[Ardèche] Le serre des Ayres

4h30 de marche / 16kms / +600m / -600m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 2937 OT Privas / Vals-les-bains
Départ : Chomérac (parking du stade)
Arrivée : Chomérac

Informations complémentaires : Circuits PR du coin Plan

Diaporama

Chomerac serre des ayres 4h30 16km 600 600         Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte au format PDF

A deux pas du chef-lieu de l'Ardèche, Privas, se trouve un plateau, celui des Gras (ou Grads), qui permet aux randonneurs, grâce aux sentiers qui y ont été balisés, de découvrir un plateau incliné vers le S. Forêts, grands espaces calcaires recouverts de chirouzes dont les locaux ont de tout temps exploité la manne, la fameuse pierre de Chomérac avec laquelle nombre de bâtiments du coin ont été érigés, le château de Chomérac entre autres. Aujourd'hui, la carrière est toujours exploitée mais pour sortir des pierres qui serviront à l'endiguement des côtes (dureté mais aussi pas trop dense allégeant de facto le poids des matières transportées). Cette randonnée qui explore la partie W du plateau des Gras vient en complément d'une seconde qui nous fera découvrir la partie E du plateau entre Chomérac et Saint-Symphorien-sous-Chomérac. Mais ,en attendant, place aux espaces authentiques de la montagne ardéchoise qui ont connu il n'y a pas si longtemps que ça une activité agraire intense, et pas que dans la plaine, en attestent les nombreuses terrasses qui modèlent les sous-bois...

Le château de Chomérac

Depuis le parking de 200 places situé à proximité du terrain de football de Chomérac à 160m, on rejoint l'église du bourg pour suivre vers le N la rue de la République. Alors que l'on est en train de redescendre vers le cimetière, on incline à G pour passer au pied des murailles E du château construit sur un éperon allongé, comme il se doit, en pierre de... Chomérac. En bas, on traverse sur un pont le ruisseau de Véronne pour monter en face tout droit sur la petite route goudronnée. A la dernière maison que l'on rencontre on poursuit sur un chemin tracé en contrebas d'un plateau sommital calcaire et à hauteur du vallon du ruisseau du Clos. Au loin vers l'E, on commence à deviner à contre-jour le massif des Trois-Becs, le Grand-Pomerolle et le Grand Delmas, point culminant de la montagne de Couspeau. La montée s'effectue tout en douceur sur un sentier bucolique tracé au milieu des chênes-verts. On atteint le hameau des Bayles (45mn, 320m). On continue tout droit pendant 400m pour atteindre le lieu-dit Radiguon (depuis Les Bayles, parcours commun avec l'itinéraire décrit dans le topo Autour de Chomérac qui explore la partie E de la région). Après Radiguon, on rencontre le poteau indicateur "Les Grads" (10mn, 365m) un peu caché en forêt sur la D en contrebas de la piste. D'ici démarre le sentier qui va permettre de descendre au travers de la forêt domaniale de l'Ouvèze jusqu'au fond de la vallée éponyme. Donc, cap au NNW sur une petite sente bien sympathique qui sinue sous les frondaisons. Au sortir de la forêt, après avoir traversé un petit ruisseau en cascatelles, (15mn, 185m), on poursuit à G et à flanc de coteau bien au-dessus du fond de la vallée. Puis on descend par une route goudronnée jusqu'au stade du Grand Duc qui annonce l'arrivée au hameau des Bros (10mn, 170m). En tournant le dos au pont sur l'Ouvèze, on remonte sur le goudron par le chemin du Plateau pour trouver en haut sur la D le départ d'une piste étale. On traverse le hameau ruiné des Côtes et, juste après, on descend deux fois sur la D pour venir tutoyer l'Ouvèze (balisage pas franchement évident) et franchir le ruisseau des Tousches au moment où il se jette dans la rivière principale. On remonte en face sur une petite sente qui retrouve dans les pentes de marnes de Chabrière un sentier un peu mieux marqué. Celui-ci conduit sur la D jusqu'à la croix qui marque le franchissement de l'épaule N de Chabrière et dispense une vue plongeante sur le village de Coux à l'W et sur l'enfilade de la vallée de l'Ouvèze à l'E (30mn, 195m).

Vallée de l'Ouvèze (croix de Coux)

On laisse le chemin descendre tout droit vers le village alors que l'on s'engage à G sur le fil de l'épaule afin de rejoindre le large col du plateau des Grads. A la cote 300, le sentier devient plus étale qu'au début et il traverse un thalweg au pied d'empilages de plaques de calcaire (15mn, 305m, eau intermittente). Juste après, on pénètre dans une pinède pour franchir le ravin des Tousches puis on repart en montée affirmée. A l'approche de la crête, on oriente la marche légèrement sur la D pour poser le pied sur le plateau caillouteux (25mn, 430m) pour une vue dégagée des deux côtés : les panoramas proposés vont de la Grande Moucherolle (si, si ! cherchez un peu...) à la montagne de Couspeau en passant par le Grand-Veymont, le But de Saint-Genix, la montagne du Glandasse et les Trois-Becs. On part à D pour suivre le rebord de falaise. On évolue quasiment en courbe de niveau le long d'une clôture pour atteindre le sommet du Serre des Ayres (10mn, 475m) d'où l'on dispose d'une vue plongeante sur la cuvette au milieu de laquelle a été érigé Privas, chef-lieu du département de l'Ardèche.

Au sommet du Serre des Ayres, vue plongeante sur Privas

On poursuit vers le S sur un sentier tracé à flanc du Serre Nier et, 200m avant de rejoindre le col qui le sépare du Chainaras, ce "ballon" quasi parfait, on tourne franchement sur la G (10mn, 440m) pour suivre une piste à la terre bien grasse tracée au milieu des buissons de genêts. On dépasse les ruines d'une maison puis on longe des terrasses qui attestent d'un passé agricole pas si lointain que ça... Dans un virage de la piste, on laisse à main gauche une bâtisse habitée pour descendre en direction du bourg de Chomérac que l'on distingue parfaitement planté au milieu de sa vallée. L'horizon est occupé par les Préalpes drômoises et c'est "un peu beau" ! Mais, tout d'abord, on va faire un détour par Alissas en s'éloignant du ravin dans lequel coule le ruisseau de Fontgrand (et où l'on peut remarquer à hauteur en RG de belles terrasses bien ordonnancées). On retrouve du goudron à l'approche du pylône télécom, goudron qui permet de descendre jusqu'à la RD2 au niveau du hameau de Rabagnol situé 300m au N d'Alissas (40mn, 230m).

La carrière de pierres de Chomérac

On suit sur la G avec précaution (gros trafic sur la route...) la RD2 côté falaise (c'est ce qui paraît le plus sécuritaire...) pendant 500m jusqu'à s'échapper sur la G juste avant le pont routier sur le ruisseau de la Merdarie. On rejoint ainsi par une petite route le hameau de Rochas. Au croisement de routes, on part sur la G et après avoir parcouru 50m on incline sur la D, route du Colombier. Peu après, on s'engage à D dans le chemin de la Combe puis à G dans le chemin de l'Esclopier pour atteindre le parking commun du lotissement. D'ici, on descend sur la G en suivant la piste caillouteuse tracée à la lisière S de la carrière. Après un virage serré à D, on évolue dans une forêt clairsemée de chênes. On atteint la route d'accès à la carrière de la Guérite (25mn, 200m). Encore en activité aujourd'hui, elle fournit des roches principalement pour l'endiguement des rivages océaniques. A D sur le goudron pour retrouver la RD2 à l'entrée de Chomérac. A G sur 50m puis encore à G pour descendre vers le terrain de football et retrouver le parking (20mn, 160m).

012bis.gif     Autres randonnées en Ardèche et en Rhône-Alpes

Ajouter un commentaire