[Hautes-Alpes] Les crêtes de Coste Belle

5h45 de marche / 16kms / +950m / -950m.
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3437 OT Champsaur - Vieux Chaillol
Départ : ND de Bois-Vert (15kms au N de Gap)
Arrivée : ND de Bois-Vert
Emporter de l'eau pour toute la rando. Circuit à éviter impérativement par temps orageux (foudre sur l'arête et traversée des couloirs détritiques rendue délicate par les coulées de boue) !

Diaporama

Carte coste belle 5h45 16kms 950m 950m    Pdf image 1​ Téléchargez la carte du circuit en PDF

C'est une grande bambée entre ciel et terre qui nous attend sur cet ambitieux circuit de marche en moyenne montagne qui va nous permettre de découvrir d'en haut les beautés du Champsaur. La montagne est vivante et encore de nos jours on notera à la belle saison la présence d'un berger bien sympathique et qui vous indiquera la présence des groupes de chamois et de mouflons sur les pentes détritiques redressées et veinées de dantesques couloirs d'érosion dans lesquels il convient si possible de ne point s'engager. En tout cas, un bien beau circuit qu'il est recommandé d'effectuer en n'espérant pas en cas de retard sur la progression de compter sur le raccourci proposé sur la carte IGN, à savoir la descente depuis la cabane de Moutet par le sentier qui traverse le ravin de Coste Folle, les pointillés dessinés sur la carte au tout début de la descente représentant sur le terrain un réel danger lors de la traversée du couloir du fait d'un manque criant d'entretien du sentier. Qu'on se le dise : à Moutet on passe par les crêtes ou on rebrousse chemin, pas d'autre choix !

La crête de Coste Belle vue des Farelles

Du parking qui jouxte le sanctuaire à 1215m on laisse la piste qui descend vers la fontaine de Saint-Clair pour monter à l'W et pénétrer en forêt. Après 100m, on atteint un poteau indicateur qui invite à suivre le chemin de Moutet (balisage jaune). On s'élève en larges lacets d'abord dans le mélézin puis à découvert pour pouvoir contempler les montagnes du Champsaur et son emblématique pic du Vieux-Chaillol. On se dirige à présent vers le couloir dans lequel coule le torrent de Saint-Clair, une belle gorge minérale qui entaille la falaise du Rocher de Midi toute en dévers. Puis le sentier astucieusement tracé parcourt les sangles du plateau calcaire et s'élève à flanc de paroi sans difficulté (le sentier est plutôt large et super bien tracé mais présente de beaux à-pics, une info pour les sujets au vertige...).

Dans le contournement du Rocher du Midi

Il franchit un béquet rocheux (1h40, 1720m) à partir duquel le minéral laisse la place aux mélèzes et un peu plus loin aux prairies avant que l'on atteigne la cabane de Moutet (15mn, 1810m). Après que l'on ait contourné la bâtisse, on rejoint à main D un large collet verdoyant (5mn, 1825m) duquel on dispose d'une belle vue en enfilade sur les aiguilles calcaires de la montagne de Faraut, une impressionnante série de pitons détritiques séparant le Dévoluy du Champsaur.

A Moutet, on dispose d'une belle vue sur la partie E du Dévoluy (montagne de Faraut)

S'arrachant à la contemplation de ce paysage, on se dirige maintenant vers la base du sommet de l'Aigle pour trouver le départ de multiples traces en zigzags (les moutons...!) qui permettent d'effacer la petite butte rocailleuse. Attention à bien laisser à main gauche le sentier qui s'en va proposer la traversée le fameux couloir de Coste Folle ! Dans la portion recouverte de buissons et d'arbustes, le balisage a disparu mais la progression vers la crête reste facilitée par la présence de lignes de cairns avant de rejoindre une trace directe orientée au S et la suivre pour atteindre le collet de Coste Folle à 2044m, point de départ du couloir d'avalanches. En continuant la montée à main D, on atteint rapidement le point culminant de l'arête qui se trouve être le Rocher de l'Aigle (45mn, 2078m).

Entre Coste Folle et Coste Belle, on domine le vallon de Chaudun

Du sommet, on revient sur ses pas pour repasser au collet à 2044m puis poursuivre sur le fil de la crête en direction du SSE. On passe au-dessus du couloir détritique pour évoluer en up / down sans difficulté entre ciel et terre. On domine d'un côté le riant vallon verdoyant de Chaudun et de l'autre les remparts détritiques bien pentus. Quel contraste ! On atteint le véritable sommet de Coste Belle (25mn, 2006m, on trouvera une pancarte "Coste Belle" sur le mamelon suivant à 2000m que l'on traversera...) puis on descendra jusqu'au large col qui s'inscrit au pied du pic de l'Aiguille (15mn, 1914m).

Sur le crête de Coste Belle

Face au pic de l'Aiguille, on bascule sur la G sur un beau sentier balisé en jaune. On rejoint une épaule détritique pour prendre pied sur une petite selle herbeuse (10mn, 1830m). On poursuit sur un sentier tracé en zigzags serrés pour désescalader une forte pente herbeuse et traverser en bas les deux thalwegs que l'on rencontre, respectivement à 1720m et 1700m. Puis on reprend la série de zigzags sur une échine colonisée par les mélèzes avant de poursuivre en sentier-balcon à découvert jusqu'au croisement de sentiers du lieu-dit "Galembert" (40mn, 1580m). Au poteau indicateur, c'est à G toute pour une descente sur 300m où le sentier se transforme en piste, piste que l'on suit sur 600m pour atteindre le carrefour du Devès (10mn, 1490m). Ici, c'est encore à G jusqu'au poteau indicateur "Sagnassou" (5mn, 1450m) et encore à G en descente d'abord modérée puis forte à l'approche du lieu-dit "Croussières" (15mn, 1355m). Là encore, on part à G pour aller traverser le ruisseau du Villard au pied du pic de l'Aiguille.

La traversée du ravin du Villard

Au poteau indicateur "Clot de Ventecul" (15mn, 1330m), on quitte la piste forestière pour suivre (encore...) à G une agréable sente bucolique. Mais il n'était pas dit que le retour à Bois-Vert serait de tout repos ! La sente vient buter sur les remparts d'un double thalweg qu'il va falloir franchir sur une trace taillée dans la falaise détritique. C'est moins osé qu'il n'y paraît quand même... sauf en cas d'orage ! Puis on reprend un cheminement tranquille en sous-bois jusqu'à la dernière traversée de thalweg (c'est promis-juré...!) et sa petite remontée courte mais bien cassante. On termine dans le mélézin sur une piste forestière qui rejoint par deux lacets finaux le parking de Notre-Dame de Bois-Vert (35mn, 1515m).

Notre-Dame de Bois-Vert

    Autres randonnées dans les Hautes-Alpes et dans les Alpes occidentales