[Drôme] Rochers de la Sausse et arche de Rucla

4h de marche / 12kms / +600m / -600m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3136 ET Combe Laval - Forêt de Lente - PNR du Vercors
Départ : Col de la Bataille (parking W)
Arrivée : Col de la Bataille (parking W)

Diaporama

Carte rochers de la Sausse et arche de Rucla 4h 12kms 600 600         Pdf image 1 Téléchargez la carte au format PDF

Voici une randonnée peu difficile qui allie contemplation de panoramas étendus tant que l'on reste sur le fil de la crête des rochers de la Sausse, puis immersion en forêt pour aller découvrir une arche naturelle, passage à l'auberge du Grand Echaillon (même pas besoin de prévoir le pique-nique ou le goûter...) pour se donner l'envie de poursuivre sur les chemins bien tracés de la forêt de Léoncel. Mis à part le premier tiers de la boucle qui se déroule à découvert et qu'il est préférable de négocier le matin, les 2/3 restants se passent sous les frondaisons et sont bien agréables au moment des fortes chaleurs estivales. Au printemps, la montagne de Chovet recèle de nombreux emplacements où trouver de l'ail des ours.

La haute vallée de la Gervanne vue depuis le col de la Bataille

Du parking à l'W du tunnel du col de la Bataille à 1335m, on traverse la RD199 pour monter à G en suivant brièvement les marques blanches et rouges du GR93. On rejoint la crête juste au-dessus du tunnel et on découvre vers l'E le monumental Roc de Toulau bordé de chaque côté de la vallée de la Gervanne à droite et de la Lyonne à gauche. Puis on incline la marche à D au SSW pour suivre une trace peu ou prou sur le fil du rebord de la falaise. On évite quelques ressauts et on atteint un premier belvédère (20mn, 1410m) duquel on a une vue plongeante sur la haute vallée de la Gervanne.

Sur la crête des rochers de la Sausse

On poursuit sur le petit chemin tracé à G d'une clôture électrifiée mais qui laisse pas mal de place pour se déplacer sans être trop près du vide. Car plus on avance vers le SSW plus la différence de hauteur se ressent entre la falaise qui monte et la vallée qui descend... D'excroissances rocheuses en thalwegs peu creusés, on évolue en up / down jusqu'à atteindre la lisière d'un bosquet d'aulnes (40mn, 1420m) à une centaine de mètres du Pas de la Sausse indiqué sur la carte IGN (il se situe au milieu de la forêt). 

Sur la crête des rochers de la Sausse

C'est ici que l'on incline la marche sur la G pour suivre une trace en bordure de falaise et rejoindre le point culminant des rochers de la Sausse (5mn, 1450m). Il n'est pas rare que l'on puisse contempler le vol des vautours-fauves. La rando n'est pas très longue, alors prenons le temps d'admirer leur vol planant réalisé en économisant leurs forces car ils se servent des "pompes" qui remontent du fond des vallées vers les cimes.

Les vautours du col de la Bataille

Ce belvédère marque le point le plus méridional de la randonnée. Certes, quelques "casse-cous" pourront poursuivre la traversée longitudinale de la montagne de Bouchère jusqu'au col de Combleroufle, il y a des traces, mais l'itinéraire est très chaotique, il faut quelquefois poser les mains pour négocier quelques passages rocheux et surtout l'itinéraire n'est pas démaquisé pour un sou... C'est la raison pour laquelle on va s'en tenir à la contemplation du large panorama qui englobe la totalité du sud drômois avant de rebrousser chemin jusqu'au point précédent et partir à la découverte d'un des bijoux du coin, l'arche de Rucla.

La montagne de Bouchère vue depuis le point culminant des rochers de la Sausse à 1450m

Tout d'abord on va se faufiler sous la clôture de la prairie située côté N du chemin, puis on va rejoindre l'orée de la hêtraie où l'on trouvera le départ d'une sente parfois intermittente. On gardera une orientation NNW pour suivre la crête débonnaire de la montagne de Chovet, plutôt en contrebas sur la droite. On atteint ainsi le Pas de Chovet (30mn, 1370m), une clairière au milieu de laquelle est érigé un pylône télécom. Pour info, noter que la piste qui part en descente sur la droite permet de rejoindre directement le parking W du col de la Bataille (compter 20mn). Délaissant la piste, on poursuit vers le N en franchissant la clôture de barbelés et on pénètre de nouveau dans une hêtraie, celle du Bois de Rucla. Après une centaine de mètres, une grimpette se propose sur la D et on rejoint un chemin balisé de points orange (c'est un itinéraire raquettes pour la saison hivernale). Au N, on suit le chemin qui louvoie entre les troncs d'arbres et après 200m, voici une bifurcation qui se propose à main G : il s'agit du chemin d'accès à l'arche de Rucla, une arche naturelle bien dégagée et de laquelle on peut faire le tour d'horizon vers l'W (15mn, 1400m).

L'arche de Rucla

On revient sur le chemin principal pour poursuivre la descente en suivant le balisage orange. On négocie un double lacet du sentier pour se retrouver à faible distance et un peu au-dessus de la RD199. C'est ici que l'on laisse le balisage orange pour suivre sur la G celui blanc et rouge du GR93 (il arrive du col de la Bataille...) dans le contournement d'une prairie et jusqu'à atteindre un carrefour de pistes à l'aplomb de la bergerie du Grand Echaillon (10mn, 1185m). Le GR part sur la gauche en direction de Léoncel mais notre itinéraire se poursuit sur la D pour passer devant le gîte ONF et juste en contrebas prendre pied sur la RD199 (5mn, 1175m). On suit le goudron sur la G pour rejoindre l'auberge du Grand Echaillon (5mn, 1160m, bar, restaurant, gîte d'étape). 

L'auberge du Grand Echaillon

Quelques dizaines de mètres au N se trouve sur la D de la route le départ du sentier PNV balisé en vert-jaune qui va nous permettre de rejoindre le col du Lion (20mn, 1190m). Au col, on emprunte tout droit la piste forestière stabilisée en laissant le GR de Pays s'échapper sur la gauche vers Gampaloux et au-delà Bouvante-le-Haut (gîte d'étape). La piste sur laquelle on se trouve atteint le poteau indicateur " Baraque de Carpe" (25mn, 1140m, baraque pas vue...). On laisse la piste pour s'élever dans les sous-bois sur la D. On rejoint une piste (10mn, 1200m), piste que l'on suit sur la D toujours en montée jusqu'à une fourche de pistes au coeur du Bois de Comblezine. Ici, une balise verte et jaune invite à s'engager sur celle de G (10mn, 1245m). L'ascension se poursuit jusqu'au franchissement d'une barrière qui donne accès à la RD199 (10mn, 1320m). Il ne reste plus qu'à suivre sur la G le goudron avec précaution pour retrouver le parking W du col de la Bataille (10mn, 1335m).

Randos jour 3     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes