[Ardèche] Le serre de Gruas

6h de marche / 18,5kms / +800m / -800m
Cartes topographiques IGN Top25 au 1/25000e 2937 OT Privas / Vals-les-bains & 3037 SB Crest / La Voulte-sur-Rhône
Départ : Flaviac (parking proche de la mairie)
Arrivée : Flaviac

Les autres randonnées du coin : Plan

Diaporama

Carte serre de gruas 6h 18 5kms 800m 800m         Pdf image 1 Téléchargez la carte au format PDF

Voici un parcours en boucle sur l'adret de la vallée de l'Ouvèze pendant lequel on va pouvoir évoluer sur le fil de crêtes pas très hautes (de l'ordre de 800 mètres d'altitude) mais si bien dégagées que l'on aura le plaisir de pouvoir réviser sa géographie des Préalpes (Vercors, Baronnies) voire davantage avec l'apparition de quelques sommets emblématiques du massif de l'Oisans à l'arrière des remparts E du Vercors. Côté W, on dominera la vallée de l'Eyrieux, une vallée que l'on maintes fois explorée et dont on retrouve le topo des randonnées dans Les randonnées d'un jour en Ardèche. Cette randonnée est caractérisée par un parcours très agréable entre forêts et landes d'altitude mais aussi par le fait, et c'est assez rare dans les circuits proposés sur le site..., que l'intégralité de la dénivelée positive se gagne dans les deux premières heures de marche. Une fois la crête du serre de Gruas atteinte, on pourra se laisser aller à la contemplation des horizons proches ou lointains alors que se présente le retour vers Flaviac, une descente tout en douceur... Noter qu'un circuit complémentaire a été créé suite à cette randonnée pour permettre la découverte en profondeur de l'adret de la vallée de l'Ouvèze. Elle est décrite dans le topo Sous le serre de Gruas.

Au départ de Flaviac, la mer de nuage est encore bien présente...

Du parking automobile de Flaviac à 145m d'altitude situé face à l'ancienne usine d'Emile Crumière (dans laquelle on élaborait du papier et des pellicules photographiques dans la première partie du XXème siècle ; les bâtments ont à présent été transformés en logements d'habitation), on emprunte l'unique rue qui remonte vers le N pour atteindre après 30m une petite place de laquelle part sur la G la Rue de l'église (1ère balise blanc-jaune). Comme supposé, on passe au chevet de l'église pour se diriger légèrement à main G vers l'W pour passer à l'arrière du bâtiment de l'ancienne usine et monter après 100m dans la Rue de la Joinas. En haut, on s'engage à main D sur un sentier caillouteux en larges zigzags avant de devenir rectiligne au moment de passer au-dessus du carreau de l'ancienne mine de plomb argentifère dont l'exploitation est à l'arrêt depuis près d'un siècle. On rejoint un croisement de routes puis, 30m plus loin, un autre (20mn, 220m). On suit la route de G en impasse pour atteindre un réservoir (15mn, 300m). Juste avant la bâtisse, on suit le chemin coupe-lacet qui part en forte montée sur la G dans un maquis de chênes-verts et de genévriers. Un peu plus haut, on commence à rencontrer quelques buissons de genêts mais sans commune mesure avec les étendues que l'on traversera sur les crêtes. Des "trous" dans la végétation permettent de contempler la vallée de l'Ouvèze en contrebas et jusqu'à Privas. On identifie aussi, en tant que séparation avec la vallée de la Payre, le plateau des Gras et le serre des Ayres.

A l'approche du hameau des Plaines

On poursuit la montée à flanc. En rejoignant la piste (10mn, 375m) et en la suivant vers la G, il n'y a plus d'obstruction à la dégustation du paysage et on commence à pouvoir nommer quelques "buttes" qui dépassent à l'horizon SE comme le Mont-Ventoux ou la montagne de la Lance. On dépasse un large collet puis la piste se transforme en large sentier qui évolue en balcon au-dessus de la combe du ruisseau du Clou. On évite le hameau des Plaines par la D en poursuivant en montée sur une piste à D plein N (30mn, 525m). 30m avant de négocier un virage sur la gauche, une balise blanc-jaune invite à partir sur une piste à D (5mn, 545m). A la fourche de pistes qui se présente après le lacet, on poursuit sur celle de G. On sort à découvert pour venir buter sur une nouvelle fourche (15mn, 630m), mais cette fois-ci à 3 possibilités : 2 pistes et un chemin... On incline sur la G sur la "piste privée" et, de lacet en laces, on s'élève dans les landes de genêts sur le fil de l'arête SSE du Serre de Lagau. Au poteau indicateur "Serre court" (20mn, 740m), on laisse partir vers l'W le chemin qui se dirige vers Lyas et au-delà descend sur Privas. On poursuit en montée moins affirmée au NNW pour passer sous le Serre l'Eglise et atteindre une fourche de pistes à l'approche de la ferme de Saint-Quintin aujourd'hui ruinée (mais "beau potentiel"... comme annonceraient les agences immobilières, et surtout, quelle vue !). On suit la piste qui s'élève sur la G afin de rejoindre le fil de l'arête NW du Serre l'Eglise (15mn, 805m). Belle vue plongeante sur les méandres de l'Eyrieux où l'on reconnaît les villages des Ollières, de Saint-Sauveur-de-Montagut et le sillon de la vallée de l'Orsanne. Au N, pas de problème non plus pour identifier en bordure de plateau agraire le village de Saint-Michel-de-Chabrillanoux. On redescend vers la D pour atteindre le lieu-dit "Les Croix de Gruas" (5mn, 778m), un large col qui sépare les serres l'Eglise et de Gruas. Au N, vue plongeante sur le village de Vaneilles. Au loin vers l'W apparaissent deux sommets emblématiques de la montagne ardéchoise : le Mont Gerbier-de-Jonc et à sa droite le Mont-Mezenc.

Les Croix de Gruas (belvédère sur le nord de l'Ardèche)

On poursuit au NE pour traverser le petit hameau de Gruas et poursuivre en direction du pylône télécom qui coiffe le sommet du Serre de Gruas. Lorsque le goudron part à gauche rejoindre le sommet du serre, on poursuit tout droit à flanc côté S jusqu'à retrouver le fil de la crête un peu avant d'arriver au lieu-dit "Goulet de la Verrière" (30mn, 735m). Délaissant le balisage blanc-jaune, on monte "dré dans l'pentu" pour rejoindre la plateforme sommitale du Serre de Leyrier et ses deux sommets marqués de cairns aux alentours des 800m d'altitude. Beau panorama vers l'E avec au premier plan la Tête de la Dame (plateau d'Ambel) et le Grand-Veymont. A l'arrière, on peut distinguer la Barre des Ecrins à la droite du Grand-Veymont et même le Grand pic de la Meije à sa gauche (voir les trois panoramiques commentés sud, sud-est et est).

Panorama depuis la crête du serre de Gruas

Au-delà du deuxième sommet du Serre de Leyrier, on trouve côté NE au milieu des genêts une trace bien marquée qui commence sa descente plutôt vers le N avant de s'orienter au SE pour atteindre le collet qui s'inscrit entre les serres de Leyrier et de la Cheline (25mn, 720m, abreuvoir). Au col, on poursuit tout droit pour passer sur le flanc D du Serre de la Cheline et atteindre le col de la Croix (10mn, 640m).

Au pied du serre de Leyrier

On suit vers l'E la piste de Saint-Cierge-la-Serre mais seulement sur 20m car pour rejoindre le fond de la vallée de l'Ouvèze il va falloir sortir de la piste principale pour s'engager à D au SE dans un chemin qui suit l'orée d'un bois et descend RD du vallon du ruisseau de Servouans en restant à distance et à hauteur de la ferme des Prés. Le chemin incline au SSE et rejoint un verger où il faut contourner le champ par sa G afin de rejoindre la route d'accès à la ferme du Bouchet. A la sortie du chemin, on descend quelques mètres sur la G avant de prendre franchement à D sur la route en contrebas. On passe au-dessus du hameau de Revire jusqu'à arriver devant le panneau d'entrée du village du Serre (35mn, 470m). Ici, on descend suivre la route à G, la Route des Rancs. On passe maintenant en-dessous du hameau de Revire puis on poursuit sur le goudron. 200m après avoir dépassé la mare et effectué une petite remontée, on s'échappe tout droit sur une piste sablonneuse alors que le goudron incline à droite rejoindre la ferme des Rancs.

A l'approche du croisement de chemins du Serre du Buis

Alors que le sentier va entrer dans une sapinière (20mn, 420m, lieu-dit "Le serre du Buis"), on tourne à D sur un sentier de mémoire construit sur des murs de soutènement en pierres sèches. Un beau travail de nos anciens ! On négocie deux lacets en descente et, au troisième (10mn, 400m), on poursuit à G sur le chemin principal qui déscend en lisière d'une pinéde en RG de la combe du ruisseau de Vendèze. Après avoir négocié quelques lacets bien larges, on retrouve une route goudronnée dans un virage serré (35mn, 210m) en aval de la ferme de Chambransac.

Descente sur Saint-Julien-en-Saint-Alban

On descend à D sur le goudron jusqu'à se connecter à une nouvelle route en aval du hameau de Blacher. On suit la route vers la D pour traverser plusieurs hameaux (Guillaume, l'Arbre et Les Roberts). Au poteau indicateur "Les Roberts" (20mn, 170m) au-dessus de Saint-Julien-en-Saint-Alban, on incline sur la route de D pour rejoindre la RD104. On suit cet axe de grande circulation en faisant attention à bien rester sur le côté droit de la route où il y a quand même pas mal de place pour se sentir "en sécurité". Après 1km, on découvre avec plaisir la présence de trottoirs à l'entrée de Flaviac. Il ne reste plus qu'à passer devant la mairie pour se retrouver le parking automobile face à l'ancienne usine (25mn, 145m).

Randos jour 2     Autres randonnées en Ardèche et en Rhône-Alpes