ladakh

  • Infos Ladakh été 2015

    De retour du Ladakh - Zangskar, Christophe Aebi me communique les informations suivantes [après les coulées de boue de la fin du printemps 2015 consécutives à la libération de l'eau contenue dans le barrage sur la Tsarap chu et qui a (presque) tout raviné sur son passage -voir http://ladak.free.fr/commun/html/tripnews.htm]. Merci à lui !

    "Je rentre du Ladakh et du Zanskar. Nous avons réalisé à deux en autonomie le trek de Kanji à Darsha. Je peux vous transmettre les infos suivantes concernant l'état des routes, des itinéraires et des ponts. Sengge-La : depuis le Nord, la piste est coupée dans la montée vers Manechan, pont emporté l'hiver passé. Donc pas de circulation au col. Pas de tea-shop non plus. Il n'y a plus de pont à Nyerog. Traversée possible à pied (nacelle suspendue aux câbles), mais pas possible avec les mules. Pont à Pidmo : réparé. Pont à Pishu : emporté. Route de Padum à Reru : Ok Passerelle à Reru sur la la Zangspo : refait à neuf, très beau. Passerelles de Spang, Dordzong, Tsetang: détruits, emportés. Passerelle à Cha : praticable à pied. Passerelle à Phugtal Gompa : refait à neuf, praticable à pied, mais pas pour les mulets. Guest House de Phugtal Gompa : fermé pour raison inconnue. Pour d'autres infos, vous pouvez m'écrire : aebichris(at)bluewin.ch"

    Depuis l'alignement de chortens, vue plongeante sur la gompa de Phuktal

  • Fêtes au Ladakh en 2015 ?

    Vous avez programmé de vous rendre au Ladakh en 2015 et vous aimeriez bien que vous dates de voyage coincident avec l'un des festivals qui se déroulent dans les monastères du coin... Internet ne vous donne pas d'informations fiables ? Allez, je vous aide :

    Fetes ladakh

  • Retour du Ladakh (été 2014)

    Qu'il est difficile de construire un itinéraire de trekking hors des sentiers battus au Ladakh ! Et surtout, une fois sur place, de le réaliser sur le terrain... Dit comme cela, ça peut faire peur : si on se contente de rester sur les itinéraires conventionnels (c'est d'ailleurs ce que font toutes les agences, hein ?), il y a peu de risques à être bloqué avec sa caravane de mules au pied d'un col enneigé ou à l'entrée du gorge dans laquelle une rivière rugit et charriant des tonnes de cailloux... Mais quand on veut sortir de la vallée de la Markha, du baby trek de Likir à Khalatse, du Stok kangri (pour ceux qui durent moins d'une semaine) ou de la Grande Traversée du Zangskar (l'historique en 20 jours de marche dont aujourd'hui 14 sur piste...), on pénètre dans des espaces quasiment vierges de touristes mais aussi d'autochtones, en rapport avec la nouvelle donne, celle de la désertification des villages de l'intérieur du massif.

    Alors, quand je propose un ambitieux itinéréraire de 44 jours de marche entre Honupatta (au centre du Ladakh) et Sarchu (au SE du Zangskar) sensé :
    - franchir de nombreux cols tous au-dessus des 5000m : Nigutse La, Yogma La, Timti La, Yoma La, Sapi La, Rasi La, Chardo La, Wakha La, Pudzong La, Marpo La, Kyerse La, Barmi La, Ralakhung La, Umasi La, Muni La, sTongde La et pour finir Surichun La,
    - suivre des vallées fluviales à débit variable et imprévisible : Kanji La Togpo, Oma Chu, Shingri Chu, Niri Chu et Tsarap Chu,
    - ne pas pouvoir aisément disposer de points ravitaillement d'où la raison de s'adjoindre une caravane de mules,
    - de devoir respecter un jour par jour précis pour honorer des rendez-vous car il est quasiment impossible de pouvoir téléphoner (il n'y a que très peu de téléphone satellite fixes dans les villages et le téléphone satellite portatif est interdit d'utilisation au Ladakh même pour appeler les secours !), etc.

    et que les aléas de la météo s'y invitent, la problématique devient insoluble. Il faut recomposer en permanence l'itinéraire, être à l'écoute des moindres rumeurs (tant soit peu que l'on rencontre du monde...) quant à l'état d'une portion de route ou d'une autre, si les rivières ont grossi ou non, si le bout de sentier que l'on a prévu de suivre existe encore...

    Que c'est long une journée d'attente au pied du Sirsir La...!

     

    Lire la suite

  • Grande Traversée du Ladakh n°2

    LEGERES MODIFICATIONS DE PROGRAMME ET DATES CONFIRMEES

    Modifications :
    22/01/2014 : Départ de la Spong Togpo soit 2 jours de plus de rando et donc 2 cols... Chouette, non ?

    Allez hop ! C'est parti pour la Grande Traversée du Ladakh – Zanskar n°2. L'itinéraire est à présent défini. Il repose sur les connaissances des zanskarpa parce que côté guides de randonnée, il n'y a pas pléthore d'informations... Bon ! Ce n'est pas grave car, au retour de ce trek d'exception en pays ladakhi, apparaîtra sur le site le topo intégral du circuit (le voir apparaître sera le gage de la réussite de l'expédition...).

    47 jours de marche entre le 7 juin (départ de France) et le 31 juillet 2014 (retour en France) sont nécessaires pour effectuer une traversée intégrale du Ladakh et Zanskar (J&K – Inde). Pas celle d’autrefois, que j’ai appelée n°1, non ! Elle est aujourd’hui « mangée » par la piste et de facto est devenue bien moins intéressante qu’avant (voir le billet de blog à ce sujet)... Je vous propose de construire ensemble la n°2, une traversée vraiment hors des sentiers battus, un peu plus alpine, toujours aussi culturelle et de ce fait passionnante à plus d’un titre : je la fais partir de Kanji, au nord et à proximité de la vallée de l’Indus, et espère la terminer à Sarchu de l’autre côté du massif, au sud. Entre temps, que de merveilles à contempler, que de bonheurs à partager avec la même équipe que celle qui m’a permis d’accomplir en 44 jours de marche à l’été 2013 le Grand Tour du Ladakh. Vous choisissez le parcours sur lequel vous souhaitez vous engager, total ou morcelé, selon que vous vous sentez apte à parcourir la totalité (ou non) ou tout simplement que vous ne disposez pas du temps nécessaire à l’accomplissement de la boucle en entier. En rouge, orange et violet le circuit proposé cette année pour la création de la GTZ n°2, en bleu l'itininéraire conventionnel de la GTZ n°1.

    Grande Traversée du Ladakh-Zangskar n°2

    Ce trek au long cours s’adresse à des randonneurs expérimentés qui ont déjà marché plusieurs jours de suite à des altitudes similaires avec une amplitude horaire de 4 à 6h (exceptionnellement 8h lors du passage de quelques cols). Il permet de parcourir les paysages contrastés du Ladakh entre vallées agraires, gorges profondes creusées par d’impétueuses rivières, hauts cols (entre 4800 et 5800m), plateaux colonisés par les nomades et chaînes de montagnes aux cimes enneigées. Notre caravane traversera quelques villages (la désertification de la montagne est vraiment d’actualité...) où il sera possible d’aller à la rencontre de ce peuple ladakhi. Il est aussi prévu de visiter quelques lieux culturels comme des monastères perdus au fin fond de la montagne. Une expédition bien dans la lignée des treks hors des sentiers battus…

    Pour vous donner envie, n’hésitez pas à consulter les topos de randonnées des années précédentes et, quand ils sont disponibles, les diaporamas :

    - De la Grande Traversée du Zanskar n°1, avec des paysages de vallées glaciaires et des gorges profondes,
    - De la Nubra à la Markha, avec la remontée de trois grandes vallées fluviales pour atteindre des plateaux d’altitude,
    - De Likir à Wanla, pour les paysages détritiques au milieu desquels se trouvent des oasis verdoyantes, lieux de vie avec des villages et des monastères,
    - De Rumtse au Spiti pour la traversée de hauts plateaux et le passage aux 2 grands lacs de l’est.
    - Du Grand Tour du Ladakh auquel on empruntera des passages exceptionnels (Pudzong La, Dibling, Tso Tok, etc.).

    Sur place, je m’appuie encore cette année sur les services de l’agence Adventure Travel Mark de Leh dirigée par Sonam Dawa. Elle m’a organisé précédemment les 3 derniers treks à l’été 2012 et le Grand Tour du Ladakh en 2013. Les prix sont tirés au mieux de nos intérêts sans perte de qualité sur les prestations (Sonam me fait un réel prix d’ami).

    Si le coeur (affectif et physique...) vous en dit, n'hésitez pas à vous joindre à cette caravane itinérante pour 18, 25 ou 44 jours. Je vous emmène à la découverte des multiples facettes de cette région bouddhiste montagneuse, aussi désert d'altitude, aux paysages contrastés d'une beauté incroyable et aux habitants qui savent ce que veulent signifier les termes accueil et, après, sur le long terme, amitié...

    Vous pouvez télécharger le programme au format PDF ici : Pdf image 1 Grande Traversee du Ladakh Zanskar n2 -v3.pdf

  • Au Ladakh, un itinéraire d'exception est né...

    Bonjour,

    J’en rêvais depuis quelques années de ce Grand Tour du Ladakh… Vraiment « hors des sentiers battus », il n’avait pour vocation qu’à imaginer un itinéraire qui fasse le tour d’un massif. En Europe, on a bien les tours du Mont-Blanc, de la Vanoise, des Ecrins, du Mont-Rose, etc. Et pourquoi donc le Ladakh n’aurait-il pas non plus le droit à son tour, hein… ? C’est avec Sonam Dawa, directeur de l’agence Adventure Travel Mark de Leh et fin connaisseur de l’Himalaya indien, qu’à l’été 2012, juste avant de partir pour la traversée des plateaux du Rupshu, nous avons imaginé une circambulation (certains parleraient d’une kora…) qui aurait pour barycentre l’épine dorsale de la Zangskar Range, une chaîne de montagne qui s’étend du NW au SE, enserrée entre la Ladakh Range au N et la Great Himalayan Range au S. Nous avons donc tracé sur la carte des croix correspondant aux étapes probables et nous en étions arrivé à 44. En ajoutant 3 jours de repos disséminés tout au long du parcours pour reposer hommes et bêtes (je n’envisageais pas ce tour autrement qu’accompagné d’une caravane de mules) et permettre le ravitaillement à des points où la route venait affleurer le circuit, on comptabilisait 47 jours ! Afin de faire profiter de cet itinéraire à un maximum de personnes, j’avais proposé des points d’entrée-sortie pour rejoindre ou quitter le groupe, comprenant bien que l’on ne puisse pas envisager 47 jours de marche ou s’absenter sur une aussi longue période… J’avais segmenté la boucle en plusieurs sous-ensembles d’une durée de marche de 10 à 47 jours (voir le billet de blog d’annonce du trek en partance).

    Notre caravane traverse le plateau de Kharnag

    Ce Tour a donc été effectué au cours de l’été 2013 et, en fonction des conditions que nous avons rencontrées sur le chemin (sentiers détruits demandant plus de temps du fait des incessantes traversées de rivières, ou carrément impraticables nécessitant une modification d’itinéraire, ou bien encore l’interprétation des innombrables erreurs de tracé des cartes topographiques en notre possession), je propose in fine la segmentation de ce Grand Tour du Ladakh en 3 parties qui, en les aboutant, permet de recréer l’itinéraire complet :

    - la première en 13 jours partant de Sangtha au SE du massif et se terminant à Chilling,
    - la seconde en 19 jours de Chilling à Zangla (Padum) via Wanla et Kanji,
    - la troisième en 11 jours de Zangla (Padum) à Sangtha.

    Ce que je n’avais pas imaginé, c’est que les deuxième et troisième parties allaient sous peu (dans les très prochaines années) être appelées à devenir les seules véritables alternatives à la mort annoncée de l’emblématique Grande Traversée du Zanskar connue des trekkers du monde entier. Celle-ci vit en effet ses dernières années du fait de la réalisation de la piste, réduisant à peau de chagrin l’espace piétonnier sur sentier. On est passé de 20 jours autrefois à seulement 6 jours hors piste aujourd’hui et demain plus rien (voir article de blog à ce sujet).

    Un aigle au-dessus du Tarti La (Ladakh)

    D’un intérêt majeur au niveau des paysages et caractérisé par son caractère « hors des sentiers battus » affirmé voire à de nombreux moments wilderness total, cette randonnée plus ou moins au long cours (selon la ou les portions sur lesquelles vous vous engagerez…) ne revêt pas plus de difficultés qu’une autre réalisée dans le périmètre himalayen (bien sûr…). Voici quelques chiffres, histoire de ne pas se prendre au sérieux :

    - 43 jours de marche (13 + 19 + 11),
    - 3 jours de repos,
    - 24 cols dont 17 au-dessus de 4800m et 10 au-dessus de 5000m,
    - 5300m, l’altitude maximale atteinte au Marang La (41eme jour),
    - 183 heures de marche (58 + 72 + 53),
    - entre 600 et 800 kms (impossible à comptabiliser en montagne),
    - 27000m de dénivelées positive et négative (7330m/8425m + 12060m/11725m + 7750m/6755m),
    - 50 guirlandes de drapeaux à prières déposées dans les cols (« Ki ki So so La Gyalo ! »),
    - 1 paire de chaussures tige basse à 49,90€ de chez Quechua (Arpenaz 500) photo,
    - 4000 photos,
    - et seulement 3 jours de viande…

    Je vous invite à découvrir cet itinéraire d'exception en cliquant sur le lien suivant Grand Tour du Ladakh. Les aspects pratiques seront comme d'hab' traités dans les rubriques Préparatifs ou Sur place. Bonne lecture et faîtes de beaux rêves... de voyages au Ladakh !

    Amicalement.

    Pierre

    Et pour ceux qui étaient de la fête, un petit diaporama de ces deux mois de trek :

    Lire la suite

  • Ladakh, la G.T.Z, c'est fini...?

    Cet été 2013, les pistes poursuivent leur pénétration dans le cœur du Ladakh et au Zangskar. Certes, elles vont heureusement permettre à de nombreux villages de sortir de leur isolement, permettre l’accès « rapide » aux soins et autoriser les ravitaillements en produits de première nécessité à un coût peu onéreux…, faire en sorte que les adolescents scolarisés à Leh, la capitale du Ladakh, ne passent pas les trois-quarts de leurs quinze jours de vacances scolaires sur les sentiers de liaison pour revenir de leur village et retourner au collège… Tout cela c’est du tout bon ! Mais pour nous, les randonneurs, avides d’espaces vierges de civilisation (même si une bonne bière a toujours eu « bonne presse » après une journée de crapahut), il va falloir que nous composions avec cette nouvelle donne, à moins que vous soyez des aficionados de la marche sur piste poussiéreuse… Auquel cas, la GTZ ou Grande Traversée du Zanskar version 2014 est faite pour vous…!

    La G.T.Z. en 2013

    légende
    en   rouge    la GTZ depuis Kanji,
                 en   vert   la "variante" depuis Lamayuru,
      en   noir    les pistes et les routes

    Lire la suite

  • Diaporamas de l'été indien 2012

    Ca y est ! J'ai enfin mis en ligne les diaporamas des 3 treks de cet été De la Nubra à la Markha, De Likir à Wanla et De Rumtse au Spiti. Des paysages époustouflants... Vous les trouverez comme d'hab' insérés dans le jour par jour de chaque topo. Et puis comme je l'avais indiqué dans le précédent billet de blog paru au retour de cette saison estivale de folie et qui racontait dans les grandes lignes les points forts de ce périple, je vous ai rajouté les diaporamas des 4 jours et demi de descente vers Delhi en suivant le sillon tracé par les rivières Spiti et Sutlej et qui nous avaient permis de découvrir des monastères bouddhistes, des temples hindouistes et aussi des temples "mi-chèvre mi-chou", lieux de culte de régions dans lesquelles le syncrétisme prévaut. Et pour finir en beauté, je vous propose un diaporama spécial sur la ville de Shimla, plus attachante, tu meurs... Vous trouverez ces reportages photos dans la rubrique Villes du Monde au chapitre [Inde] Himachal Pradesh - Les vallées de la Spiti et de la Sutlej. Bon(s) voyage(s) !

    Bhimakali Temple (Sarahan)

  • Expo "Art sacré du Tibet"

    Voici une superbe exposition qui se tient jusqu'au 21 juillet 2013 au 3 rue Léonce Reynaud Paris XVIe.

    Exposition Arts sacrés du Tibet

    Téléchargez le dossier de presse au format PDF : Pdf image 1 Arts sacrés du Tibet

  • Livre "Expressions du sacré"

    Ca le titillait depuis que nous avions participé aux Rencontres himalayennes d'Ambérieu-en-Bugey à l'automne dernier. Je n'avais pas été le dernier à lui dire que le travail de recherche et de création qu'il avait fourni en support de l'exposé livré lors de la soirée consacrée au Mustang et au "bouddhisme au quotidien" semblait ne pas devoir rester tapi au fond d'un disque dur d'ordinateur... Donc, il n'a pas fallu beaucoup de force de persuasion pour que mon ami Etienne Principaud s'attelle à la composition d'un ouvrage sur le sujet.

    Fruit du travail de plusieurs mois (préparation + réalisation), le livre vient de sortir édité à compte d'auteur. La thématique est ciblée sur le façonnage du paysage des régions himalayennes de culture tibétaine s'appuyant sur une grande connaissance du monde himalayen qu'il n'a eu de cesse de compléter avec le fruit de ses lectures de documents pointus d'ethnologie mais aussi sur le terrain lors de nombreux voyages dans la région. J'ai encore en mémoire la "visite guidée" qu'il nous avait concoctée, à Françoise et à moi, lors de notre périple De Likir à Wanla l'été dernier, alors que nous faisions étape à Yangthang, dont il avait commenté le périmètre de manière précise. Il faut dire que ce village situé au Ladakh (J&K - Inde) possède les composantes d'un exceptionnel livre ouvert. Il faut juste savoir les décrypter...

