[Rhône-Alpes] La montagne du Poet (Poet-Laval)

5h30 de marche / 15kms / +1050m / -1050m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3038 ET La Bégude-de-Mazenc.
Départ : Eyzahut (8kms au S de Pont-de-Barret)
Arrivée : Eyzahut

Diaporama

Circuit Montagne du Poet         Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte au format PDF

Je vous propose une balade sur les contreforts N de la Drôme provençale (ça sent déjà presque le Midi !). Pas mal de reliefs calcaires pile poil entre le Vercors, le synclinal de Saoû et le Ventoux. On se trouve juste au-dessus des Baronnies provençales et le coin est vraiment sympa. Les sommets s'inscrivent entre 500 et 1000m (et jusqu'à 1400m au S de Dieulefit...) et présentent de belles enfilades de falaises abruptes. Historiquement, c'était le berceau du protestantisme en Occitanie et on rendra une visite au village du Poët-Laval (château, chapelle St-Jean et un musée du Protestantisme dauphinois) d'où a été initialisée la longue marche des huguenots vers le NE, la Suisse et au-delà l'Allemagne, pour fuir les persécutions qui se sont produites à la révocation de l'Edit de Nantes en 1685 sous le règne de Louis XIV. Pour la rando, beaucoup d'informations sur le site Sur les pas des huguenots dont les topos détaillés des étapes françaises entre Le Poët-Laval et Genève via Die, Grenoble et Chambéry. Des liens conduisent pour la suite du périple vers des sites suisses et allemands mais bien moins précis et trop généralistes...

Le Grand Pas

Du parking du tennis d'Eyzahut à 500m d'altitude, on fait 30m sur la D pour trouver le poteau indicateur invitant à descendre traverser le ravin d'Eyzahut avant de remonter en face au pied des falaises de la montagne du Poët et trouver une route goudronnée. On l'emprunte à G sur 200m jusqu'au croisement et on emprunte la route qui monte sur la D (balisage jaune-rouge du GRP du Tour de Pays de Dieulefit aux multiples branches...). La route se transforme rapidement en piste stabilisée et bien qu'en forêt on dispose de temps en temps d'une échappée sur la droite pour apprécier le plateau agraire qui s'étale vers l'W jusqu'à Montélimar. A l'horizon on distingue les monts d'Ardèche (Mont Mézenc). Plus proche de nous, vers le N, Roche-Colombe et le Grand Pomerolle précèdent les contreforts S du Vercors. Par une montée progressive en faible pente on arrive au Grand Pas et sa carrière. On contourne le site par la D avant de trouver sur la gauche le poteau indicateur "Grand Pas" (30mn, 580m). On sort de la piste au niveau de la ligne électrique HT et on remonte à G le coteau sous les lignes avant de s'en échapper au moment où l'on trouve un large chemin caillouteux qui arrive de la droite. Le sentier s'aplanit quelque peu alors que l'on évolue à hauteur en RD du ravin de Font la Molle. Un peu avant d'atteindre la crête de la montagne du Poët (35mn, 765m) on laisse le balisage jaune-rouge pour emprunter sur la D un chemin caillouteux en forte déclivité et suivre le fond du thalweg de Font Estrèche. La partie basse est plutôt humide du fait de la présence des sources qui s'épanchent au niveau du chemin dans un resserrement du thalweg. Le vallon s'élargit un peu et un poteau indicateur (20mn, 660m, "Font Estrèche") propose de suivre le balisage jaune-rouge retrouvé sur la G en direction du Poët-Laval. Après une petite remontée, on évolue en quasi courbe de niveau avant de se mettre à descendre une fois le contournement du Serre de Font Estrèche accompli. On traverse un hameau ruiné avant de sortir sur une piste (40mn, 420m, panneau indicateur "Les Côtes").

Le Poët-Laval (château)     Le Poët-Laval (chapelle St-Jean)     Le Poët-Laval (temple)

On descend sur le vieux village du Poët-Laval dont l'entrée haute se situe au S du cimetière. On peut ainsi déambuler (la visite est assez rapide... à moins que le musée ne soit ouvert) au pied du château, de la chapelle St-Jean et du temple (10mn, 380m, restaurant, pour la boulangerie et la supérette il vous faudra descendre jusqu'à la RD540...). Retour au niveau du poteau indicateur "Les Côtes" au-dessus du cimetière pour partir sur la D en suivant la piste en montée. Après 200m, on quitte la piste pour suivre un chemin caillouteux. D'ici on a une belle vue arrière sur le village perché et l'imposant donjon du château. La pente est affirmée et il n'y a aucun répit, qu'on se le dise ! Puis on traverse une forêt clairsemée de chênes-verts avant d'incliner légèrement sur la G pour remonter quasi à découvert en direction de la crête sommitale de la montagne du Poët. Le chemin se transforme en piste au milieu d'une clairière. On laisse partir le balisage jaune-rouge vers la gauche et on incline vers la D pour rejoindre la prairie qui occupe le plateau (1h15, 890m). On dispose d'une vue étendue qui court de la montagne de la Raye (au-dessus de Chabeuil) jusqu'aux Baronnies en passant par les Trois-Becs, Couspeau et La Lance. Tout au S, le Ventoux se devine, caché qu'il est par la montagne de l'Autèche. Plein E, au milieu de ce superbe panorama, le sommet du Serre-Gros (971m) termine la crête de la montagne du Poët.

Sur la crête de la montagne du Poët

On poursuit vers l'E sur la piste herbeuse assez peu marquée au sol en direction du Serre-Gros jusqu'à une fourche de pistes (10mn, 855m). On incline légèrement sur celle de G pour passer une clôture électrifiée (5mn, 860m) et descendre jusqu'à la source de Bisquerle (5mn, 855m). Dos à la source on remonte plein N à travers la prairie pour rejoindre le sommet de Bisquerle, une excroissance qui s'inscrit sur la crête entre Serre-Gros et Rocher de la Tournelle (10mn, 921m). Au sommet, on trouve le sentier de crête et on le suit en descente sur la G pour franchir dans le sens de la longueur un collet (5mn, 875m) et entrer en forêt. Après 150m sur un sentier étale, on laisse la trace bien marquée pour partir à main D en biais et traverser la prairie puis en haut louvoyer au milieu des buissons. On retrouve un chemin marqué qui descend vers l'W jusqu'à la prairie qui côtoie le Rocher de la Tournelle, une excroissance de la falaise. C'est à cet endroit que deux cairns marquent le début du couloir de descente de la Tournelle (5mn, 855m). Impressionnant vu d'en haut !

La roche de la Tournelle et les monts d'Ardèche

Le couloir se compose de trois portions : 1) sentier en zigzags serrés, 2) désescalade avec deux pas de II et l'aide pour l'un d'entre eux de barres métalliques, 3) désescalade avec un pas de II sans aide cette fois-ci... A éviter par temps de pluie et encore plus d'orage (dans ce cas précis d'orage menaçant il convient de ne pas essayer de descendre le couloir ; l'itinéraire de contournement démarre au niveau de la fourche de sentiers à 855m : il faut poursuivre vers l'E jusqu'au col du Pertuis, descendre au N par le GRP et emprunter à 666m le sentier de Bisquerle qui part sur la G rejoindre le poteau indicateur "Tournelle"). Au pied du couloir, zigzags serrés dans un pierrier avant de s'échapper sur la D en forêt (20mn, 770m). Un peu plus bas au poteau indicateur "Tournelle", partir sur la G (balisage jaune intermittent...) pour longer la base des falaises en forêt, traverser un large thalweg (10mn, 680m) puis rejoindre une fourche de pistes où l'on emprunte celle de G. Après avoir traversé une clairière (15mn, 620m), le balisage retrouvé indique de descendre sur la D pour atteindre la route au niveau du "Gros Trus" (5mn, 529m). A D sur le goudron avec à l'horizon le Rocher de la Tournelle pour rallier le village d'Eyzahut en moins de 10mn.

Départ du couloir de descente du rocher de la Tournelle

012bis.gif     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau