[Drôme] Sous les Roches de Treillaras

4h de marche / 13kms / +650m / -650m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3136 SB Bourg-de-Péage / Chabeuil
Départ : Peyrus (Chapelle Saint-Pierre)
Arrivée : Peyrus

Diaporama

Carte Sous les rochers de Treillaras 4h 13kms 650m 650m         Pdf image 1 Téléchargez la carte au format PDF

Voici une petite rando à la demi-journée qui traverse les forêts du piémont W d'un des plateaux du Vercors. Il s'agit des Roches de Treillaras que l'on a déjà eu l'occasion de découvrir à deux occasions : la première lors du Tour des Roches de Treillaras au départ de Léoncel, la seconde lors de l'ascension de Pierre Chauve depuis Saint-Vincent-la-Commanderie. Là, on ne parcourra pas le plateau en rebord des falaises mais on viendra les frôler à leur base. C'est un parcours bien abrité sous les frondaisons qui peut se réaliser pendant les fortes chaleurs de l'été, ou tout du moins le matin... Noter qu'à mi-chemin, et même au-delà de la saison estivale, des sources permettent de se rafraîchir...

L'église Saint-Pierre de Peyrus

Du parking de l'église Saint-Pierre situé à 390m (noter que cette église se trouve 1km au N du village de Peyrus), on revient sur la route goudronnée RD119a pour la suivre vers le N jusqu'au col de Toutes Aures (5mn, 400m, poteau indicateur). On emprunte le chemin caillouteux qui monte à l'E pour dépasser le réservoir. Sur la gauche, la vue se dégage sur la plaine agricole de Valence. Sur la droite, on peut remarquer furtivement la tour du château ruiné de Barcelonne perchée sur sa butte qui domine le village de Combovin (voir le topo Autour de Combovin).

Au départ du col de Toutes Aures (vue sur la plaine de Romans)

Au lieu-dit "Gros Pin" (25mn, 520m), on poursuit tout droit puis à la fourche de pistes qui suit (10mn, 600m), on descend par celle de D face aux falaises des Roches de Treillaras puis on dépasse la ferme de Planayses. On atteint le poteau indicateur "Les Forges" (10mn, 525m) où l'on tourne franchement à G pour suivre la route goudronnée pendant 1km. On rejoint le poteau indicateur "Les Gorges" (15mn, 440m). On traverse à main D le ruisseau de la Baisse pour s'engager en montée sur une piste gravillonneuse. A la maison ruinée, c'est à D puis de suite à G avant de pénétrer dans la hêtraie pour une sérieuse montée. Peu après on laisse à droite le départ confidentiel du sentier direct qui conduit à Massegres (l'itinéraire est balisé mais est un peu trop exposé à la chaleur dans sa partie supérieure...).

Un peu de goudron entre Planayses et Les Gorges

Hors balisage, on remonte une large allée d'exploitation forestière à la pente bien soutenue jusqu'à un virage serré (35mn, 690m). On poursuit sur la piste pour tomber 100m plus loin sur une belle piste stabilisée, piste que l'on suit pendant 200m jusqu'au carrefour de pistes de Massegres. Ici, on tourne franchement à G pour reprendre l'itinéraire balisé qui s'élève en direction des falaises, passe à la coupe de bois de Larchère (qui a incidemment laissé de la place pour profiter d'un beau panorama sur la plaine de Romans...). Au premier plan sur la gauche, on remarque la prairie d'herbes folles du "Champ des Pins" que traverse le GR de Pays du Tour des Monts du Matin. A la fourche de chemins qui suit (10mn, 750m), on continue en sous-bois sur la D en faux-plat ascendant avant de repartir dans une dernière petite grimpette. Vers 806m au poteau indicateur "Les Soufflots", on rejoint un large sentier balisé en jaune-rouge (la marque des GR de Pays...), sentier que l'on suit sur la D sur 50m pour atteindre le poteau indicateur "Les Crapaudes" (10mn, 804m) sur lequel sont proposées plusieurs directions : à gauche on laisse partir le sentier de Maroux et au-delà du col de Tourniol (c'est l'itinéraire emprunté dans le topo Pierre Chauve...) et tout droit on s'en va rejoindre le pied des Roches de Treillaras. On va donc suivre sur la D et en légère descente le sentier forestier balisé en jaune-rouge. Après avoir contourné la ruine de la bergerie de Maroux (10mn, 800m, un autre "Maroux"...), on poursuit sur le large sentier jusqu'au croisement de chemins. Ici, le balisage invite à continuer sur la G pour dépasser la fontaine de Boisse (10mn, 700m) et un peu plus bas un petit ruisseau qui descend d'une source proche en amont (5mn, 650m). Après 200m, on se connecte à la piste de Massegres qui arrive de la droite et on la suit au NW pour dépasser le croisement de "Mât Pierre" (c'est ici que débouche la voie de retour du topo de Pierre Chauve après avoir franchi le Pas de Saint-Vincent). On atteint le parking situé en amont du hameau des Condamines (sur la droite, encore une belle vue sur la plaine agricole de Romans).

Les Roches de Treillaras vues depuis le sentier entre Les Condamines et Les Blachons

A l'orée de la forêt, on laisse le réservoir à main droite (15mn, 610m) pour s'engager plein S en poursuivant sur le GR de Pays du Tour des Monts du Matin. Après avoir traversé le thalweg du Béal de Caramentrant, on pénètre sur une prairie que l'on va traverser en suivant le côté E de la haie de séparation. On retrouve une balise jaune-rouge à l'entrée de la forêt où il faut s'attendre à traverser plusieurs thalwegs dont celui du Béal de Cors. On évolue en up / down à bonne distance de la base des Roches de Treillaras. Mais on finit par s'en éloigner définitivement en prenant une direction W alors que l'on est amené à traverser une prairie en longeant la bordure S. Au croisement de sentiers qui suit (30mn, 590m), on laisse partir le GR de Pays vers Peyrus alors que l'on incline légèrement à D hors balisage pour suivre la piste qui reste en lisière de la forêt pour descendre jusqu'au hameau des Carrats (15mn, 480m). Il ne reste plus qu'à rejoindre la route d'accès et suivre le goudron sur la G pour descendre le vallon du Béal de Caramentrant jusqu'au croisement avec la RD119a. Ici c'est à G pour 200m avant de retrouver le parking de l'église Saint-Pierre (15mn, 390m).

Retour à l'église Saint-Pierre depuis Les Carrats

Randos jour 2     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes