[Rhône-Alpes] La Servelle

6h20 de marche / 23kms / +1100m / -1100m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3138 OT Dieulefit - St Nazaire le désert - Forêt de Saoû
Départ : Aucelon, 20 kms S de Saillans
Arrivée : Aucelon

Diaporama

Carte aucelon servelle         Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte au format PDF

La Servelle avec ses 1613m fait face à la montagne de Couspeau et propose, une fois que l'on aura atteint le Serre de l’Église, une randonnée de plateau. Ici c'est le paradis de la lavande sauvage, des herbes folles, des troupeaux de vaches et de brebis et, tristement pour le berger, du loup... Ce micro massif, satellite du Vercors et qui fait la séparation entre la Drôme des montagnes et l'autre que l'on qualifie de « provençale », est suffisamment élevé pour proposer une vue circulaire sur la région : outre les falaises sud du Vercors (plateau d'Ambel, Pas de l'Infernet, buts de Saint-Genix, de Nève et Sapiau, montagne du Glandasse), le regard portera jusqu'aux massifs de l'Oisans, du Dévoluy et du Mercantour, au sud le Ventoux montrera qu'il est bien le « seigneur » de la région.

Remontée de la vallée de la Roanne entre Pont d'Espenel et Aucelon

Du village d'Aucelon situé un peu à l'écart en RD de la vallée de la Roanne, perché qu'il est dans la montagne, on laisse la voiture sur le parking de la mairie (ou s'il y a trop monde sur celui qui est proposé 300 plus bas sur la route de Pennes-le-Sec. Déjà on est dans l'ambiance « panoramas à satiété » : dans l'enfilade de la rue principale du village, enchaînement de la montagne de Couspeau, massif des Trois Becs et Rochers de Cresta. On se sent (un peu...) au bout du monde et il ne fait pas bon avoir oublié quelque chose en bas... Et pourtant on ne se trouve qu'à 20kms de Saillans ou de Die. En tout cas, un lieu enchanteur...

Le village d'Aucelon avec à l'horizon Couspeau et les Trois Becs

De la place du village à 755m on monte NE en suivant la petite route goudronnée au début (balisage jaune) qui rejoint l'entrée d'une ferme. On traverse la cour de ferme puis c'est à D sur un chemin ombragé. Les frondaisons disparaissent rapidement pour laisser place à une lande de genêts et de buis. Sur le plat (30mn, 920m), on effectue un petit D G pour emprunter une piste en direction du SE. On dépasse la ferme de la Plongière (25mn, 1090m) et on poursuit quelque temps sur la piste qui traverse à nouveau une lande. A la cote 1115, un sentier coupe-lacet se propose à main D. Plus haut, on ressort à découvert pour avancer sur un plateau gazonné. On dépasse un mirador de chasse et un impluvium pour franchir une barrière (30mn, 1280m). Tout droit, la piste conduit jusqu'au plateau ouvert au milieu duquel est posée la bergerie du Serre de l’Église (10mn, 1290m). Belle vue périphérique à l'arrière sur la montagne du Glandasse et le massif du Dévoluy.

Le sommet de la Servelle vu depuis la bergerie du Serre de l'Eglise

Au poteau indicateur, à G toute vers l'E puis le SE sur une piste en faux-plat montant jusqu'à atteindre un emplacement marqué de trois cairns marquant un lieu de largage d'armes et de vivres durant la seconde guerre mondiale destiné à venir en support des maquis du Vercors (10mn, 1320m). Tout au loin à l'horizon vers le N, les falaises sud du Vercors composent un paysage torturé qu'il doit être plutôt sympa de parcourir (voir topo Balcons sud du Vercors). On poursuit sur la piste principale qui « s'engouffre » dans un large vallon au fond duquel on découvre le Ventoux. On arrive au poteau indicateur « Champ Rabi » (15mn, 1300m). La lavande ici règne en maître, sauvage ou cultivée, les senteurs sont prégnantes. On emprunte un bout de piste sur la D avant de partir dans les herbes folles en suivant le balisage jaune et rouge du GRP du Tour de la Vallée de la Roanne. Les marques nous orientent sur le fil d'une large crête débonnaire que l'on remonte en suivant la clôture. Elle nous conduit jusqu'au sommet de la Servelle (45mn, 1613m) duquel on dispose d'une vue panoramique à 360° et plus particulièrement à nos pieds en direction de l'W sur le sillon tracé par la Roanne.

Au sommet de la Servelle

On franchit la clôture à proximité du rebord des falaises W et on descend tranquillement jusqu'à rejoindre au NNE le plateau en contrebas (20mn, 1380m, clôture électrifiée à franchir) et suivre une piste herbeuse sur la D jusqu'au collet qui se présente à main D (10mn, 1380m). Face à nous le Dévoluy (qui donne bien envie...). Par le sentier coupe-lacet ou la piste empierrée, on rejoint le lieu-dit « Bouscarome » (15mn, 1285m) situé 400m à l'ouest de la bergerie du Serre de l’Église. Retour rapide possible sur Aucelon en suivant en sens inverse l'itinéraire de montée de ce matin (compter 1h10 de descente).

La crête de la Servelle vue depuis la piste

Du poteau indicateur « Bouscarome » la randonnée se poursuit (malheureusement...) sur une piste stabilisée pendant quasiment 3kms. La piste contourne le plateau de la Servelle en passant au pied des murailles NW et W. Au passage, de l'autre côté de la vallée où la Roanne a creusé son lit, on redécouvre les Trois Becs et la montagne de Couspeau. On laisse partir à droite trois pistes qui desservent des habitations (la dernière conduisant aux Ravaux) et on emprunte la suivante (40mn, 1075m, panneau « sens interdit sauf riverains »). On enchaîne les zigzags entre les champs de lavande. On laisse à main droite la bâtisse de la ferme du Rouget (20mn, 920m) et on retrouve une piste stabilisée en RG d'un thalweg bien creusé (20mn, 750m). On la suit à D en légère montée, une fois le thalweg franchi, avant d'évoluer en courbe de niveau en balcon au-dessus du vallon de la Brette. On atteint le lieu-dit « Grange Haute » (35mn, 805m) où l'on quitte définitivement le régime piste pour retrouver le support préféré du randonneur à savoir le chemin, qui plus ombragé. Au départ il descend puis devient étale jusqu'à « Champ Novi » (20mn, 690m), un groupe de maisons perdu dans la forêt. A D pour 300m de piste avant de trouver à main G le départ du sentier un peu étroit et parfois chaotique (5mn, 700m) qui en courbe de niveau et moult exploration de replis de terrain et franchissement de thalwegs débouche sur la RD140 au pied du village d'Aucelon (10mn, 660m). Il ne reste plus qu'à suivre le goudron sur la D pour franchir deux thalwegs de fond de vallon puis remonter jusqu'au village en n'oubliant pas de suivre à mi-pente le raccourci que l'on trouve sur la D (oubliez le passage balisé en jaune-rouge qui traverse le vallon, il semblerait que le propriétaire des lieux ne soit plus aussi complaisant qu'avant pour que des randonneurs passent sur sa propriété...). A l'entrée W du village d'Aucelon, on remonte à main D l'unique rue du village pour retrouver le parking (20mn, 755m).

012bis.gif     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau