[Drôme] Vesc et la montagne de Ruy

5h20 de marche / 14,5kms / +1000m / -1000m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3138 OT Dieulefit - St-Nazaire-le-Désert - Forêt de Saoû
Départ : Vesc
Arrivée : Vesc

Diaporama

Carte vesc montagne de ruy 5h20 14kms 1000m 1000m         Pdf image 1 Téléchargez la carte au format PDF

J'avais déjà proposé une randonnée dans le pays de Dieulefit (voir topo La montagne des Ventes et Le Roc via Comps). On y explorait le périmètre compris entre Dieulefit, Comps et Vesc. J'écrivais en introduction : "Des reliefs bien marqués, beaucoup moins de falaises que dans la partie N, voici la Drôme provençale et ses montagnes "compressées" entre les plateaux du Vercors et ceux du pays de Grignan. Ici, les vallées sont bien creusées et de facto il faut s'attendre à ce que les dénivelées cumulées de la journée soient conséquentes. Mais "à toute chose, malheur est bon", dans ce pays, on ne fait pas dans la fioriture côté sentiers : le zigzag est quasiment banni du paysage, place au "dré dans l'pentu" ! Et pas qu'un peu... La Montagne des Ventes et le Roc sont deux exemples criants (pour les genoux...) de ce que je vous expose. Un avantage quand même : on s'y élève vite...". Eh bien, le circuit que je propose est du même accabit. Réjouissez-vous !

Montée au col de Vesc

Du parking situé à l'entrée N du village de Vesc à 600m, on remonte la ruelle qui passe devant le restaurant "Chez mon Jules" pour atteindre une placette où l'on trouve un poteau indicateur des sentiers de randonnée. On s'engage à G dans la petite rue pavée qui descend traverser à gué le filet d'eau du ruisseau de la Rabassière avant de remonter en face sur un vieux chemin au pavage intermittent. On rejoint la crête de Longue Serre (10mn, 630m, ruine). Au carrefour de sentiers, on laisse partir à gauche le PR qui s'en va vers Dieulefit afin de poursuivre au NW sur le fil de la crête (végétation un peu envahissante...) jusqu'à retrouver un large chemin agricole en bordure d'un champ de lavande. En le suivant, toujours au NW, on vient contourner par la D la ferme Guinard (15mn, 660m, fontaine). Après une petite descente sur le goudron de la route d'accès à la ferme, on rejoint le GR de Pays du Tour du Pays de Dieulefit dans un virage en lacet. Peu marqué toutefois, on s'engage quand même à main G sur la piste en montée où l'on retrouve un balisage jaune-rouge. En pente régulière, on suit la bordure des champs pour atteindre le poteau indicateur "Ruines du Col de Vesc" (25mn, 760m) situé à 500m à l'W dudit col.

Vue depuis le col de Vesc (Trois-Becs et Couspeau)

On laisse le GR de Pays partir à droite alors que l'on emprunte une piste caillouteuse sur la G qui s'élève en direction du col de Mazelle. Celui-ci s'inscrit entre le Roc à droite et la montagne de Doublèze à gauche (court parcours commun avec le circuit  La montagne des Ventes et Le Roc). Au cours de l'ascension, il ne faut pas hésiter à se retourner de temps en temps pour déguster le paysage très agraire de ce plateau drômois avec à l'horizon N les remparts S du synclinal de Saoû, Pradou, Roche Rousse, Veyou et, à la droite du col de la Chaudière, le Grand-Delmas, point culminant de la montagne de Couspeau. Au col de Mazelle (25mn, 875m), on laisse le balisage jaune poursuivre sur la droite en direction du Roc et de Dieulefit (fin du parcours commun) pour traver au SE puis au S afin de contourner par sa D à mi-hauteur la montagne de Doublèze. On s'élève tranquillement sur un large chemin forestier. A la fourche de sentiers (15mn, 935m), on laisse partir le sentier à main gauche pour continuer tout droit en légère descente au S. Après avoir négocié une portion de descente plus prononcée, on sort de la forêt (10mn, 840m) pour découvrir le panorama méridional qui s'inscrit au-delà du vallon creusé de la Veyssanne (montagne de la Lance, Miélandre et dans la brume au second voire troisième plan le Mont-Ventoux).

La Lance vue depuis la voie de descente de la montagne de Doublèze

On laisse un sentier d'exploitation forestière partir à droite pour suivre à présent une piste en lacets désaffectée très caillouteuse. Plus bas, on vient croiser un sentier de ronde (15mn, 675m, c'est le PR que l'on a laissé partir à Serre Longue...). On suit le balisage jaune sur la D pour aller traverser le ravin Bouchet et rejoindre peu après une large piste dans un lacet (10mn, 640m). On suit la piste très empierrée en descente sur la G. Ce n'est pas une partie de plaisir tant les cailloux roulent sous les chaussures... En bas, on contourne un champ de lavande pour atteindre la RD330 (15mn, 515m). On suit le goudron à D sur une trentaine de mètres, histoire de franchir à pied sec le ruisseau de la Veysanne. Puis on tourne franchement à G pour s'engager sur le goudron de la route d'accès à la ferme de La Penne. On remonte la combe de Gironnas. Après 1km, on négocie un lacet à G de la route (le PR balisé en jaune se poursuit tout droit...) puis on s'échappe dans le lacet à droite suivant en s'engageant sur un large sentier orienté W (10mn, 585m). La trace est propre bien qu'un peu envahie par la végétation de buissons (il ne doit pas y avoir grand monde qui l'emprunte, les chasseurs peut-être...?). On s'élève dans le coteau par l'intermédiaire de 5 lacets pour atteindre le sentier de ronde quasiment étale qui parcourt la combe de l'Adret de Ruy (35mn, 785m). On en suit le tracé assez étroit sur la D. Après avoir traversé le thalweg sans avoir trop perdu d'altitude, le petit chemin se transforme en piste. Un peu plus loin, celle-ci rejoint la piste principale qui arrive du fond de la vallée (celle qui fait suite à la route goudronnée que l'on a abandonnée une grosse demi-heure auparavant...).

Panorama depuis le sommet de la montagne de Ruy

On emprunte la piste à main G sur une centaine de mètres où l'on trouve le départ sur la G d'une piste coupe-lacet en forte pente (25mn, 765m). La suivre va permettre de ne pas allonger la longueur de la journée de marche en ajoutant au circuit le passage par le col Gauthier. A l'entrée du chemin vers l'W, on dispose d'une belle vue panoramique sur les falaises sommitales de la montagne de la Lance. Vers 785m, à la fourche de pistes, on incline à D pour poursuivre en rude montée et en lacets. On rejoint ainsi la piste principale qui arrive du col Gauthier (30mn, 925m) sur laquelle on retrouve les marques jaunes et rouges du GR de Pays du Tour du Pays de Dieulefit. On la suit à G en direction du NE pour une ascension apaisée qui conduit sur la crête de la montagne de Ruy et débouche sur la plateforme de décollage des parapentes (10mn, 960m). Noter que cette prairie à l'herbe rase n'est pas le sommet de la montagne de Ruy. Celui-ci se trouve plein E à 1078m et on peut y accéder en A/R par la piste (compter 30mn de marche en plus sans autre intérêt que d'accrocher à son tableau de chasse la réussite d'un sommet...). Sur la plateforme située au mitan des Petit et Grand Ruy, on dispose d'une vue circulaire presque intégrale (exception faite du SE puisque le Grand Ruy l'occulte...).

Vue plongeante sur le village de Vesc depuis la crête sommitale de la montagne de Ruy

Sous le regard perçant des vautours-fauves qui tournoient dans le ciel, on domine plein N le petit village de Vesc. Puis, en scrutant l'horizon tout droit puis vers la gauche, voici que l'on rencontre la montagne de Couspeau au NE (le sommet pointu est le Grand-Delmas), le Veyou, pointe sommitale du synclinal de Saoû et des Trois-Becs, Roche-Rousse, le Pradou, le Grand Pomerolle, Roche-Colombe, les Rochers Saint-Maurice, le Roc, la montagne de Doublèze, la vallée du Jabron avec le village du Poët-Laval, le Mont-Rachas, la montagne de la Lance, Miélandre et dans le lointain tout au S le Mont-Ventoux reconnaissable à ce pylône télécom qui coiffe le point sommital de sa longue longue crête.

Un vautour-fauve tournoie au-dessus de la montagne de Ruy

La retour au point de départ de la randonnée s'effectue vers l'W sur le sentier support du GR de Pays au début globalement descendant mais caractérisé par une petite série de up / down. On évolue plus ou moins sur la crête, plutôt côté S. A la cote 920, c'est la dégringolade. Heureusement que le sentier continue d'être bien viabilisé et présente des zigzags serrés bien utiles. On louvoie entre les chênes-verts et les charmes en profitant de la présence de leurs troncs pour s'aider dans les passages un peu plus techniques... On atteint un croisement de sentiers (30mn, 780m, c'est le sentier de ronde de l'Adret de Ruy que l'on a quitté il y a peu de temps avant l'ascension finale et qui conduit au col Gauthier...). On continue sur la branche de D en prenant une orientation N puis NE. On descend à flanc de coteau en forêt puis on sort à découvert au niveau d'un impluvium qui récupère aussi l'eau d'une source présente à mi-hauteur dans les Ubacs de Ruy (20mn, 605m). Ensuite, c'est de nouveau un parcours en forêt qui débouche sur une petite route goudronnée (10mn, 565m). On la suit sur la G sur une centaine de mètres avant de tourner à D pour passer devant l'église Saint-Pierre (beaux vestiges de sculptures du XIIème siècle) et au-delà retrouver la RD330 au niveau du parking à l'entrée N de Vesc (10mn, 600m).

L'église Saint-Pierre de Vesc

Randos jour 3     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes