails, on va être améné à en franchir un 3ème pour se retrouver à marcher en bordure de la prairie, clôture à main G. A la sortie de la prairie, une petite montée suivie d'une bifurcation sur la D conduisent à un croisement de chemins et de routes (10mn, 1065m, poteau indicateur "Le Collet"). On suit la route goudronnée vers l'E sur une centaine de mètres avant de trouver un poteau signalétique qui marque le départ de l'itinéraire vers le col de Valdrôme. A G donc, on suit une piste gravillonneuse qui s'en va un peu plus haut traverser des prairies avec à présent le col convoité en ligne de mire. Le panorama proposé sur la gauche se fait de plus en plus large avec une vue qui porte de la montagne de l'Aup (Pyramide et Duffre) à celle de Tarsimoure en incluant la crête des Casses. Au deuxième plan, c'est bien le long rempart des montagnes de Praloubeau, Boutarinard et Aucelon qui appararaît à l'horizon NW. Par une montée plutôt redressée dans sa portion terminale, on rejoint le col de Valdrôme immergé en forêt (50mn, 1305m).

Dans la hêtraie entre le col de Valdrôme et le sommet de Banne

On laisse à présent le GR91 descendre vers le col de Cabre pour s'en aller rejoindre le Val Maravel alors que l'on tourne à D (pancarte directionnelle "Banne" et balisage jaune) pour emprunter un ex-sentier forestier devenu piste d'exploitation forestière. Bien vite on traverse une zone de bûcheronnage avant de trouver une portion plane. Puis c'est une pente bien affirmée qui lui succède et dans laquelle on ahane quelque peu... On est toujours immergé dans une forêt mixte (résineux et feuillus, principalement des hêtres). A la cote 1510, on sort à découvert pour embrasser du regard le pays de Valdrôme. Au fond, à la droite de la montagne de Tarsimoure qui occulte partiellement la "butte" allongée du Mont-Ventoux, émergent de l'arrière de la montagne d'Aucelon le plateau de La Servelle et les Trois-Becs.

A l'approche du sommet de Banne (à l'arrière, la montagne de Tarsimoure)

On poursuit en montée redressée pour atteindre le double sommet de Banne (1h, 1643m) et y disposer d'une vue à 360°, certes sur les chaînes de montagnes déjà évoquées précédemment puisque présentes à l'horizon S lors de la montée, mais nouvellement côté N et E avec les pics détritiques du massif du Dévoluy au premier plan cachant la quasi totalité des montagnes qui composent le massif des Ecrins. De ce dernier, on pourra quand même identifier du N au S, le Taillefer et le Grand-Armet, le Pelvoux, l'Ailefroide et les Bans. Mais, pas de Grand Pic de la Meije, ni de Barre des Ecrins ou de Sirac... Même le Vieux-Chaillol ne sera pas sur le cliché sommital !

Vue panoramique sur les montagnes du Dévoluy depuis le sommet de Banne

La descente s'initialise vers l'E puis le NE pour rejoindre le col de l'Aup. Alors que l'on suit les balises jaunes et que l'on va bientôt atteindre le large plateau du col de l'Aup (20mn, 1500m) face à la butte redressée d'"Enfurmy" (c'est par là que l'on est arrivé de la crête de Boulon lors de la randonnée décrite dans le topo Les crêtes de la haute vallée de la Drôme), on trouve à main D un bout de piste qui tourne 30m plus loin sur la G. De suite, on tombe à main D sur le départ du sentier de descente qui va parcourir la RD d'un thalweg rocailleux au début, un peu mieux après...

Au-dessus du col de l'Aup

On rejoint une piste stabilisée (15mn, 1340m), piste que l'on suit tout droit en descente. Après 150m, on laisse filer tout droit la piste qui permet de rejoindre le col des Fourches (c'est une variante de l'itinéraire proposé pour rejoindre la vallée et qui est décrit dans le topo Les crêtes de la haute vallée de la Drôme). On descend traverser le thalweg d'un ruisseau naissant avant de prendre pied sur un sentier-balcon à la vue bien dégagée si bien à l'arrière sur le sommet de Banne qu'à l'avant sur la totalité de la haute vallée de la Drôme. Si la première portion du sentier invite à la contemplation, il en est autrement pour la seconde qui présente une déclivité notable à l'approche du hameau de Chamel. On traverse tout droit au milieu des maisons du hameau. On laisse à main gauche sa route d'accès goudronnée (20mn, 1220m) pour poursuivre en légère montée et franchir l'épaule N du Serre de la Gardette. Après avoir repris le sens de la descente, on retrouve vers 1020m le départ d'une piste désaffectée qui conduit jusqu'à un croisement de pistes (45mn, 875m, poteau indicateur "Le Lac"...).

Au hameau de Chamel (à l'arrière, Banne)

De cet endroit, deux possibilités pour rentrer à Valdrôme : à gauche pour aller traverser la RD106 et au-delà suivre la RG de la rivière Drôme, ou alors, à droite, comme décrit dans la suite du topo pour prolonger un moment encore le sentiment d'isolement et retarder le "retour à la civilisation" en suivant le vallon encaissé du béal du Collet. Donc, à D sur la piste jusqu'à traverser à gué le ruisseau et trouver juste après sur la G le départ du sentier (balisage jaune). Après avoir louvoyé entre les arbres, on s'élève de quelques mètres pour prendre pied en RD du vallon et contourner en le longeant un champ tout en longueur. A son extrémité SW, le chemin se transforme en piste d'exploitation agricole, piste que l'on suit sur 500m avant de s'en échapper pour poursuivre tout droit sur un sentier bucolique en RD de la rivière. On débouche sur la RD106 (25mn, 805m) où l'on suit pratiquement en face la route d'accès à la ferme des Garants avant de trouver à main D le départ du sentier découverte tracé en RD de la Drôme (lors du circuit Les crêtes de la haute vallée de la Drôme on avait emprunté depuis le village de Valdrôme celui de la RG...). Bucolique à souhait et ponctué de pancartes didactiques sur la faune, la flore et l'environnement, il se termine sur la RD106 quelques 200m avant d'entrer dans le hameau "Le Bourg" où se trouve l'aire de jeux et accessoirement le parking où vous avez garé votre véhicule ce matin (15mn, 785m, fontaine).

A l'approche de Valdrôme

Randos jour 3     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes