[Rhône-Alpes] Le Bec Pointu par l'Escoulin

6h30 de marche / 18kms / +1050m / -1050m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3137 OT Die - Crest - PNR du Vercors
Départ : L'Escoulin (parking de la mairie)
Arrivée : L'Escoulin

Diaporama

Circuit bec pointu         Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte au format PDF

C'est LA rando à effectuer dans le coin ! Entre vallées de la Gervanne et de Quint, le circuit suit le fil de plusieurs crêtes panoramiques sur lesquelles on dispose de vues à 360° sur cette micro-région du piémont S du Vercors drômois. A part la liaison délicate un tantinet "hors des sentiers battus" entre le sommet du Bec Pointu et le Pré des Chaux empruntant une trace qui louvoie au milieu des buis et au milieu desquels il faut parfois chercher le bon passage, il n'y a rien de difficile... A faire un jour de très beau temps et par vent modéré : on disposera de paysages somptueux et on ne rentrera pas à la maison recru de fatigue pour avoir lutté la journée entière contre le vent qui peut, là-haut, être froid et violent... N'oubliez pas de bonnes réserves d'eau car la (ou les) source(s) indiquée(s) sur la carte ont un débit intermittent.

Entre les cols de St Andéol et de la Croix (But de St Genix à l'horizon)

Depuis le parking de l'Escoulin à 510m, on remonte sur le goudron en direction de l'E sur 400m avant de s'engager à main D sur la petite route d'accès à la ferme des Bruns. Juste avant la maison (15mn, 570m), on part sur la G pour une centaine de mètres avant de trouver sur la D une trace qui pénètre dans un champ (ne pas poursuivre tout droit sur le bon chemin !). Au niveau du poteau électrique on retrouve les traces d'un sentier bien marqué qui s'élève sur le fil d'une épaule jusqu'au col de St Andéol (20mn, 750m). A ce carrefour de sentiers on vient tutoyer l'itinéraire du Tour du Taillefer (col de Vachères à droite, village de St Andéol tout droit). On monte sur la G pour suivre une clôture en barbelés qui épouse tous les contours de la crête (la clôture délimite une prairie dans laquelle le fermier à la bonne saison fait paître des vaches Salers). On atteint le rebord d'un thalweg et l'on doit s'employer pour effacer une bosse (15mn, 855m) du sommet de laquelle on peut apprécier les premières vues de la journée (vallée de Quint, montagne du Glandasse et Trois-Becs). Un peu plus loin (20mn, 840m) on laisse partir à gauche une trace de montée alors que l'on poursuit tout droit en courbe de niveau puis en descente jusqu'à la cote 800 où l'on trouve à main G le sentier du col de la Croix. Au col (10mn, 745m), on traverse la RD172 pour monter en face sur le chemin du P.N.V balisé en jaune-vert. On suit un large chemin de crête. A la cote 885 le balisage indique de partir sur la D et, un peu plus avant, alors que l'on retrouve le fil de la crête, voici que l'on s'en écarte une nouvelle fois pour remonter en zigzags la RD d'un thalweg sous les feuillus. Après cette grimpette, le sentier part sur la D de manière étale et se rapproche à nouveau de la crête (50mn, 1100m).

Arrivée sur la crête NE du Bec Pointu au lieu-dit La Côte

On poursuit en montée avec de belles échappées en contrebas à droite sur la vallée de Quint jusqu'au moment où l'on atteint la crête qui sépare les vallées de Quint et de la Gervanne au lieu-dit "La Côte" (35mn, 1260m). En sous-bois puis à découvert, on suit sur la G un sentier peu ou prou tracé côté S de l'arête NE du Bec Pointu et on débouche au sommet marqué d'un poteau indicateur (15mn, 1342m). Vue périphérique exceptionnelle, c'est bien peu de le dire ! On domine la combe d'Omblèze lovée entre plateau d'Ambel, rochers de la Sausse et montagne de Bouchère.

Au sommet du Bec Pointu

Au sommet, bien que l'itinéraire ne soit pas référencé sur la carte IGN Top25, le P.N.V a installé un poteau indiquant la direction du col Bernard, une baisse bien identifiable au pied de la bosse du Courcousson. On désescalade l'arête W du Bec Pointu pour aller le traverser (35mn, 1190m) et remonter sur la crête E du Courcousson en empruntant un sentier en zigzags serrés un peu plus chahuté qu'avant. A mi-pente, au niveau d'un béquet rocheux duquel on dispose d'une vue plongeante assez impressionnante sur la combe d'Omblèze, on trouve à main G une trace quasi étale qui s'enfile dans les buis un tantinet envahissants. Au cairn érigé sur une plaque de calcaire, même si cela ne semble pas évident..., on poursuit tout droit (sans monter à main droite sur la trace rocheuse un peu trop voyante...). Derrière chaque buisson que l'on va contourner, on aura le bonheur de trouver une solution pour poursuivre le chemin. Que demander de plus ? Si ! Comme on évolue du côté gauche de la crête du Courcousson, on dispose de panoramas splendides sur la vallée de Quint, et à l'arrière sur l'enfilade Bec Pointu - plateau d'Ambel.

Le Bec Pointu vu du sentier entre le col Bernard et le Pré des Chaux

On franchit l'épaule SW du Courcousson (30mn, 1220m, cairn) pour prendre pied sur une prairie d'altitude et rejoindre le poteau indicateur "Pré des Chaux" (5mn, 1200m). Y est mentionnée la direction du col d'Omblèze, lui aussi "inconnu au bataillon" de l'IGN... On traverse la prairie dans le sens de la longueur (SSW) et, alors que l'on se rapproche du rebord W du plateau, on a le bonheur de découvrir en contrebas le fameux rocher qui domine la chute de la Druise au-dessus du village d'Ansage. Au poteau indicateur suivant (5mn, 1190m, "Crête d'Omblèze"), il ne faut pas se laisser emmener tout droit sur la crête orientée S au risque de s'empétrer dans les buissons mais bien emprunter le sentier marqué d'une pierre dressée légèrement sur la D. On descend en zigzags dans une forêt de feuillus et après la désescalade d'un petit passage glissant sur des rochers (une main courante a été posée, sympa...) on atteint le col d'Omblèze (15mn, 1100m, à droite on peut rejoindre le col des Ayes et Omblèze). On descend sur la G jusqu'à la source à 950m (intermittente...) où l'on poursuit sur le chemin principal à G. Ce n'est qu'un peu plus bas (20mn, 915m) que l'on va tourner franchement sur la D et déboucher, après la traversée d'une prairie, sur une piste au-dessus de la petite église de l'Escoulin posée sur son promontoire. On poursuit en face et alors que l'on approche de l'église, on va s'engager à G sur un sentier étale, sentier qui traverse un thalweg (35mn, 560m) puis descend en bordure d'une prairie. Au croisement du chemin de la Motte, on tourne à D pour rejoindre le centre du village de l'Escoulin (510m, 15mn).

012bis.gif     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau