[Drôme] Combe Male

4h15 de marche / 12kms / +600m / -600m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3236 OT Villard-de-Lans / Mont Aiguille / PNR du Vercors
Départ : Pont des Scies (1kms au SE du village de Rousset)
Arrivée : Pont des Scies (1kms au SE du village de Rousset)
Avertissement préalable : Prenez de l’eau pour la totalité de la randonnée !

Diaporama

Carte combemale 4h15 12kms 600 600         Pdf image 1 Téléchargez la carte au format PDF

Voici une randonnée passionnante à plus d'un titre : outre le fait que les paysages que l'on va traverser sont de grande beauté, on va évoluer dans une micro-région totalement oubliée des baliseurs. Si, si... Il va donc falloir suivre les indications du topo que je vous livre (et que j'espère les plus précises possible...), ressortir la boussole que vous aviez rangée, mais bon Dieu où est-elle donc ? afin de pouvoir l'utiliser pour confirmer que vous êtes bien sur le bon itinéraire et que ce que je vous propose de rencontrer s'y trouve bien... Et comme d'habitude sur les hauts-plateaux du Vercors, ne vous fiez pas à la multitude de lignes de cairns qui indiquent toutes une direction mais pas forcément la vôtre ! Au milieu du printemps, une fois que la neige a fondu, les espaces que vous allez traverser sont ornés de myriades de fleurs dont de nombreuses variétés d'orchidées. A vous de jouer ! Un peu de rigueur, vous gagnez, trop de dilettante et vous perdez... Dans ce dernier cas, n'hésitez pas à revenir sur vos pas pour reprendre la bonne direction.

Une centauree bien épanouie

Le départ se situe au Pont des Scies mais du fait que la piste d'accès est un peu délicate à emprunter en voiture, on peut aussi envisager de démarrer la rando de la route d'accès goudronnée au gîte des Liotards. On rejoindra alors l'itinéraire décrit en empruntant un sentier transversal nord-sud débouchant au niveau du réservoir.
Du parking de 3/4 places situé en bordure de la piste (sur les premiers 300m de la piste, faites attention avec une voiture basse !) qui relie l'entrée S du village du Rousset situé sur la RD518 au Pont des Scies à 1010m. On rejoint le pont proprement dit et on incline à G pour rejoindre une plateforme cimentée (5mn, 1015m, places complémentaires de parking). A G toute pour emprunter une courte portion de piste en montée qui conduit jusqu'à une plateforme située devant un réservoir (5mn, 1035m, jonction avec le sentier arrivant des Liotards). L'itinéraire se poursuit sur un chemin balisé en vert-jaune en direction du Ranc de Charles. Il s'élève dans le pierrier qui domine le réservoir et on égrène un à un les lacets bien tracés de ce sentier que l'on devine historique (on verra un peu plus haut l'utilisation de sangles aménagées, les sangles sont des vires dans le Vercors...). La pente est maîtrisée et, très rapidement, on sort à découvert pour découvrir la partie basse de la combe Male (par laquelle on reviendra) mais aussi, au loin, le But de Nève qui domine le col de Rousset occulté par la partie septentrionales de la montagne de Beure.

Ascension du Ranc de Charles

On atteint le rebord calcaire du Ranc de Charles (45mn, 1300m) pour une belle vue panoramique de la micro-région que l'on se propose d'explorer. On poursuit vers l'W pour trouver une balise verte et jaune qui invite à suivre à main G un chemin en pente douce permettant de prendre pied sur la route forestière de Béguère (5mn, 1350m). On suit la piste sur la D jusqu'à rejoindre le croisement avec la RF du Pas du Boeuf. On poursuit sur la piste de G, maintenant bitumée, et l'on atteint une clairière où se trouvent les ruines de la maison forestière de Béguère (5mn, 1375m, fontaine 30m au N, intermittente ?). On reprend le bitume pour rejoindre un peu plus loin un large croisement de pistes (5mn, 1410m) où l'on s'engage à D sur la RF du Petit Bois. On la suit jusqu'à sa fin, fin difficile à cerner puisqu'elle renaît "comme le phénix, de ses cendres" à chaque fois que l'on a pu croire qu'elle n'existait plus... Ainsi, on traversera une première petite clairière de bûcheronnage puis, derrière un bosquet, une deuxième clairière, beaucoup plus étendue (15mn, 1480m). C'est ici que commence le parcours "hors des sentiers battus".

Sur la route forestière du Petit Bois

On avance vers le milieu de la grande clairière en direction du S (quelques cairns) pour aller repérer une "porte" composée de deux cairns monumentaux (enfin pas trop...) au milieu desquels démarre le sentier convoité (5mn, 1475m). Noter qu'au niveau de la "porte", en se retournant, on distingue au N la présence d'un mirador de chasseurs. Une fois la "porte" franchie, on descend légèrement puis on incline la marche au SE puis à l'ESE par un large virage à G pour venir longer la base de la falaise de Varême, une surélévation d'une vingtaine de mètres par rapport à l'espace sur lequel on évolue. On avance ainsi à l'ESE pendant 2kms en suivant les petits cairns disséminés le long de la trace. Puis la falaise s'aplanit peu à peu jusqu'à disparaître et il va être temps de s'inquiéter de la bifurcation à opérer. Il ne faut pas poursuivre dans cette direction au risque de venir rencontrer les GR 91 et 93 du côté de la cabane de Pré Peyret... Un signe très fort qui doit nous alerter est l'émergence du sommet du Grand Veymont légèrement sur la gauche à l'ENE (40mn, 1570m). En scrutant le paysage sur la D, on repère le cairn monumental qui marque la limite de la forêt domaniale du Vercors. On part dans sa direction jusqu'à arriver à une centaine de mètres devant (5mn, 1570m) et à cet endroit on prend une direction SW (azimut 225°). Ne vous en faites pas, il y a des cairns partout et les suivre conduirait à votre perte ! Donc, azimut 225°, un point c'est tout ! A mi-chemin entre votre bifurcation et la bergerie, vous devrez croiser un large gouffre situé au milieu d'une large prairie (15mn, 1590m). Cette cavité remarquable vous permettra de recalibrer votre direction.

Le Grand-Veymont ferme l'horizon depuis le gouffre qui se trouve à mi-chemin de la bergerie

Dos au Grand-Veymont et à l'W du gouffre, re-direction SW en louvoyant entre les bosquets de pins cembro. On traverse l'origine d'un thalweg très peu arboré (ce n'est pas le bon !) pour effacer un dernier petit mamelon qui donne accès à une forêt composée d'arbres monumentaux derrière laquelle on découvre en contrebas le bâtiment de la bergerie de Combe Male. On la rejoint par une belle descente dans une prairie d'herbes folles et d'orties (20mn, 1530m, eau de citerne mais noter la présence de nombreuses sources présentes lors de la suite de l'itinéraire).

La bergerie de Combe Male

Dos à la bergerie, on suit une direction NW pour pénétrer dans la partie basse de la forêt aux arbres monumentaux et découvrir à hauteur de la bergerie le départ d'une piste forestière peu marquée au début. Après 100m, on laisse une piste remonter sur la droite pour partir sur la G en descente et désescalader par deux lacets la RD du profond thalweg de Combe Male. Une fois que l'on a rejoint le fond du thalweg (10mn, 1420m, jonction avec un large chemin qui arrive de la gauche en provenance du Pas des Econdus sur le GR93 à mi-chemin de Pré Peyret et du col de Rousset). On suit le fond du thalweg jusqu'à ce que la piste parte sur la gauche en montée (5mn, 1395m, source dans le pré à 100m de la fourche). On la laisse partir sur la RG pour poursuivre tout droit dans la forêt de hêtres. On descend tranquillement sur un large chemin bien mis à mal par les travaux de bûcheronnage. Au niveau d'une brusque rupture de pente de la vallée fluviale, on voit s'éloigner le fond du thalweg si bien horizontalement que verticalement. Ca devient même impressionnant de la manière avec laquelle on se retrouve en peu de temps à une telle hauteur... Une grosse descente permet de passer au pied de la grotte du Trou de l'Aygue (30mn, 1230m, eau, abri) en traversant la cascade éponyme. Il ne reste qu'à suivre au-delà le large chemin en descente. On passe au pied d'une captation d'eau dont le trop-plein s'écoule (5mn, 1220m). Le chemin se transforme peu à peu en piste stabilisée. Celle-ci permet de rejoindre la plateforme cimentée en contrebas du réservoir (30mn, 1015m). Pour rejoindre le parking du Pont des Scies, c'est à G (5mn, 1010m). Pour le gîte des Liotards, il faudra remonter sur la piste de D pour trouver le sentier transversal qui conduit à la route goudronnée d'accès au gîte (compter 5mn + 10mn).

Charmant tapis de fleurs lors de la descente directe de Combe Male

Randos jour 3     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes