[Drôme] Puy-Saint-Martin

6h35 de marche / 23kms / +880m / -880m
Cartes topographiques IGN Top25 au 1/25000e 3037 SB Crest - La-Voulte-sur-Rhône et 3038 SB Montélimar - La Bégude-de-Mazenc.
Départ : Puy-Saint-Martin (parkings de l'église, de la mairie ou du cimetière du Chastelas)
Arrivée : Puy-Saint-Martin

Visite audio du village de Puy-Saint-Martin

Diaporama

Carte puy st martin 6h35 23kms 880m 880m       Pdf image 1 Téléchargez la carte au format PDF

A plusieurs occasions lors de mes pérégrinations circumambulatoires drômoises j'ai eu l'occasion de croiser nombre de balisages triangles jaunes au milieu desquels un nombre est inscrit. Ces balises assez défraîchies et très intermittentes ne sont plus d'un grand intérêt puisqu'une grande partie du patrimoine appartenant à la collection des "sentiers drômois" n'a pas été récupérée par les nouveaux organismes de balisage. Et c'est bien dommage quand on s'aperçoit qu'on ne les croise que dans des portions "hors des sentiers battus", oubliés des topos et des cartes IGN. J'en veux pour preuve la micro-région de la Valdaine située à l'E de Montélimar incluant les domaines de Marsanne, Roynac et Puy-Saint-Martin. Ne cherchez pas un quelconque tracé rouge sur les cartes IGN, n'espérez pas trouver sur les topo-guides de la FFRandonnée une description d'itinéraires... Il ne reste plus qu'à explorer les sites webs de Visorando.comVTTour.fr, Rando-sud-est.com, Pascal-sombardier.com (et quelques autres...) ou plus modestement celui sur lequel vous êtes connectés, pour débusquer des randonnées qui sortent du commun... Sur ces itinéraires, vous pourrez croiser ces balises triangles jaunes historiques (les itinéraires étaient répertoriés dans une série de 3 bouquins, introuvables aujourd'hui même en occasion...). Une exception quand même (c'est la première que je trouve mais il en existe sûrement bien d'autres il faut l'espérer...) : sur le site de la mairie de Puy-Saint-Martin le webmaster a mis à disposition des lecteurs plusieurs pages ayant trait à la randonnée pédestre ou à VTT. Si, si ! Et reprenant les itinéraires drômois d'origine N°5, 6, 6A, 32, etc. et après leur mise en conformité sur le terrain et un rebalisage, les voici prêts à vous accueillir et vous permettre de découvrir les montagnes de Chevrière et de Sainte-Euphémie (mais bien d'autres coins aussi...). Parmi les randos proposées sur le territoire de la commune, j'ai retenu le circuit n°5, c'est le plus long de ceux qui sont proposés, en tout cas une belle bambée entre crêtes panoramiques et campagnes agricoles. Une belle alternance de paysages aux panoramas étendus englobant au minimum le synclinal de Saoû, les Rochers Saint-Maurice et Serre Gros. Encore merci !

Depuis la montée au Chastelas au-dessus du village de Puy-Saint-Martin, vue sur la Valdaine

D'un des parkings du village (église ou mairie) situés à 200m d'altitude sur la Route de Manas, on remonte vers le N pour traverser la RD6 (attention ! Une déviation permet aujourd'hui d'éviter la traversée du village, déviation qui n'est pas encore répertoriée sur toutes les cartes routières ou topographiques...) et s'engager en montée vers la colline du Chastelas par la Rue du Bourg. Au carrefour de la Rue des Remparts, on trouve les premières balises qui invitent à poursuivre à D puis après 50m à G. On accède ainsi au belvédère du Chastelas (l'ancien château) au pied d'un Christ en croix (10mn, 265m). On dispose d'une large vue sur la plaine de la Valdaine jusqu'à Montélimar et au-delà sur les premières montagnes du Vivarais en Ardèche. Sur la droite derrière la butte boisée de la montagne de Chevrière, on peut repérer le village de Marsanne, lieu d'une précédente randonnée La forêt de Marsanne. On poursuit sur la route goudronnée vers l'E en laissant à main gauche l'entrée basse du cimetière (parking possible si d'aventure il n'y avait plus de place en bas...). Au croisement de routes, on suit (en descente...) la Montée du Téron sur la G. Une fois en bas, on incline à D pour traverser un lotissement. Après avoir arpenté une longue ligne droite goudronnée, on atteint une ferme isolée juste après avoir franchi le ruisseau de Charivari (15mn, 200m). A la fourche de routes qui suit, on incline à G pour dépasser la ferme de Chevrière et s'échapper du goudron quelques mètres plus loin dans la virage.

Au hameau de Chevrière

On s'engage sur un large chemin qui s'élève en lacets. Ici, la terre sablonneuse et argileuse présente une couleur vert caca d'oie. On atteint une prairie (25mn, 335m, panneau explicatif sur la flore). Au panneau, on part sur la G en montée maîtrisée avant de se diriger sur la D (balise triangle jaune) pour rejoindre le belvédère de Chevrière (10mn, 379m). En continuant de suivre le chemin, on passe versant N avant de redescendre jusqu'à la prairie du départ de cette mini-boucle. On emprunte le sentier forestier qui part sur la G vers l'E et louvoie de manière étale entre les chênes. On est repassé côté S de la montagne de Chevrière. Au moment où le large sentier devient privé, on rejoint à main G le fil de la crête pour suivre en forêt une sente support des itinéraires drômois n°5, 32, 19 et 70, les deux derniers cités proposant des boucles depuis le village voisin de Roynac. Un peu plus loin on descend franchir un collet (15mn, 290m) pour poursuivre tout droit en face jusqu'à une fourche de chemins (10mn, 365m) où l'on suit le balisage triangles jaunes sur la D. Au lieu-dit "Vaumane" à l'entrée d'un champ, on tourne à D pour suivre la lisière du bois sur une piste argileuse qui par temps humide se révèle être "très amoureuse" des semelles de chaussures... Après 250m, on retrouve (avec plaisir...) un peu de goudron sur la RD26 qui arrive du village de la Répara-Auriples (30mn, 385m) et on la suit vers le S pendant plus d'1km pour rejoindre la RD6 au croisement du lieu-dit "La Tranchée" (15mn, 370m, tables de pique-nique, belle vue panoramique sur la Valdaine avec en premier plan la montagne de Chevrière sur laquelle on évoluait il y a une heure de temps...).

La Tranchée

On suit la RD6 vers la G pour immédiatement laisser à main droite le départ de l'itinéraire n°32 (un raccourci drastique du n°5...) et poursuivre avec attention du fait de la circulation automobile en direction des deux éoliennes. A l'approche de celle de droite, on s'engage sur la piste qui démarre à D pour rejoindre la large tranchée sous laquelle court le pipeline pétrolier Fos - Feyzin - Suisse et que l'on a déjà croisé plus au S sur la montagne de la Série au cours du circuit Le prieuré d'Aleyrac. On suit la tranchée vers le S. Du fait que l'on évolue sur le fil d'une crête débonnaire, on dispose que quelques échappées visuelles sur la gauche entre autres sur la vallée du Roubion fermée au NE par les murailles du Grand Pomerolle et des Trois-Becs complétées à leur droite par le Grand-Delmas, point culminant de la montagne de Couspeau. Après 1200m, ne pas rater la bifurcation à G (30mn, 305m, panneau directionnel) vers le hameau de Saudon. Pour le rejoindre, on traverse la plaine agricole parcourue par le ruisseau des Rivaux afin de retrouver RG une large piste que l'on suit vers la D. Peu après, on vient buter sur la première maison du hameau, maison que l'on contourne par sa D (10mn, 295m). On revient vers le hameau pour poursuivre la traversée avant de suivre tout droit une piste qui s'élève vers l'E pour proposer une vue dégagée sur le synclinal de Saoû (Roche Colombe flanquée de Poupoune à gauche jusqu'aux Trois-Becs à droite).

Entre Saudon et Dufond, le synclinal de Saoû

Alors que l'on va rejoindre la RD136 qui relie Soyans à Puy-Saint-Martin, on peut noter l'apparition fugitive, dans l'échancrure qui sépare la montagne Sainte-Euphémie à droite de celle d'Eson à gauche, des antennes qui coiffent la crête sommitale des Rochers Saint-Maurice au-dessus de Dieulefit. Arrivé à la RD136 (15mn, 285m), on suit le goudron sur la D. De suite, on laisse partir à main gauche la route d'accès à la ferme de la Lozette puis, après 200m, on s'échappe de la route pour descendre en contrebas à G suivre un chemin au départ confidentiel (balise triangle jaune). On dépasse à bonne distance la ferme de Dufond pour poursuivre sur un petit chemin en légère montée qui court dans la jeune pinède. A la fourche de chemins (10mn, 315m), on poursuit à D en balcon au-dessus du vallon humide pour retrouver une piste stabilisée qui arrive de la droite du col coté 314. On suit la piste au S et, après avoir parcouru une centaine de mètres dans un virage serré à G, on laisse partir à main droite une piste et un chemin. On s'élève au SE sur les pentes bien relevées de la montagne Sainte-Euphémie. Au milieu de l'ascension, une trouée dans les frondaisons permet de contempler la vallée de la Valdaine de Charols à Puy-Saint-Martin en passant par Cléon-d'Andran reconnaissable à son clocher d'église effilé. Plus loin à l'horizon W, on arrive à distinguer le sommet bifide du Mont-Mézenc qui domine la chaîne des Monts d'Ardèche. On atteint le lieu-dit "Petit Plat" (40mn, 511m, poteau indicateur) qui marque la jonction avec l'itinéraire d'ascension au départ de Pont-de-Barret. On va faire parcours commun vers la D pendant 100m, histoire de rejoindre le second poteau indicateur "Sainte-Euphémie" placé à un carrefour de chemins au pied des Rochers de la Bille des Fours. On fait un petit A/R sur les rochers à main D pour déguster un très large panorama du S au N (noter l'apparition du Roc de Toulau à la gauche de Roche Colombe).

Vue sur la Valdaine depuis les rochers de la Bille des Fours

De retour au poteau indicateur, on laisse l'itinéraire de retour vers Pont-de-Barret pour s'engager au SSW en direction de Manas. Descente tout d'abord tranquille dans la chênaie puis poursuite sur un sentier-balcon au milieu des buissons de genêts en faible déclivité. A la cote 365, on retrouve une piste d'exploitation forestière que l'on suit en descente. Un peu plus bas, la présence d'un itinéraire récemment créé permet de disposer d'une alternative pour rejoindre Manas (25mn, 315m). On peut donc :
1) poursuivre sur la piste jusqu'à Manas en 15mn (balisage triangles jaunes n°5).
2) emprunter à main G le nouveau sentier vers Pont-de-Barret. Balisé en jaune, celui-ci effectue une traversée à flanc de coteau en up / down en restant au même niveau (balisage au top mais sentier qui mériterait quelques travaux d'aménagement...). Sous les frondaisons, il traverse les ruines d'un hameau forestier avant que ne se présente l'opportunité de pouvoir descendre dans la plaine rejoindre une belle propriété par l'entremise d'une piste désaffectée. Belle vue arrière sur la face S de la montagne Sainte-Euphémie, vision non disponible si l'on a fait le choix 1...
Au niveau de la bâtisse (20mn, 230m), on suit la route d'accès goudronnée pour passer devant une autre bâtisse de belle taille et atteindre la RD310 qui arrive de Pont-de-Barret (lieu-dit "Les Îles"). A D sur cette route pour franchir le Roubion et se retrouver bientôt à l'entrée du bourg de Manas (10mn, 230m). On suit la RD310 pour rejoindre l'église au N de laquelle se trouve le passage de la Voûte permettant de faire un détour par les ruelles médiévales du village. On revient sur la RD310 au niveau de la sortie W du village pour rejoindre le carrefour avec la RD107 qui relie Manas à Puy-Saint-Martin. On suit le goudron et, après 100m, on voit arriver de la droite l'itinéraire balisé triangles jaunes n°5. On poursuit en bordure de la RD107 sur 200m avant de trouver à main D au niveau du hameau de Peyrardes la possiblité de s'en échapper et monter en suivant le Chemin des Costes en lisière de la forêt jusqu'à hauteur du hameau des Touches. Alors que la piste va desservir une maison isolée, on est invité à la quitter et à traverser à gué le ru pour entrer sur un champ pour en suivre sur la D la bordure E.

Retour vers Puy-Saint-Martin depuis Manas (les Touches)

Le sentier contourne la combe qui s'inscrit au pied des Rochers des Fours et semble vouloir rejoindre un large collet (c'est celui où l'on est passé avant de s'attacher à l'ascension de la montagne Sainte-Euphémie...). Mais, pour ne pas créer d'embrouilles dans l'esprit des randonneurs, le balisage triangle jaune n°5 propose de quitter le sentier peu avant le col pour effectuer une traversée à G sous le collet et atteindre directement le sentier de contournement du sommet du Pied Bazi. A G encore sur une trace plus ou moins étale qui au bout de 400m va commencer à descendre franchement. C'est à ce moment que l'on va remarquer sur la D le départ d'un sentier en forte déclivité (balise) qui va permettre de rejoindre le sommet du Pied Bazi en remontant le fil de sa crête. Après quelques parties en up / down, on descend versant N du monticule pour rejoindre le col coté 314 sur la RD136 (1h05, 314m). A G toute sur un chemin agricole qui permet de pénétrer sur une large prairie bordée au N de miradors de chasse. On contourne la prairie par la D jusqu'à en trouver la sortie au niveau du ruisseau des Rivaux, ruisseau que l'on traverse à gué. On remonte en face pour retrouver la RD136 au-dessus de la ferme de Bodet. A ce large carrefour de pistes, on s'engage à G en direction de l'entrée de la ferme (15mn, 290m, balisage triangles jaunes n°5 et n°32 retrouvé...). Devant l'arbre monumental, on suit la piste sur la D jusqu'au virage à gauche de la piste qui suit. Ici, on traverse le champ plein W (pas de balisage !) pour retrouver de l'autre côté un chemin empierré, et accessoirement le balisage... On suit le chemin vers la G en descente pour pénétrer en forêt, négocier un lacet et rejoindre le lotissement de la Garenne. Devant le mur d'une propriété, on descend vers la G puis un peu plus bas au niveau d'un arbre monumental on effectue un gauche-droite pour aller évoluer sur un talus qui sépare deux champs avec (enfin !) Puy-Saint-Martin en ligne de mire. La précision du balisage final a été mise à mal par la réalisation de la déviation de contournement du village. Le sentier de retour d'autrefois a été perdu corps et biens et il faut désormais rejoindre le rond-point RD6 - RD107 puis continuer tout droit sur la RD107 permettant d'entrer dans le village afin de retrouver les parkings de la mairie ou de l'église (25mn, 200m).

Retour à Puy-Saint-Martin (Le Chastelas)

Randos jour 3     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes

Commentaires

  • Boccard Gerard
    • 1. Boccard Gerard Le 26/12/2020
    Merci super programme d’une grande précision