[Drôme] Saillans - Col des Vallons

2h45 de marche / 7,5kms / +550m / -550m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3137 OT Die - Crest - PNR du Vercors
Départ : Saillans (parking de l'église)
Arrivée : Saillans
Avertissement préalable : Prenez de l’eau pour la totalité de la randonnée !

Diaporama

Carte Saillans (col des Vallons)         Pdf image 1 Téléchargez la carte au format PDF

Petite rando à la demi-journée mais intéressante pour les points de vue dont on dispose en partant, sur la vallée de la Drôme, en haut, sur la crête du Gaudichart, le Glandasse, les Trois-Becs, Couspeau, et en redescendant, sur le vallon du Riousset (plateau d'Ambel). On évolue pendant 90% du temps sur des sentiers historiques qui devaient desservir les fermes isolées dans la montagne. C'est d'ailleurs une des caractéristiques de ce périple : on a vraiment l'impression de quitter le monde "civilisé" et urbanisé d'aujourd'hui pour retourner 100 ou 200 ans en arrière, alors que les "gens de la montagne" descendaient le dimanche avec le mulet pour aller se ravitailler au marché...

panorama sur Saillans

Du parking au chevet de l'église Saint-Géraud de Saillans à 285m (tous commerces, gîte d'étape, hôtels, restaurants, ATM, gare SNCF, bus 28 Valence-Die), on remonte vers le N la rue qui passe à côté de l'office de tourisme pour s'engager pour une dizaine de mètres dans le chemin de Trélaville. On laisse le balisage jaune poursuivre à gauche pour monter tout droit dans un petit chemin marqué d'une croix jaune. On se dirige vers l'E sur un agréable chemin en pente redressée où l'on peut déguster à l'arrière de belles vues plongeantes sur le bourg de Saillans (en suivant l'itinéraire "officiel" dessiné en pointillés sur la carte, vous n'auriez pas eu accès aux panoramas...). Une fois arrivé au-dessus du tunnel (que l'on ne peut pas voir car en contrebas...), on laisse le chemin se poursuivre en courbe de niveau toujours vers l'E alors que l'on s'engage en épingle à cheveux sur la G pour rentrer dans la pinède (NW). A la cote 360, on retrouve le chemin "officiel" balisé en jaune qui arrive du bas. Tout au long du périple on suivra ce balisage jaune (autrefois, c'était l'itinéraire drômois n°127, un triangle jaune que l'on retrouve à deux occasions sur les arbres).

Sur la crête avant de descendre sur le col des Vallons

Cette fois-ci, on poursuit en montée régulière en égrènant un à un les larges lacets du sentier. A la fourche de chemins (35mn, 425m), on poursuit sur la G en courbe de niveau pour sortir à découvert et traverser une lande au-dessus du ravin de l'Echarène. Un peu plus loin, après avoir négocié un nouveau lacet, on retourne en forêt de chênes et de buis (ici, les buissons ont été ravagés par la pyrale jusqu'à devenir exangues). A l'approche de la crête de la Montagne (c'est son nom...), le sentier perd son bel ordonnancement pour tracer plus directement dans la pente. On atteint la crête (40mn, 750m) pour découvrir côté N un "océan" de verdure au pied du Gaudichart. A l'arrière, au S, le massif des Trois-Becs et la montagne de Couspeau se dessinent à contre-jour. A l'W, la vue s'étend jusqu'aux Monts d'Ardèche avec au premier plan le donjon de Crest. Quant au côté E, c'est la montagne du Glandasse qui émerge derrière la falaise du Grand Ranc.

Depuis la crête, vue arrière sur les Trois-Becs et Couspeau

On poursuit sur un sentier étale en direction du N en contrebas et sur la droite de la crête. On découvre peu à peu l'horizon vers le N avec le plateau d'Ambel et la Tête de la Dame sur sa gauche. En-dessous du point coté 791, on commence une descente vers la D pour rejoindre une plateforme où se termine une piste (15mn, 750m). On suit la piste en laissant sur la droite le large passage du col des Vallons (10mn, 690m) et on poursuit, toujours sur la piste, jusqu'au croisement de la piste qui dessert le hameau des Vallons au-dessus du ravin de Catarayre. On descend sur la G pendant encore 400m jusqu'à l'approche d'un virage serré cimenté sur la gauche (10mn, 555m). Belle vue de l'autre côté du vallon du Riousset, sur le col dans lequel s'inscrit la chapelle Saint-Christophe et au-delà on reconnaît la forme caractéristique du Bec Pointu tout en haut du vallon.

Descente vers Saillans

Juste avant le virage de la piste, il ne faut pas rater à main G le départ du petit sentier forestier qui va nous ramener à Saillans. Bucolique à souhait, il évolue dans sa première partie en quasi courbe de niveau. Sur la droite, quelques échappées au travers des arbustes permettent de distinguer la montagne de la Raye coiffée du pylône télécom qui dessert la plaine de Valence. Puis on commence à entrer dans une pinède où l'on croise pas mal de murets attestant d'une vie agricole passée. Vers 490m, on négocie quelques zigzags pour désescalader une barrière rocheuse et commencer à découvrir Saillans écrasé par les murailles S du pic de Rochecourbe. Après avoir dépassé un dernier belvédère sur la vallée de la Drôme, on finit par une dégringolade le long du mur du cimetière (45mn, 290m) avant de s'engager à G dans le chemin de Trélaville qui nous ramène au parking de départ (10mn, 285m).

Saillans

Randos jour 3     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes

Ajouter un commentaire