[Ardèche] Autour de Saint-Michel-de-Chabrillanoux

6h20 de marche / 21kms / +780m / -780m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 2936 SB Le Cheylard - Lamastre
Départ : Saint-Michel-de-Chabrillanoux
Arrivée : Saint-Michel-de-Chabrillanoux

Les autres randonnées du coin : Plan

Diaporama

Autour de saint michel de chabrillanoux 6h20 21kms 780m 780m         Pdf image 1 Téléchargez la carte au format PDF

Après avoir exploré la partie sud entre Doulet et Dunière (voir topo), place aujourd'hui à la découverte des profondes gorges de ces deux rivières et du plateau agraire sur lequel elles prennent leur source. On disposera de splendides panoramas vers le sud avec la barrière méridionale de la vallée de l'Eyrieux composée des serres de la Cheline, de Leyrier et de Gruas. Dans le lointain, on c'est le massif des Trois-Becs qui se rappelle à notre bon souvenir de même que la longue falaise du Serre-Gros au pied duquel Dieulefit est lové. Au cours de cette randonnée, on rencontrera pas mal de hameaux, de fermes et de châteaux mais la composante "Nature" sera bien présente, j'en veux pour preuve ce bijou de vallon du ruisseau de Dunière qui invite, à l'instar de celui du Manganello en Corse, les aficionados de la baignade à se plonger au creux de vasques rafraîchissantes. Par contre, pour y accéder, il va falloir savoir marcher...!

Vue plongeante sur la vallée de l'Eyrieux depuis le belvédère situé entre Ollières et Saint-Michel-de-Chabrillanoux

De la rue principale du village à 545m, on s'engage vers le NNE sous l'arcade qui jouxte le bar-restaurant afin de pousuivre en descente sur un chemin herbeux. A main droite, on dispose d'une vue en enfilade sur le vallon du Doulet avec à l'horizon, côté Drôme, la montagne du Glandasse et le synclinal de Saoû terminé à sa gauche par les Trois-Becs. L'itinéraire est balisé en blanc-jaune et fait, dans sa première partie, parcours commun avec celui décrit dans le topo Entre Doulet et Dunière. Un peu plus bas, on continue au NNE sur une petite route qui très vite se transforme en chemin. Après 2 virages, on franchit un collet (15mn, 505m, lieu-dit "La Pièce") et on poursuit en face en forte descente. Après 250m, on négocie 3 lacets à main D pour prendre pied sur la route d'accès à la ferme d'Arnaud. A D sur la route goudronnée pour rejoindre Vaneilles. Devant le corps de ferme, on descend fortement à G pour atteindre le fond du thalweg dans lequel coule le ruisseau du Doulet que l'on franchit sur un pont de pierres (15mn, 415m). On remonte en face en larges lacets au coeur d'une pinède jusqu'à une ferme qui se situe en contrebas du hameau du Buisson (15mn, 515m). On contourne la bâtisse et en suivant la route goudronnée vers l'E on rejoint la RD233. On la suit vers la D et l'on s'en échappe vers la G après 250m juste avant un virage prononcé pour s'engager sur la route d'accès au hameau de La Chareyre. On dépasse les bâtiments (15mn, 555m, gîtes, écomusée des terrasses) et on continue tout droit sur un large chemin en balcon qui contourne une butte et atteint un carrefour de sentiers (5mn, 550m). Ici, le GR de Pays du Tour du Pays de Vernoux balisé en jaune-rouge arrive de la gauche depuis la Croix-du-Perrier (en prenant à gauche, possibilité d'écourter de belle manière la longueur du circuit proposé, mais on ratera pas mal de points d'intérêt...). On poursuit tout droit vers l'E et, à l'aide du balisage jaune-rouge, on atteint la ferme de La Suche (10mn, 520m).

Passage à la ferme de la Suche

On passe au milieu de la cour de ferme pour s'engager plein S sur la route d'accès goudronnée. Retour à l'horizon du massif des Trois-Becs et apparition du Grand-Delmas (montagne de Couspeau) et de la montagne d'Angèle. Après 400m, il ne faut pas rater le départ confidentiel du sentier qui descend à main G jusqu'au plateau de Boucharnoux. A l'entrée du hameau, on poursuit en descente sur la piste pour tomber sur le départ du tout petit sentier qui va permettre de rejoindre le vallon de la Dunière (10mn, 485m). A G donc pour louvoyer entre les jardins avant de pénétrer dans la pinède et rencontrer un peu plus bas des feuillus de chênes-verts. C'est un sentier historique encore aujourd'hui bordé de ces fameuses "murettes" chères à Jean Ferrat, l'Ardéchois... On atteint le poteau indicateur "Bas Praly" (15mn, 355m, fin du parcours commun avec le circuit Entre Doulet et Dunière qui poursuit sa descente sur la droite). On va à présent emprunter l'une des plus belles portions de cet itinéraire : la vallée de la Dunière. Du poteau, on s'engage à G sur un chemin boisé bien agréable par les temps de forte chaleur et qui parcourt à hauteur la RD du vallon. On évolue en up / down plutôt descendant. Les oiseaux s'en donnent à coeur-joie. Leurs chants et gazouillis se mêlent au bruit régulier de l'eau qui s'écoule en cascatelles quelques dizaines de mètres plus bas. Ce sentier est une pure merveille ! On entre à présent dans une zone plus minérale et le sentier devient un tantinet plus chaotique. On s'est rapproché de la rivière et on peut distinguer que là où la Dunière s'est frayé un chemin, il en résultait des dizaines de vasques à l'eau limpide. On se croirait, toutes proportions gardées, en train de suivre la vallée du Manganello en Corse... On traverse à gué un ru émissaire (20mn, 275m).

Entre Bas Praly et Reynier, la vallée de la Dunière

On négocie les quelques zigzags du sentier taillé dans la falaise puis on retrouve un beau tracé qui remonte tranquillement jusqu'à la ferme de Reynier (25mn, 410m). Au poteau indicateur, on suit la route goudronnée sur la G pendant 300m pour dépasser dans un virage une bâtisse en pierres isolée au lieu-dit "Biron". Juste après, on laisse le goudron pour monter en écharpe à main D sur une piste caillouteuse. Dans le 3ème virage de la piste, on poursuit notre chemin vers l'W (15mn, 475m). En se retournant, on dispose d'une large vue en enfilade du vallon de la Dunière avec à l'horizon, au-delà de la vallée transversale de l'Eyrieux, la suite des Serres de la Cheline, de Leyrier et de Gruas. L'ascension se finit (provisoirement ?) au niveau d'un large collet (5mn, 520m) où l'on poursuit en courbe de niveau vers le NW sur une piste caillouteuse avant que le goudron ne fasse sa  réapparition. Dans la lacet de la route "principale", on part à D en descente avant de se remettre à grimper pour atteindre le village perché du Mont (15mn, 580m). A la sortie W du village, on quitte le goudron pour poursuivre sur un chemin herbeux en bordure des prairies. Un peu plus loin, on rejoint une petite route étale (15mn, 590m) que l'on emprunte à G pour rejoindre le hameau de la Noue (5mn, 595m). A la sortie du hameau, on laisse le GR de Pays partir à droite vers Vernoux-en-Vivarais alors que l'on va suivre le balisage blanc-jaune qui va nous conduire, à l'opposé et par la petite route, au village de la Faurie (village protestant). On traverse au milieu des maisons en empruntant un vieil escalier de pierres qui permet de rejoindre la route d'accès S que l'on va suivre à D jusqu'au croisement. Ici, le balisage indique de partir à D mais rien n'empêche d'aller jeter un coup d'oeil 20m sur la G au cimetière protestant marqué de deux cyprès quasi antédiluviens et un peu avachis par l'âge. La suite de l'itinéraire se trouve 40m au N du cimetière où l'on trouve sur la G le départ d'un sentier qui s'élève en forêt. Il permet de contourner un mamelon avant de marcher de nouveau sur le goudron pour descendre en direction du hameau des Raymonderies. Avant d'atteindre ce hameau, on s'échappe du goudron dans le lacet de la route et on rejoint le hameau des Tournailloux (45mn, 550m).

Le château de Colland

On traverse le hameau. Dans le large virage où la petite route se remet à grimper vers Sarnoux, il convient de partir tout droit vers l'W pour traverser le pré (balise blanc-jaune sur le tronc d'un cerisier) afin de suivre une trace herbeuse qui passe près de la source captée. Cette trace se transforme en beau chemin arboré au fur et à mesure que le couvert végétal se densifie. On remonte jusqu'à un collet à découvert et, en se dirigeant vers la G, on rejoint la RD233 au lieu-dit "Croix-du-Perrier" (20mn, 605m). On suit avec précaution la RD233 en légère descente sur la G pendant 700m en découvrant le massif des Trois-Becs à l'horizon. Au sortir des frondaisons, on incline à D pour suivre le balisage retrouvé du GR de Pays du Tour du Pays de Vernoux qui arrive de la Suche (c'est ici que se termine la variante de raccourci proposée plus tôt dans le descriptif entre La Chareyre et La Suche). Très vite, on se retrouve à passer au pied du mur d'enceinte du château de Colland et 450m plus loin on est invité à quitter le goudron pour monter à D au coeur d'une sapinière (25mn, 575m). La piste conduit au château de Hautvillard (5mn, 615m, gîtes ruraux).

Le château de Hautvillard

A l'W de la bâtisse, on laisse le GR de Pays s'en aller rejoindre Chalencon alors que l'on retrouve un balisage blanc-jaune (un peu défraîchi au printemps 2020) qui descend sur la G pour dépasser une grange et pénétrer dans une pinède "un peu" exploitée (rapport évident entre balisage déficient et coupe d'arbres...). Attention ! Après 200m de descente vers l'W, il faut tourner à G pour poursuivre vers le bas de la vallée (on retrouve une balise 100m plus bas sur un rocher). On finit la descente en larges lacets de piste et on traverse le ruisseau de Doulet sur un pont de pierres (25mn, 540m). Au poteau indicateur, on s'échappe du goudron de suite en RG pour emprunter une sente herbeuse en direction d'Alliandre (il est vrai qu'en partant sur la gauche il est possible de rejoindre Saint-Michel-de-Chabrillanoux, c'est plus court et c'est intégralement sur la route, alors...). Après avoir effectué une petite grimpette dans les herbes folles, on prend pied sur la piste d'accès au domaine de Doulet. Dos à la grille d'entrée, on suit la piste vers le NW sur 4 à 500m pour arriver devant un champ d'herbes folles (10mn, 570m). La piste part bien à G en lacet, remonte un peu le coteau, fait un autre lacet et débouche sur la RD2, route que l'on suit tout droit pour atteindre le croisement avec la RD2bis (10mn, 585m). Entre RD2 et RD2bis se trouve un parking automobile de belle dimension. On le traverse entièrement dans le sens de la longueur et, à la fourche de pistes qui se présente à l'extrémité SE, on suit la piste de G à l'ESE pour une petite grimpette suivie du début d'une descente. A la ferme Combier (20mn, 635m), on laisse la piste principale pour traverser la cour de la ferme et trouver au SW des bâtiments la route d'accès goudronnée. On dépasse un gros hangar agricole et après 150m on tourne à G bien avant d'atteindre le hameau du Buis pour suivre une sente en bordure des champs. Une fois que l'on se trouve sous la ligne THT, on la suit à G jusqu'au poteau indicateur (15mn, 615m, "Le Buis"). On tourne à G pour en terminer avec ces derniers 1000m, bien abrité sous les frondaisons, de cette "petite" bambée au niveau de l'église de Saint-Michel-de-Chabrillanoux (20mn, 545m).

A l'approche de Saint-Michel-de-Chabrillanoux

Randos jour 2     Autres randonnées en Ardèche et en Rhône-Alpes