[Drôme] La montagne de l'Aup

5h de marche / 17kms / +850m / -850m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3238 OT Luc-en-Diois - Valdrôme - Col de Cabre
Départ : Parking de la station de Valdrôme (8kms au S du village de Valdrôme)
Arrivée : Parking de la station de Valdrôme

Diaporama

Carte la montagne de l aup 5h 17kms 850m 850m         Pdf image 1 Téléchargez la carte au format PDF

Valdrôme est un endroit à part dans le département de la Drôme : cette vallée située au bout du bout oriental du département a été creusée par la Drôme (on y trouve la source de "la seule rivière sauvage de France" dixit les offices du tourisme...). C'est un endroit bien sympa pour qui s'adonne à la randonnée pédestre, au trail, au VTT... en pratiquant son activité favorite dans un écrin de Nature où les parterres de fleurs sauvages sont nombreux et variés (orchidées, gentiane apéritive, lys, etc.). Comme les crêtes qui ceinturent la vallée se situent entre 1400 et 1800m d'altitude, il y fait relativement frais même au coeur de l'été. Et puis, il y a pas mal de sentiers qui parcourent la forêt sous les frondaisons. Depuis les crêtes, souvent à découvert, on dispose de panoramas à 360° des Alpes du sud, à la montagne de Lure, au Mont-Ventoux, aux montagnes du Diois et de Vercors mais le point d'orgue est sans conteste la contemplation de la partie occidentale du Dévoluy avec la présence de la Grande Tête de l'Obiou, le Grand Ferrand et le plateau de Bure. Comme le lieu est assez isolé, on peut imaginer de rester quelques jours en résidence au village de Valdrôme pour effectuer une série de randonnées : celle qui est décrite ci-après parcourt les plus hautes crêtes de la région mais on dispose d'autres alternatives comme Les crêtes de la haute vallée de la DrômeLa crête des Casses ou encore, au départ du village voisin de Charens, La montagne de Tarsimoure. Autrefois équipée de remontées mécaniques dédiées à la pratique des sports d'hiver, le dérèglement climatique a été une bonne raison de transformer cette station hivernale (avec un démontagne d'une remontée mécanique, c'est à noter...) en station de sports d'été où l'on peut s'adonner à de multiples activités comme le tir à l'arc ou la descente des pentes herbeuses à VTT. Quelques hébergements se trouvent dans la vallée : un camping certes mais aussi deux gîtes d'étape, celui de Tarsimoure et l'auberge de Valdrôme qui vient d'être reprise par une équipe de jeunes plein de talents dont celui, bien agréable au retour de la journée d'activité, de proposer des mets délicats pour le repas du soir, et en bio...

La station de Valdrôme au pied de la montagne de l'Aup

Du parking de la station de Valdrôme (1330m, fontaine), on s'en va rejoindre le poteau indicateur qui invite à suivre un petit chemin parallèle à la route d'accès en direction du sommet du Duffre. Après être monté d'une centaine de mètres de dénivelée, le chemin se fait étale et sort à découvert pour nous offrir un beau panorama sur le Grand Ferrand et les aiguilles de la Jarjatte appartenant au massif du Dévoluy. Au poteau indicateur situé à 1470m, on nous propose deux directions "Sarcéna". On suit celle de D. On rejoint ainsi une piste stabilisée que l'on suit vers l'W en descente.

A l'approche de Pré Pourri, la haute vallée de la Drôme et la montagne de Tarsimoure

Après 300m, on laisse partir à main gauche en forêt un petit sentier pour poursuivre sur la piste et atteindre le lieu-dit "Pré Pourri" (55mn, 1410m, parking voitures). Le poteau indicateur invite à monter sur la G en empruntant quelques marches en bois. On dépasse la cabane de Pré Pourri (fermée à clef) pour trouver après 50m un nouveau poteau indicateur. On suit la sente la plus à D (pancarte "T.Duffre", possibilité de suivre l'autre sentier qui rejoint directement la crête...). On descend tranquillement à flanc de coteau sur un chemin certes balisé en jaune mais qui mériterait un petit nettoyage printanier... On évolue face à la haute vallée de la Drôme au bord de laquelle se dresse la proéminente montagne du Glandasse. A la fourche de chemins (15mn, 1300m), on laisse le balisage jaune descendre vers le lieu-dit "Les Buisses" pour suivre à main G le sentier découverte de Sarcéna (bifurcation non signalée dans ce sens...). Après quelques lacets, on sort de la forêt pour prendre pied sur la crête de la montagne de la Sarcéna (15mn, 1400m).

Le sud Vercors vu depuis la crête de la montagne de Sarcéna

On dépasse une table d'orientation (bien mal en point...) de laquelle le regard porte de la Grande Tête de l'Obiou au Pic de Bure. Après 300m, on vient croiser le sentier alternatif et plus direct qui arrive de la cabane de Pré Pourri (10mn, 1420m). On quitte le sentier découverte pour suivre à nouveau le balisage jaune sur la D (et ce jusqu'au retour à la station...). On retrouve très vite la crête de la montagne de la Sarcéna depuis laquelle on découvre pour la première fois le Mont-Ventoux. Le sentier devient aussi plus chaotique, tracé qu'il est au milieu des buis, des genévriers et des fayards. De nombreuses roches calcaires affleurent et cassent le rythme que l'on souhaiterait avoir... On s'élève en direction de l'E jusqu'à dépasser un belvédère dominant la vallée de l'Oule appartenant au département des Hautes-Alpes avec à l'horizon la crête dépouillée de la montagne de Lure.

Sur la crête de la montagne de l'Aup

A l'arrière, on découvre la montagne d'Angèle et dans la continuité sur la droite la longue crête de la montagne de Couspeau terminée par le Grand-Delmas et les Trois-Becs. Côté N, c'est le Vercors avec la montagne du Glandasse, la plus proche, mais aussi le But Saint-Genix, le plateau d'Ambel, les Petit et Grand Veymont, le Mont-Aiguille (si, si...) et le Jocou. Le chemin, maintenant débarrassé des buissons, traverse une belle pelouse alpine recouverte de myriades de fleurs, pelouse qui a colonisé le lapiaz sommital. On efface plusieurs béquets rocheux qui font gagner à chaque fois une cinquantaine de mètres de dénivelée. Le panorama est toujours aussi étendu et varié. On passe au pied d'une croix monumentale en fer forgé (1h10, 1740m) pour rejoindre le sommet du Duffre (10mn, 1757m).

La croix au pied du sommet du Duffre

Du sommet, on descend plutôt à main G vers le col qui sépare le Duffre de la Pyramide (5mn, 1680m). Le petit sentier se poursuit en face en direction de la Pyramide (noter depuis ce col la possibilité de rejoindre le parking de Valdrôme en 45mn en suivant le sentier qui descend le thalweg...). On contourne le sommet de la Pyramide avant de redescendre de l'autre côté sur le Pas la Lauze face à la lointaine Tête de l'Estrop. Au Pas la Lauze (20mn, 1555m), on poursuit tout droit (il y a là aussi un sentier de retour rapide vers le parking de la station de Valdrôme...). On suit en montée régulière le rebord de la falaise.

A l'approche du Pas la Lauze

A l'approche du sommet qui marque l'extrémité N de la crête de la montagne de l'Aup, on peut noter la présence en contrebas à droite d'une grotte (20mn, 1685m) qui permet, le cas échéant, de s'abriter en cas d'orage ou de pluie... On finit par atteindre le "bout du bout" de la montagne de l'Aup (5mn, 1626m, lieu-dit "L'Aup Froid") d'où la vue est toujours aussi exceptionnelle avec au N le Glandasse, le Grand Veymont et le Mont-Aiguille. qui se détachent nettement à l'horizon. Mais si l'on a gagné le Mont-Aiguille en totalité, il ne reste plus grand chose de la crête de Couspeau et des Trois-Becs. Juste peut-être les chapeaux qui dépassent de la montagne de Praloubeau... D'ici, c'est le Dévoluy qui en impose entre Grande Tête de l'Obiou, Grand-Ferrand et plateau de Bure. Il ne reste plus qu'à descendre en suivant le balisage jaune à main G. Le parking de Valdrôme est d'ailleurs bien identifiable, vu d'en haut... Après avoir désescaladé la pelouse alpine, on incline à D pour rejoindre à l'orée de la hêtraie une piste forestière. On l'emprunte en descente sur la G jusqu'au croisement de pistes en contrebas (25mn, 1380m, poteau indicateur "Serre des Maures"). A G toute sur une belle piste stabilisée qui présente une légère déclivité (mais aussi une petite remontée...) pour atteindre le camp de toile de Valdrôme (25mn, 1300m). Le parking se trouve 30m au-dessus du coteau d'en face (5mn, 1330m).

Au bout du bout de la montagne de l'Aup avec le Dévoluy à l'horizon

Randos jour 3     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes