[Rhône-Alpes] La forêt du Grand Barry (Pontaix)

4h40 de marche / 15kms / +750m/ -750m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3137 OT Die - Crest - PNR du Vercors
Départ : Col de Fonteuse (3 kms E d'Eygluy)
Arrivée : Col de Fonteuse

Diaporama

Carte grandbarry pontaix         Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte au format PDF

Après l'exploration de la partie W de la forêt du Grand Barry depuis Montclar-sur-Gervanne et celle de la partie SE depuis Vercheny, voici donc la partie E au cours de laquelle on pourra disposer de vues plongeantes sur la vallée de la Drôme mais aussi de beaux panoramas sur les contreforts S du Vercors (Montagne du Glandasse, Pié Ferré et But de St Genix). Et toujours dans une végétation arbustive persistante. Même en hiver, la rando, par un jour ensoleillé il va sans dire, est un pur régal !

Les contreforts sud du Vercors depuis le col de Vachères

Du col de Fonteuse (825m, quelques places de parking) que l'on rejoint depuis un embranchement sur la route d'accès à Eygluy, on part vers le SSE en suivant une piste. Après 400m, on incline légèrement à G sur un large chemin en montée en direction de la vacherie St Jean. Le sentier balcon évolue en courbe de niveau face au massif des Trois Becs, massif dont on est séparé par le sillon tracé par la Drôme, une des dernières rivières de France entièrement sauvage. On franchit un thalweg d'où, à la sortie, on oriente la marche au SE pour un parcours toujours assez plat et pendant lequel on croise de nombreuses sources (il faut voir en plein été ce que ça donne...). Après 400m, on laisse un chemin balisé d'un triangle jaune partir en forêt sur la gauche pour poursuivre tout droit sur la piste (20mn, 845m). On atteint le col des Blaches (10mn, 880m). On bascule sur le versant E avec le Pié Ferré à l'horizon. On descend tranquillement au milieu d'une jeune pinède puis, après un parcours à découvert, on poursuit sur une piste. Au col de Vachères (15mn, 640m), on poursuit la descente sur la D en direction de Pontaix. Au collet des Croisières (10mn, 580m, erreur sur panneau indicateur), on suit la piste à D. On domine de belle manière l'étroit sillon de la Drôme bordé d'une alternance de champs et de vignes bien alignées. C'est que l'on est au coeur de l'appellation "Clairette de Die", si décriée car il y a pas mal de m... mais heureusement aussi de (très) belles réalisations. Sous la ligne H.T on poursuit tout droit avec à notre gauche la montagne du Glandasse. On dépasse une première parcelle de vigne, parcelle qui en annonce quelques autres orientées au SW. On chemine sur une route goudronnée jusqu'au poteau électrique en béton (40mn, 400m). A D toute, sur un chemin de terre qui rejoint le ravin des Lots. On remonte la vallée vers l'W sur une piste stabilisée jusqu'à une fourche de pistes (10mn, 405m). On poursuit sur celle de D jusqu'à rejoindre un gué (10mn, 420m, abri). On laisse la piste poursuivre vers le col de Véronne alors que l'on traverse le torrent pour remonter une piste en lacets en RD du thalweg en suivant, dans les premières centaines de mètres, la ligne électrique. On s'élève en direction de la cime du Grand Barry. Un peu plus haut (35mn, 570m), on laisse à main gauche la piste d'accès à la bergerie du Grand Barry et on poursuit tout droit sur une piste qui atteint la cote 605 et propose au-delà une traversée plane jusqu'au col de Véronne (604m, 20mn). On débouche sur une lande d'où le panorama s'ouvre de tout côté. On descend à main G en bordure gauche de la lande jusqu'à atteindre l'église de Véronne (15mn, 520m, 2mn A/R).

L'église de Véronne

On poursuit la descente sur le goudron et on atteint, une fois la rivière franchie sur un pont routier, le croisement avec la RD580. A D toute, pour 2,5km de goudron jusqu'à Combe Sourde (35mn, 545m). Ici s'initialise la dernière montée de notre périple : on emprunte la piste en face qui remonte en RG du thalweg. On dépasse la retenue d'eau qui se situe en contrebas avant d'arriver à une première fourche de pistes (15mn, 660m). On poursuit à D pour en rejoindre une deuxième (5mn, 680m) où il convient de laisser partir à droite l'itinéraire direct du col de Fonteuse pour poursuivre à G sur la piste principale. Certes le parcours est carrément plus long mais... le fait de se trouver en RD maintenant nous ouvre le paysage et permet une dernière fois, après avoir négocié deux larges lacets, de disposer du panorama sur la montagne du Glandasse. Par une grande transversale vers la D, on atteint le col de Fonteuse (35mn, 825m).

Sur la piste, une fois sorti du ravin des Lots

012bis.gif     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau