[Rhône-Alpes] Tour du Grand Barry

4h45 de marche / 12,5kms / +750m/ -750m + 1h / +200m / -200m pour le sommet du Grand Barry (option)
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3137 OT Die - Crest - PNR du Vercors
Départ : Eglise de Véronne (8kms au N de Saillans)
Arrivée : Eglise de Véronne
Avertissements préalables : Prenez de l’eau pour la totalité de la randonnée ! Et couverture téléphonie mobile très intermittente...

Diaporama

Carte Tour du Grand Barry         Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte au format PDF

Hors des sentiers battus ! Sur plus de la moitié du périple... Ca ne veut pas dire hors sentiers. Ils sont bien là mais honteusement abandonnés à la nature... Lors de cette recherche d'itinéraire, je ne me rappelle plus le nombre de traces en impasses dans lesquelles je me suis engagé qui, faute d'entretien et de passage de chasseurs (il faut dire que l'on est dans une réserve de faune...), m'ont obligé à rebrousser chemin alors que je me trouvais immergé dans un maquis de buis et de ronces plutôt dense et inextricable... De mes recherches, il résulte un itinéraire assez exceptionnel de sauvagerie, en fin de compte intégralement sur pistes ou sentiers, qui vous permettra d'effectuer le tour de cette belle crête calcaire solitaire qui trône entre les vallées de la Drôme et du Riousset. Pour la petite histoire, la quête de cet itinéraire original proposant un lien entre les trois randonnées précédentes que j'avais effectuées et qui avaient pour cadre la forêt du Grand Barry (pour mémoire côté Pontaix, côté Vercheny et côté Montclar) m'a "occupé" une journée entière entre les aller-retours sur les impasses de sentiers abandonnés, les batailles dans les ronces ou les buis (tiens, les pyrales n'ont pas encore tout bouffé...!) et les pauses pour s'adonner à la lecture de paysage afin de se repérer par rapport aux données de la carte IGN (et là, il y a de quoi raconter tant elle est parfois à mille lieues de la réalité du terrain !). Si vous le "sentez", engagez-vous sur cette circumambulation en se référant aux indications que je vous laisse dans ce topo. Et restez bien sur les chemins par lesquels je suis passé, les autres, j'en ai exploré beaucoup, j'ai pu les apprécier à l'aller comme au retour...

L'Eglise de Véronne au sein du vallon du Riousset

Du petit parking qui fait face à l'église de Véronne à 515m et d'où l'on dispose d'une vue en enfilade sur le vallon du Riousset, on descend par la route goudronnée pour emprunter la piste qui monte au SE en direction du col de Véronne. Après 250m, on s'engage à D sur un chemin en épingle qui se faufile entre les buis. A la source captée (10mn, 545m), on poursuit en courbe de niveau sur le large chemin qui permet de rejoindre la maison isolée de La Serre (5mn, 555m, ancienne école Montessori). On descend par la route d'accès dominée par la pointe du pic du Barry. Dans le 2e virage à droite on part à main G sur le large chemin et encore à G sur la piste vers le S. Belle vue périphérique sur le vallon du Riousset. Attention ! Après 100m de marche, il faut quitter la piste pour s'engager sur le chemin qui part en biais sur la G dans le talus calcaire (départ pas évident au SSE). Le chemin, bien qu'étroit, est bien viabilisé et semble entretenu. On va contourner une épaule pour découvrir qu'il va falloir traverser le couloir détritique du ravin de la Perrière. Sur une vingtaine de mètres, la trace est délitée et il convient d'être attentif à ce que l'on fait au risque de glisser de quelques mètres... Puis, c'est le franchissement d'un thalweg assez resserré qui va nous occuper, encombré qu'il est par des troncs d'arbres arrachés. A présent, c'en est fini des difficultés puisqu'on retrouve un sentier bien viabilisé. On passe même sur une terrasse de soutènement, aménagée il y a bien longtemps (25mn, 600m), où l'on incline la marche à D pour traverser un dernier thalweg et remonter dans une jeune pinède jusqu'au col des Etourneaux (20mn, 710m).

Passage au col des Etourneaux (au fond, les Trois-Becs)

Du col, on descend sur une trentaine de mètre vers le S pour suivre la piste qui arrive de la ferme de Voulet et qui passe en contrebas. On l'emprunte sur la G, face aux Trois-Becs, pour cheminer en légère descente. Après 250m, on s'engage sur la piste de G pour franchir le large thalweg qui descend des pics de Gaudichart. On dépasse un champ et en poursuivant 200m sur cette même piste on trouve, dans le virage à gauche de la piste, le départ d'un sentier à main G qui pénètre en forêt (15mn, 710m). Plus haut, au niveau du cairn disposé sur l'arbre mort (5mn, 770m), on s'élève sur le chemin herbeux de G direction E, NE puis N. La forêt se fait moins dense et on poursuit à flanc toujours sur le chemin en direction du N jusqu'à 935m d'altitude où l'on remonte à D un éboulis bordé en RD d'une petite falaise. Une fois la falaise dépassée, on laisse une trace partir vers le N pour poursuivre à l'E puis au SE en zigzags serrés en louvoyant entre les buis épars jusqu'à tomber sur un poteau artisanal marqué 45 (40mn, 975m). De cet emplacement, on domine à belle hauteur le vallon du Riousset et plus à droite on commence à découvrir, au-delà de la crête qui relie le Serre des Trois-Bornes au sud et le Taillefer au nord, la vallée de la Gervanne égrénant ses villages dans l'espace : Suze, Gigors, Beaufort et Lozeron. Au S, belle vue d'ensemble sur le synclinal de Saoû, du Veyou à gauche à Roche-Colombe à droite. On poursuit maintenant au SE en restant sur les traces qui remontent dans cet espace de cailloux et de buissons ras (une chance d'ailleurs, c'est bien le seul endroit où il soit possible de progresser, ailleurs c'est inextricable...). Un conseil : n'hésitez pas à revenir sur vos pas si d'aventure la progression vous semblait un peu trop problématique, c'est que vous auriez raté un zig ou un zag... On passe le poteau n°44 et juste après, à l'approche de la crête, les arbres font leur réapparition. En poursuivant au SE on finit par déboucher dans un col (20mn, 1060m, je l'ai appelé le col de Gaudichart parce que situé pile poil entre les deux pointes rocheuses qui forment le sommet bifide du Gaudichart, un sentier qui suit le fil de la crête par de chaque côté pour grimper sur les deux pointes).

Passage du col de Gaudichart

En face, on trouve (enfin...) un rassurant chemin bien viabilisé qui descend, à l'E puis au SE, sous une falaise calcaire en RG du thalweg de Côte Chaude. On rejoint rapidement la piste balcon (15mn, 970m) servant de support à la rando Forêt du Grand Barry par Vercheny. On traverse la piste pour se diriger en face vers le château de Barry, un nid d'aigle qui domine la vallée de la Drôme au niveau du méandre de Vercheny. Côté historique, il y a de quoi être déçu puisqu'il ne reste que des ruines (10mn, 945m) mais la vue est vraiment imprenable des Trois-Becs aux montagnes du Vercors et du Dévoluy. La Roanne qui se jette dans la Drôme juste en face offre le plaisir de reconnaître la belle excroissance du plateau de la Servelle, l'une des incontournables randonnées de la région. 

Vue plongeante sur la vallée de la Drôme et les contreforts S du Vercors depuis le château de Barry

Dos au château, nous voici de retour à la piste balcon (10mn, 970m) que l'on emprunte à D sur 300m. C'est ici dans le virage à droite que l'on trouve le départ du sentier d'accès au sommet du Grand Barry (compter 1h A/R / +200m / -200m, non compris dans le cumul horaire de la journée, et il y a une petite descente avant la remontée...). On poursuit sur la piste balcon jusqu'à atteindre le lieu-dit "Passerie" (25mn, 820m) duquel on peut descendre sur la droite par un sentier coupe-lacet côté Vercheny (balisage jaune). Au lieu de cela, on va s'engager sur la G et suivre en contrebas de la piste un beau sentier (de si belle facture qu'on se demande pourquoi il a été oublié sur la carte IGN...) qui conduit au creux de la large combe E du Grand Barry. Au milieu d'une clairière, c'est sur une piste que l'on poursuit la descente (15mn, 695m, on en trouve le départ à 30m sur la G de la clairière). On se dirige grosso modo vers le N en laissant au passage partir sur la gauche les pistes d'accès à la bergerie du Grand Barry (que la Nature a aujourd'hui repris...). Tout au long de la descente, on a de belles vues sur les contreforts S du Vercors (plateau d'Ambel, Font d'Urle, But de Saint-Genix, etc). On atteint le carrefour de pistes (20mn, 570m, jonction avec l'itinéraire décrit dans le topo Forêt du Grand Barry par Pontaix) et l'on suit sur la G la piste en faible déclivité montante jusqu'à atteindre le col de Véronne (25mn, 605m). Puis on bascule sur la G pour suivre la piste qui descend vers le vallon du Riousset, passe devant l'embranchement du chemin de ce matin vers la Serre et retrouve l'église de Véronne (10mn, 515m).

012bis.gif     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes

Ajouter un commentaire