[Rhône-Alpes] La forêt de Saou - Grand Pomerolle

5h25 de marche / 16kms / +900m / -900m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3138 OT Dieulefit - St Nazaire le désert - Forêt de Saoû
Départ : Saoû, Parking des Aiguilles, 10 kms S de Crest
Arrivée : Saoû

Diaporama

Carte saou grand pomerolle         Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte au format PDF

Première incursion dans la forêt de Saoû pour une boucle d'envergure qui propose d'explorer la partie S de cet étonnant massif calcaire, ce vaisseau qui semble émerger du fond des océans préhistoriques. Tout au long de l'itinéraire on pourra apprécier des paysages contrastés d'aiguilles rocheuses, de couloirs détritiques à la pente pas si innocente que ça, un parcours de crêtes très panoramique duquel le regard peut à la fois explorer le sud du département (montagnes d'Angèle et de la Lance) mais aussi le nord avec le Grand Veymont et le Glandasse, et pour finir une traversée d'une splendide forêt de hêtres d'une exceptionnelle densité...

Les Aiguilles de SaouDu parking situé à 1km à l'E du village (un peu bobo...) où on a laissé la voiture (365m), on poursuit une centaine de mètres à pieds sur la RD136 vers l'E pour trouver à main D la piste d'accès au camping de Graville. Encore à D pour emprunter la piste forestière direction S. On traverse la Vèbre avant de rencontrer arrivant de la gauche le sentier de retour de ce soir. On poursuit tout droit pour contourner la roche du Château. A la route goudronnée on continue sur la D sur 30m puis à G en légère montée. On passe au-dessus du village de Saou et de cet emplacement on dispose d'une belle vue d'ensemble sur les falaises qui se situent au N de Saoû, un exceptionnel terrain de jeu pour les aficionados de la grimpette en falaise. Par un large zigzag on franchit un thalweg pour se retrouver sur une petite route en forte pente qui se dirige au SE (20mn, 390m). Sur la gauche, on peut contempler encore un moment la beauté des falaises avant de s'engager sur une sente à G (5mn, 405m, balisage jaune) juste avant que la route ne se mette à descendre. On évite ainsi de fouler le goudron sur plus de 400m ! Un petit gauche-droite pour traverser la route d'accès à la ferme de Six Sots permet de poursuivre sur le chemin en direction de l'E. Au premier croisement de sentiers (15mn, 400m) on poursuit tout droit, au second, on monte légèrement sur la G. Au S du Pas de Lestang au lieu-dit "La Pointe des Etangs" (5mn, 365m, possibilité de retrouver le parking en traversant le Pas de Lestang), on emprunte le large chemin sur la D qui contourne une mare puis descend vers le S avec à main gauche les impressionnantes falaises du Grand Pomerolle dans lesquelles nichent de nombreux rapaces entre circaètes Jean-le-Blanc, faucons pélerins et aigles de tout genre.

Le Pas de Lestang

Au niveau de la ferme de Lestang (10mn, 375m, sur la droite en contrebas auberge de Lestang), on part sur le chemin qui monte sur la G en bordure d'une plantation de vignes. On dépasse la ferme et l'on distingue maintenant précisément le point visé, à savoir le Pas de Berlhe, seul point faible dans la falaise et qui s'inscrit à la gauche du sommet du Grand Pomerolle. On remonte une piste en lacets avant d'atteindre un portail (20mn, 495m) derrière lequel on est invité (c'est une propriété privée !) à longer à main G la clôture du domaine. On s'élève "dré dans l'pentu" au milieu d'une végétation arbustive de chênes, de genévriers et de buis. Un répit de courte durée se propose sous forme d'un petit plateau (10mn, 565m) au niveau d'un second portail qui permet de quitter la propriété et se retrouver sur un chemin en quasi courbe de niveau. On pratique une grande traversée du coteau vers la G en longeant les murs de pierres sèches qui étayent les terrasses que l'on imagine autrefois en culture. On se dirige maintenant en direction des falaises. Vers 720m, on sort de la forêt pour s'engager à main G vers le large couloir d'accès au Pas de Berlhe. Pendant toute la raide montée, on domine l'arrière-pays de Saou pour finir par déboucher sur une épaule en nid d'aigle : le Pas de Berlhe (50mn, 885m).

Au Pas de Berlhe

On poursuit sur la D en se frayant un passage entre les buis envahissants. L'ascension est parfois rude pour rejoindre le sommet du Grand Pomerolle (25mn, 1065m) pour un panorama à 270° qui couvre du SW au NE : Les Trois Becs sont les plus proches ; à leur gauche, le Vercors avec la montagne du Glandasse et le point sommital du massif, le Grand Veymont, qui, avec ses 2341m, se propose comme la vigie dominant les hauts plateaux ; à leur droite la montagne de Couspeau se prolonge par celles d 'Angèle et de la Lance. Que de beaux coins encore à découvrir par ici !

Au sommet du Grand Pomerolle

Du sommet, on suit le fil de la crête vers l'E sur une trace qui vient parfois tutoyer le rebord des falaises. On quitte la crête momentanément pour contourner par la G un mamelon d'accès un peu trop difficile. On initialise un parcours étale en forêt de hêtres pour retrouver la crête au niveau d'un espace gazonné à découvert (25mn, 970m). Et c'est reparti sur la crête avant définitivement de s'en échapper à l'aplomb d'une aiguille rocheuse (10mn, 980m). On descend à main G en forêt jusqu'à rejoindre une piste (15mn, 855m) qui conduit sur la D à une seconde (5mn, 850m, "Les Berches"). A G toute jusqu'à croiser le poteau indicateur "Les Fourneaux" (15mn, 700m). On laisse alors le balisage jaune partir sur un sentier en forte déclivité sur la droite alors que l'on poursuit tout droit sur la piste pour un parcours de 1,5km. Dans le virage prononcé sur la droite, on laisse partir à main gauche l'itinéraire balisé du Petit Pomerolle (20mn, 575m, tables de pique-nique) pour se retrouver un peu plus bas à un croisement de pistes (5mn, 570m, "Les Clos"). Ici, c'est à G pour une dégringolage qui se termine à une centaine de mètres en amont d'un parking (20mn, 415m). Un peu plus loin, on traverse la route pour suivre en face un itinéraire VTT et équestre loin du goudron et qui suit bon an mal an la ligne de poteaux supportant la ligne électrique, 10 mètres en contrebas de la route. On contourne par la G une prairie au milieu de laquelle on peut contempler un troupeau de chevaux Barraquand, la race spécifique du Vercors.

L'enclos des chevaux Barraquand, la race du VercorsLa prairie dépassée, le chemin louvoie entre les arbres. On doit traverser deux fois des cours d'eau avant de prendre pied sur la RD70 juste avant de franchir sur la G le Pertuis, ce resserrement des falaises où la fraîcheur est assurée... Mais la randonnée n'est pas terminée : certes on pourrait suivre le goudron sur 2kms pour retrouver le point de départ mais il est bien préférable de franchir la Vèbre sur le pont routier (25mn, 380m) pour trouver à main D le départ d'un sentier qui va suivre le torrent en RG avant de s'en éloigner quelque peu pour tutoyer le Pas de Lestang (on n'est pas si loin du lieu de passage de ce matin, c'est juste de l'autre côté du défilé !). Au poteau indicateur (10mn, 370m), on s'engage sur la D pour s'enfiler entre la base des falaises du Palloir et le terrain de camping de Graville pour déboucher sur le chemin de ce matin alors que l'on se préparait à contourner la roche du Château (15mn, 360m). En partant sur la D et en traversant une dernière fois la Vèbre, on retrouve la RD136 et un peu plus loin sur la G le parking (5mn, 365m).

012bis.gif     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau