[Ardèche] Saint-Julien-le-Roux

4h de marche / 14kms / +590m / -590m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3036 OT Valence / Corniche de l'Eyrieux
Départ : Parking du Pigeonnier (sur la RD102, 1km à l'E de Saint-Fortunat-sur-Eyrieux)
Arrivée : Parking du Pigeonnier
La ligne d'autocars n°12 qui assure le service Valence - Le Cheylard propose quelques passages tout au long de la journée à l'un des arrêts de Saint-Fortunat-sur-Eyrieux d'où on pourra sans difficulté rejoindre le départ de la randonnée.

Diaporama

Carte saint julien le roux 4h 14kms 590m 590m         Pdf image 1 Téléchargez la carte au format PDF

Avec un peu de recul et vu d'en haut, qu'est-ce que la vallée de l'Eyrieux est belle ! On a eu maintes fois l'occasion de parcourir les deux rives (bon d'accord, surtout la gauche...) et c'est à chaque fois le même enchantement de pouvoir fouler les sentiers historiques préservés dans ce coin de Nature qui paraît ne pas (trop...) avoir bougé depuis des décennies. Monter jusqu'à Saint-Julien-le-Roux (on y est déjà passé lors de la rando décrite dans le topo Autour de Vernoux-en-Vivarais), c'est marcher dans les traces des anciens agriculteurs saisonniers qui passaient l'été en hauteur et qui descendaient dans la vallée une fois de temps en temps avec leurs ânes pour se ravitailler. On croise pas mal d'habitations isolées, quelques unes en ruine certes, mais aussi de belles bâtisses réhabilitées. Les acteurs du comité de randonnées du coin se sont accaparé l'espace et ont balisé, et entretiennent..., les sentiers que l'on va emprunter. Qu'ils en soient remerciés !

Vue plongeante sur la vallée de l'Eyrieux depuis la ferme de Chanteperdrix

Depuis le parking situé sur un virage désaffecté de la RD102 à 165m d'altitude, on suit la RD102 (Attention, grosse circulation !) vers l'W pendant 4 à 500m en encorbellement au-dessus de l'Eyrieux. 50m avant la première maison qui marque l'entrée du bourg de Saint-Fortunat, on s'engage à main D sous les frondaisons pour emprunter le nouveau départ de notre sentier (portail IGN pas encore à jour en 2021...). Pas de balises blanches et jaunes pour guider nos pas dans cette grimpette relevée tracée en zigzags serrés. On atteint une petite route goudronnée (20mn, 290m, poteau indicateur "Le Cros"). A G sur le goudron pour aller traverser le hameau du Cros (on a retrouvé un balisage blanc-jaune...) avec au passage de belles vues panoramiques sur l'enfilade de la vallée de l'Eyrieux. Au-delà, c'est un chemin qui prend la relève. En légère descente, on franchit le thalweg du ruisseau de Rochevieille et on remonte progressivement sur la RD jusqu'à atteindre un large virage à D dans lequel on laisse le balisage se poursuivre tout droit rejoindre le centre de Saint-Fortunat alors que l'on incline franchement à D (ne pas tenir compte de la croix blanche et jaune sur l'arbre...). On sort à découvert aux alentours de 430m d'altitude. On laisse une piste stabilisée partir vers la droite alors que l'on continue tout droit sur une cinquantaine de mètres pour tomber sur une piste en lisière de la forêt. On la suit en montée sur la G pour rejoindre la ferme ruinée de Chanteperdrix sur le mur de laquelle reste encore attaché un monumental cadran solaire (40mn, 460m). Tout en restant sur la piste en contrebas de la bâtisse, on rejoint un grand carrefour de sentiers où il convient de suivre les indications distillées sur un poteau pour emprunter le sentier de G en direction du col d'Aurelle (itinéraire balisé de nouveau en blanc-jaune). Bien agréable que ce sentier-balcon tracé en contrebas de la crête du Serre d'Aurelle et qui conduit au col éponyme. Le parcours à flanc présente de magnifiques panoramas sur la vallée de l'Eyrieux bordée en RD par la chaîne montagneuse du Serre de Gruas.

A l'approche du col d'Aurelle

Une fois au col d'Aurelle (25mn, 580m), on poursuit en légère descente vers la D sur une large piste stabilisée. On dépasse le poteau indicateur "Colombe sud" (ici aboutit un itinéraire alternatif en provenance de Chanteperdrix...). On poursuit tout droit pour contourner à belle hauteur la combe du ravin de la Vignasse dans laquelle coule le Suc. A l'horizon, voici que l'on découvre le Grand-Veymont, la montagne du Glandasse avec à l'arrière quelques pics du massif du Dévoluy. Plus on avance, plus on découvre de montagnes complémentaires : après le Glandasse, voici les Trois-Becs, Couspeau puis Angèle, Miélandre, La Lance... On traverse le collet qui s'inscrit entre les serres de Banchet à droite et du Clot à gauche (c'est ici que l'on croise l'itinéraire décrit dans le topo Autour de Vernoux-en-Vivarais). On file en direction du N sur 400m pour rejoindre en quasi courbe de niveau l'église de Saint-Julien-du-Roux (35mn, 635m). Malheureusement, ici, rien d'autre de remarquable à part une large vue sur la partie W du département de l'Ardèche jusqu'au Mont Mézenc...

Papillon gourmand à l'approche du hameau de Suc

Retour par la même route jusqu'au collet précédent avant d'incliner à G sur le Chemin de Suc (balisage jaune-rouge du GR de Pays de Vernoux). Après 200m, on laisse le GR de Pays se diriger à gauche vers le Serre de Banchet alors que l'on poursuit sur la route en balcon au-dessus du ravin de la Vignasse. Noter qu'à l'horizon S et au-delà des montagnes drômoises déjà citées apparaît le Mont-Ventoux, si, si... On traverse le hameau de Suc (30mn, 565m) érigé sur une crête qui sépare les ravins de la Vignasse et du Charnut. Toujours sur le goudron et face au massif des Trois-Becs, on prend une direction SE puis S pour passer au-dessus de la ferme du Perrier et atteindre un hangar qui marque la fin de la route. On est arrivé au hameau de Brunel où une balise invite à tourner franchement sur la D pour passer au milieu d'une série de bungalows. Après 200m, on suit le lacet du chemin pour entamer une descente bien pentue jusqu'à l'orée de la forêt. La suite est une sente qui présente une succession de zigzags serrés permettant de dévaler le coteau abrupt jusqu'à traverser Le Charnut sur une passerelle en béton à quelques mètres de sa confluence avec Le Suc. Il s'ensuit une petite remontée qui emmène jusqu'à une petite route goudronnée en amont de la maison du lieu-dit "Fournelet" (50mn, 260m, poteau indicateur).

Descente de Fournalet à Saint-Fortunat

On poursuit la descente en suivant la route qui passe devant la maison tout en restant à hauteur de la vallée du Charnut. Puis on se met à descendre pour trouver à main D, peu après avoir dépassé le hameau de Leymare posé en RD, un petit bout de piste coupe-lacet qui débouche au niveau du pont qui enjambe Le Charnut (15mn, 175m). On passe RD de la rivière pour trouver au sortir du pont sur la G un sentier un peu chaotique qui longe la rivière jusqu'à déboucher au hameau du Magnon après être passé au pied d'une ruine, "La Taverne" (on se demande bien à quoi elle était destinée...) On poursuit tout droit sur le goudron retrouvé pour traverser à angle droit le hameau de Reymondon et déboucher 200m plus loin au bord de la RD102. Attention à la circulation automobile intense lors du parcours de 500m à D qui va nous permettre de rejoindre le parking du Pigeonnier (30mn, 165m).

Randos jour 2     Autres randonnées en Ardèche et en Rhône-Alpes