    Et c'est ce qu'Etienne propose de vous livrer dans cet ouvrage. Avec de nombreuses photos qui illustrent ses propos, il vous confie les clefs qui vous permettront (si c'était le cas...) de ne plus voir le paysage himalayen de la même manière qu'avant : eh oui, ici les montagnes sont des Dieux ! Et il est d'usage de les honorer et avant tout de s'en protéger. Tous ne sont pas aussi gentils que cela...

    Ci-dessous quelques illustrations et aussi la Pdf image 1 table-des-matieres.

    couverture-livre     4e-couverture-livre

    exemple.jpg

    Pour commander le livre au prix de 25€ + frais de port,
    format A5 (148 x 210) avec couverture souple résistante
    et conçu pour être emporté dans un sac à dos,
    cliquez sur l'icône qui vous conduira à la rubrique Contact.
    Indiquez vos coordonnées et le nombre d'exemplaires, je transmettrai.

    Commander l'album

  • Grand Tour du Ladakh été 2013

    Allez hop ! C'est parti pour le Grand Tour de la Zanskar range au Ladakh. L'itinéraire est défini. Il repose sur les connaissances des zanskarpa parce que côté guides de randonnée, il n'y a pas pléthore d'informations... Bon ! C'est pas grave car, au retour de ce trek d'exception en pays ladakhi, apparaîtra sur le site le topo intégral du circuit (le voir apparaître sera le gage de la réussite de l'expédition...).

    47 jours de marche entre le 21 juin (départ de France) et le 18 août 2013 (retour en France) sont nécessaires pour effectuer le tour de cette chaîne de montagnes qui barre d'W en E la région autonome du Ladakh (J&K – Inde). Vous choisissez le parcours sur lequel vous souhaitez vous engager, total ou morcelé, selon que vous vous sentez apte à parcourir la totalité (ou non) ou tout simplement que vous ne disposez pas du temps nécessaire à l’accomplissement de la boucle en entier.

    Ce trek au long cours s’adresse à des randonneurs expérimentés qui ont déjà marché plusieurs jours de suite à des altitudes similaires avec une amplitude horaire de 4 à 6h (exceptionnellement 8h lors du passage de quelques cols). Il permet de parcourir les paysages contrastés du Ladakh entre vallées agraires, gorges profondes creusées par d’impétueuses rivières, hauts cols (entre 4800 et 5700m), plateaux colonisés par les nomades (Kharnag, Nyimaling) et les chaînes de montagnes aux cimes enneigées. Notre caravane traversera de nombreux villages où il sera possible d’aller à la rencontre de ce peuple ladakhi. Il est aussi prévu de visiter quelques lieux culturels comme des monastères perdus au fin fond de la montagne. Une expédition bien dans la lignée des treks hors des sentiers battus…

    Pour vous donner envie, n’hésitez pas à consulter les topos de randonnées des années précédentes et, quand ils sont disponibles, les diaporamas :

    - la Grande Traversée du Zanskar, avec des paysages de vallées glaciaires et des gorges profondes
    - De la Nubra à la Markha, avec la remontée de trois grandes vallées fluviales pour atteindre des plateaux d’altitude,
    - De Likir à Wanla, pour les paysages détritiques au milieu desquels se trouvent des oasis verdoyantes, lieux de vie avec des villages et des monastères,
    - De Rumtse au Spiti et la traversée des hauts plateaux

    Je m’appuie sur les services de l’agence Adventure Travel Mark de Leh dirigée par Sonam Dawa et qui m’a organisé précédemment les 3 derniers treks à l’été 2012. Les prix sont tirés au maximum du possible sans perte de qualité sur les prestations (Sonam me fait un réel prix d’ami).

    Si le coeur (affectif et physique...) vous en dit, n'hésitez pas à vous joindre à cette caravane itinérante pour 12, 20, 30 ou 45 jours. On va partir à la découverte des multiples facettes de cette région montagneuse et aussi désert d'altitude aux paysages contrastés d'une beauté incroyable.

    Vous pouvez télécharger le programme au format PDF ici :  Pdf image 1 grand tour du ladakh v4.pdf

    Premier camp à Chorten Sumdo sous un ciel d'orage