[Ardèche] Chalencon et Rochemure

5h10 de marche / 17kms / +700m / -700m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 2936 SB Le Cheylard - Lamastre
Départ : Pont de Chervil (vallée de l'Eyrieux)
Arrivée : Pont de Chervil
La ligne d'autocars E12 qui assure le service Valence - Le Cheylard propose quelques passages tout au long de la journée à l'arrêt "Pont de Chervil" d'où on pourra sans difficulté rejoindre le départ de la randonnée.

Les autres randonnées du coin : côté Eyrieux et côté Saint-Jean-Chambre

Diaporama

Carte chalencon et rochemure 5h10 17kms 700m 700m         Pdf image 1 Téléchargez la carte au format PDF

Le pays de Vernoux-en-Vivarais n'en finit pas de distiller ses beautés. Cette boucle parcourt la partie occidentale du "plateau". Attention, "plateau" ne veut pas dire plat car de multiples ruisseaux se sont frayé un chemin au milieu des coulées basaltiques et c'est la raison pour laquelle les dénivelées journalières sont rarement faibles car il faut descendre traverser les thalwegs resserrés à de multiples occasions (et remonter de l'autre côté...). Ce circuit a pour but avoué de découvrir une autre portion de cette micro-région, certes, celle qui se situe en encorbellement du sillon de l'Eyrieux, mais assurément rendre une visite au bourg médiéval de Chalencon. Elle est complémentaire de celle décrite dans le topo Autour de Chalencon puisqu'on va y ajouter le passage par le site castral qui domine le village et sur lequel une table d'orientation a été réalisée. Le centre de la ville haute a gardé de nombreux bâtiments d'origine et pas mal de vestiges des garde-fous qui assuraient la protection de la cité à cette époque. Ce topo vient compléter le portfolio composé des topos Autour de Vernoux-en-VivaraisEntre Doulet et Dunière et Autour de Saint-Michel-de-Chabrillanoux. A vous de jouer pour partir à la découverte de ces lieux de mémoire !

Dans la vallée de l'Eyrieux, l'ancienne gare de Chalencon (Le Pont de Chervil)

Du fond de la vallée de l'Eyrieux au Pont de Chervil à 315m d'altitude (arrêt du bus n°12 Valence - Le Cheylard, WC et eau potable disponibles en face de l'ancienne gare), on emprunte la Dolce Via vers l'E. C'est une ancienne voie ferrée désaffectée convertie en chemin pédestre et en voie cyclable ; elle démarre de La Voulte-sur-Rhône du côté de la gare et propose une voie réservée sur plus de 90 kms jusqu'à Saint-Agrève ou Lamastre via Le Cheylard site web. On en a déjà emprunté une portion quelques kilomètres en aval de la vallée sur l'itinéraire décrit dans les topos Autour de Chalencon ou Les Ollières-sur-Eyrieux). On va la suivre sur seulement 3000m (2500 au début et 500 à la fin...) mais elle offre des vues imprenables sur le fond de la vallée de l'Eyrieux. Ce n'est pas ici que l'on va consommer de la dénivelée avec des pentes compatibles avec les machines à vapeur d'autrefois qui s'inscrivent entre 1 et 2% (soit une moyenne de 2m de gagnés pour 100m parcourus !).

Sur la Dolce Via le long de l'Eyrieux (Le Bateau)

Après 2500m durant lequels on a fait que descendre, à l'approche de la ferme du Vigneron (25mn, 290m), une information est donnée par une pancarte qui invite à suivre un sentier à main G différent de ce qui est dessiné sur IGN. En effet, le sentier a été déplacé par commodité personnelle du propriétaire de la ferme. Pas de problème ! On remonte une à une les terrasses pour retrouver un petit chemin transversal que l'on suit vers l'E pour passer bien au-dessus de la propriété et ainsi rejoindre le sentier originel. On suit à présent un beau chemin pavé en sous-bois qui atteste d'un passé (pas si loin que ça...) forestier et agricole. On imagine sans peine les bêtes de somme ahanant dans la montée avec sur le bât les victuailles et au retour, en descente, des fagots de bois.

Remontée du coteau vers Chalencon

Il sinue à flanc de coteau entre les murettes chères à Jean Ferrat (dans la chanson La Montagne). Vers 540m, on laisse à main gauche un groupe de maisons pour poursuivre en zigzags et atteindre la route d'accès au hameau de Bourdel (45mn, 570m). Dos aux bâtisses du hameau, on suit le goudron à G. Sur ce rebord de plateau basaltique, les terrasses modèlent le paysage bien au-delà de la vallée de l'Eyrieux. Après 250m, on monte à D pour changer de bassin versant, celle-ci au caractère tout autant basaltique que la précédente... A l'W, l'horizon se dégage et l'on peut même identifier le très reconnaissable Mont Mezenc au sommet bifide.

Chalencon (place du Valla)

Au poteau indicateur "Croix de l'Hubac" (10mn, 640m), on poursuit sur le goudron d'une route enjambée de nombreues branches de châtaigniers. On rejoint très vite l'entrée du village de Chalencon (10mn, 690m, fontaine, tous commerces, restaurant et gîtes). On remonte sur la G pour rendre visite à la ville haute qui a gardé son caractère médiéval. On traverse la Place du Valla avant de franchir la porte fortifiée de Besse et atteindre le sommet du village où est érigée l'église. On poursuit par le petit escalier qui démarre sur la Place de l'église et qui va nous conduire en suivant les marques "Sentier de Compostelle" jusqu'à la base d'un oppidum devenu château médiéval, malheureusement aujourd'hui totalement ruiné (25mn, 780m, panneau explicatif et table d'orientation). Vue panoramique du Grand-Veymont à l'E jusqu'au Mont Mézenc à l'W.

Chalencon (belvédère du château)

En poursuivant vers l'W sur le sentier qui suit le tracé des anciennes murailles du site castral, on rejoint un croisement de routes goudronnées où l'on trouve les marques blanches et rouges du GR420 qui arrive de Chalencon sans être passé par le château (et c'est bien dommage...). On suit le GR420 qui emprunte la route au NW jusqu'à la ferme de Chaumenas. 150m plus loin, alors que le GR420 se poursuit tout droit sur le goudron pour rejoindre directement le site du château de Rochemure (sans passer par le plateau du Pialoup, et là, c'est encore une fois vraiment dommage...), on s'engage à main D sur une piste herbeuse en légère montée (20mn, 830m) pour sortir plus haut dans un collet sur le fil d'une large crête où l'on retrouve le balisage "Sentier de Compostelle". On incline à G pour passer au-dessus de la ferme des Parquets où l'on enchaîne sur une allée forestière qui conduit au poteau indicateur "Le Pialoup" (15mn, 860m). Le panorama s'ouvre au N sur une vallée agraire, celle de Saint-Jean-Chambre, un village situé en contrebas (mais quel drôle de nom ? Il faut savoir que par ici chambre, chambon, chambonnet sont des mots qui font référence aux terrasses agricole). On poursuit jusqu'au poteau indicateur suivant "Tracoulet" où l'on voit arriver d'en face le GR de Pays de Vernoux. On tourne à G pour suivre les marques jaunes et rouges du GR de Pays qui vont servir de fil conducteur pour la demi-heure qui vient. On évolue sur un sentier-balcon haut perché au-dessus de la vallée de l'Eyrieux avec à l'horizon le Roc de Gourdon situé sur la ligne de séparation entre les bassins de Privas et d'Aubenas. Devant la ferme de la Fraysse (15mn, 820m), on tourne à G pour poursuivre sur le GR de Pays et ainsi rejoindre par un beau chemin le hameau de l'Aulagner après avoir au passage dépassé les ruines de la ferme de la Grangeonne.

Le hameau de l'Aulagner

Devant l'entrée E du hameau, on tourne franchement à G pour franchir une barrière et descendre jusqu'au château (très...) ruiné de Rochemure (visite pas nécessaire...). A D pour traverser le hameau de Mourier. A la sortie W, alors que l'on va emprunter le sentier qui descend sur la G vers "La Pièce", on laisse poursuivre tout droit les marques blanches et rouges du GR420 ainsi que celles jaunes et rouges du GR de Pays de Vernoux (on le retrouvera tout en bas à l'arrivée sur la Dolce Via car le tracé de cet itinéraire a évolué en 2018 (pas encore mis à jour sur IGN) : comme le comité de randonnée ardéchois a jugé que la descente terminale des gorges du ruisseau du Glo était éventuellement trop délicate à négocier pour une certaine catégorie de randonneurs, le GR de Pays a été dérouté vers l'W et fait un grand tour ajoutant entre 2 et 3kms au tracé précédent - voir carte mise jour). Donc, après 150m de descente et bien avant d'arriver à la bâtisse de la ferme de La Pièce, on sort du chemin principal peu après la fontaine pour suivre une petite sente à main G qui parcourt une terrasse en contrebas de la maison. Au pied de la bâtisse (45mn, 580m), on retrouve le sentier d'autrefois, à présent débalisé mais tout à fait viable pour être emprunté. On descend en forêt jusqu'à un virage serré à G à la cote 550. Maintenant c'est cap à l'ESE. Après 100m, à la fourche de chemins, on choisit de poursuivre tout droit pour aller traverser un ruisseau (15mn, 480m). Une fois en RG du thalweg, une très légère remontée conduit dans une pinède. On descend à flanc de coteau pour passer les ruines de la ferme du Cros. Ensuite, on évolue sur un sentier-balcon à hauteur et en RD du thalweg du ruisseau du Glo. On passe au-dessus des maisons pour trouver 10m au-dessus du lacet de la route d'accès au hameau du Glo la continuité du sentier (on peut aussi suivre la route pour rejoindre le hameau suivant...). Une centaine de mètres plus loin devant le croisement de sentiers, on poursuit tout droit pour rejoindre la route qui arrive du hameau du Glo. On l'emprunte à main G pour franchir le thalweg (belle cascatelle...) et remonter un petit peu pour franchir un deuxième thalweg. On rejoint l'entrée haute du hameau de Péaillères. Au poteau indicateur (15mn, 415m), on suit le goudron sur la D pendant 20m pour trouver le départ du sentier (déclassé lui aussi...) encore balisé en blanc-jaune. On descend traverser le ruisseau du Glo sur une passerelle puis, une fois arrivé en RD, on suit le cours d'eau vers l'aval sur un petit sentier bien marqué mais qui reste à hauteur. La végétation se fait moins dense et on commence à découvrir en contrebas les gorges du ruisseau du Glo. Ici, le ruisseau a creusé une gorge dans une roche plus tendre et présente cascades et vasques. Un bien bel endroit invitant à la baignade estivale !

Descente le long du ruisseau du Glo depuis Péaillères

A hauteur des cascades, on utilise une chaîne comme main courante pour contourner un béquet rocheux un peu envahissant, assez utile si l'on considère les 20 mètres de vide à gauche... Allez, 25 mètres à passer, c'est pas grand chose ! Et puis il y a la main courante... Au-delà, le sentier reprend sa descente et vient retrouver les GR de Pays qui arrive de la droite depuis Le Serre. On prend pied sur la piste, piste que l'on suit à main G en forte descente pour rejoindre par une série de lacets serrés la Dolce Via tracée construite en encorbellement au-dessus du sillon de l'Eyrieux. Il ne reste plus qu'à la suivre vers le S puis l'E pour rejoindre le Pont de Chervil (45mn, 315m).

Retour dans la vallée de l'Eyrieux sur la Dolce Via à l'approche du Pont de Chervil

Randos jour 2     Autres randonnées en Ardèche et en Rhône-Alpes