Reconstruction Ladakh

Reconstruction et développement Ladakh

 

Cette région du NW de l'Inde enclavée au coeur des montagnes de l'Himalaya a subi lors l'été 2010 des inondations et des coulées de boue qui ont détruit plusieurs villages, des infrastructures routières mais avant tout ont apporté le chagrin dans de nombreuses familles. Ce désastre outre les dégâts matériels a causé plus d'une centaine de disparus, pour la plupart emportés et ensevelis sous de monceaux de boue dans les villages de Choglamsar, Nymmo, Phyang et Leh la capitale, durement touchée dans le quartier commerçant de la gare routière. Nous étions sur place lors de ces évènements et pouvons attester de l'horreur de notre quotidien, ces 5, 6 et 7 août 2010, et le knock-out qui s'en est suivi (lire ou relire le billet de blog). Après une période de stupeur bien compréhensible, les manches se sont relevées et la vie a repris son cours pour entâmer une reconstruction fébrile à l'approche de l'hiver. Il faut savoir que cette région-là connait des températures négatives extrêmes à cette période et que les habitants doivent se calfeutrer tout au fond de leur maisons pendant une longue periode. Mais quand la maison a disparu, comment faire ? Le gouvernement indien a délégué bien tardivement une aide financière pour la reconstruction et nombre d'actions doivent à présent être coordonnées sur le terrain par des ONG. C'est de l'une d'entre elles que je veux vous entretenir puisqu'elle agit (je dirais presque dans l'ombre) depuis des années pour des projets de salubrité, de minimisation de l'impact touristique mais aussi ayant trait à la culture. Belle diversité ! Aujourd'hui, l'inventaire vient s'étoffer d'une nouvelle action par l'aide aux populations mises en difficulté par le "séisme" qui a balayé leur vie.

Je ne saurais que vous conseiller de vous rendre sur le site web de l'association Niyamdu Dro ("Marchons ensemble" en tibétain) et d'aider par leur entremise à la reconstruction des zones dévastées et à l'équipement de centaines de familles qui dorment sous des tentes de fortune par des températures glaciales (-20°C est une valeur commune...). L'association est engagée depuis quelques années sur le terrain au Ladakh et connait parfaitement cette région isolée. Ne doutez pas que les dons que vous pourrez effectuer seront utilisés à bon escient. Les premiers contacts m'ont tout-à-fait rassuré.

Page d'accueil Niyamdu Dro

Lorsque je suis retourné à Leh à l'été 2011, j'ai pu, par un concours de circonstances assez exceptionnel, rencontrer des membres de l'association qui étaient hébergés dans la même guest-house que la nôtre... Nous devions être faits pour nous croiser, c'est dit ! J'ai pu discuter longuement avec le président de l'association et ces échanges ont conforté (si c'était encore nécessaire) tout le bien fondé de ce que je pensais. Très présente sur la région et en relation étroite avec le gouverneur de la province, une foultitude de projets sont dans les tuyaux. Il ne manque plus qu'à les financer... Alors n'hésitez plus ! Cliquez sur le lien de leur site web et je peux vous garantir que chaque euro versé est utilisé à bon escient pour des projets de purification d'eau dans les villages (pour la santé des habitants bien sûr mais aussi à destination des trekkeurs de passage afin qui'ls n'abandonnent pas leurs bouteilles plastiques dans un coin du village, même dans une poubelle...) et d'électrification à minima par des micro-centrales hydrauliques ou solaires.

 Niyamdudro 1

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau