[Rhône-Alpes] Entre Beaufort et Eygluy

4h50 de marche / 16kms / +650m / -650m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3137 OT Die - Crest - PNR du Vercors
Départ : Beaufort-sur-Gervanne (champ de foire), 15 kms NE de Crest
Arrivée : Beaufort-sur-Gervanne

Diaporama

Carte beaufort eygluy         Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte au format PDF

Un circuit en boucle qui explore les sentiers tracés dans les collines sur S du Vercors dans un paysage de landes à l'herbe rabougrie ou recouvertes de chênes et de buis. Après un petit tour à l'W du village (un peu isolé, il faut le dire...) d'Eygluy, retour par une forêt de feuillus et descente en partie sur la crête de Côte Belle très panoramique.

Le pont Bossu au pied de beaufort-sur-Gervanne

Du parking situé au N du vieux village de Beaufort-en-Gervanne (370m), on descend par le GR9 au moyen de quelques escaliers jusqu'au Pont Bossu qui enjambe la rivière Gervanne. Après le pont, un rapide gauche-droite et on se retrouve sur un large sentier de lapiaz qui monte dans une forêt de jeunes pins. Plus haut, on coupe quelques lacets d'une piste qui dessert une maison isolée et au-delà de la maison (20mn, 480m) on continue à flanc la remontée à hauteur de la combe Bernard. Plus haut, le sentier devient étale, les arbres sont moins présents ce qui permet d'apprécier un beau panorama sur la gauche avec le plateau du Vellan au pied duquel se trouve posé le village de Plan-de-Baix (le topo de montée à la Croix du Vellan depuis Beaufort se trouve ici). Plus à gauche encore, c'est Gigors et la montagne de Lozeron (encore le topo d'un superbe circuit dans le coin...). La pente se redresse jusqu'à croiser un large chemin (20mn, 525m) sur lequel on s'engage vers la D. Belle vue arrière sur le plateau de Beaufort.

Dans la lande entre Beaufort et Eygluy

Puis sans vraiment s'en apercevoir, on change de vallée en basculant au N à hauteur du vallon au fond duquel coule le ruisseau de Fonteuse. Le chemin s'en vient rejoindre la RD590 1km en aval du village d'Eygluy (25mn, 580m). Aprè 600m de goudron, un panneau indicateur invite à se diriger légèrement en contrebas de la route sur la G pour croiser le ruisseau avant de remonter jusqu'à la mairie d'Eygluy (20mn, 615m, abri). On peut poursuivre tout droit par la route jusqu'au col de Veraut ce qui permet certes de gagner une bonne heure de marche mais condamne à se passer du "Tour de Merly"... A vous de choisir ! Pour s'engager sur la boucle du Tour de Merly, on part face à l'abri-bus pour passer à gauche de la mairie et rejoindre la place "de la fontaine du crapaud". Juste au-dessus après avoir monté quelques escaliers, on trouve le départ de la piste balisée ça et là de marques jaunes et/ou de triangles jaunes n°121. On s'élève progressivement dans un cadre bucolique qui fait la part belle aux panoramas sur les vallées et jusqu'aux fumées sortant des cheminées de la centrale de Cruas à Montélimar. A la première fourche de pistes (20mn, 655m), on continue sur la D, puis à la deuxième encore à D. On passe devant un abri (10mn, 680m, bien utile en cas de pluie orageuse...) duquel la vue est élargie jusqu'aux contreforts de l'Ardèche. Dans le deuxième virage à droite de la piste (10mn, 745m), on découvre la proximité du plateau du Vellan (avec la croix érigée au S) de l'autre côté de la haute vallée de la Gervanne et même plus haut la belle falaise qui marque les gorges d'Omblèze. Enfin, encore plus haut vers le N, ce sont les contreforts du plateau d'Ambel avec le Roc de Toulau qui précède le col de la Bataille.

La croix du Vellan depuis le Tour de Merly

Ca y est ! La montée se termine alors qu'une piste forestière rejoint la nôtre (10mn, 800m). On a basculé sur le versant N et ce sont les plateaux agraires de l'Escoulin que l'on domine à présent bordés à leur gauche par l'imposante montagne plissée, la Roche des Berches et ses 1098m. Le vallon de la Sepie, la rivière qui coule au fond, est bien creusé. Plutôt sympa comme paysage ! On aurait eu tort de n'y pas passer, hein ? On se rapproche du col de Veraut avec en ligne de mire dans le lointain la montagne du Glandasse. Au col (20mn, 700m), on laisse le goudron descendre vers le village d'Eygluy pour partir dans un gauche-droite pour s'engager sur la piste qui démarre au niveau du poteau électrique rouillé. On suit le "chemin d'Eylu" qui va conduire jusqu'au fond du vallon de Fonteuse. Quand on rejoint la RD590A dans un lacet, on descend sur le goudron vers la D jusqu'au lacet au niveau d'une maison isolée et qui ne doit pas si souvent voir le soleil en dehors de l'été... 200m après le lacet, on trouve sur la G de la route le départ d'une piste (20mn, 665m, balisage absent mais on le retrouve plus haut juste après les premiers lacets à savoir une marque vert-jaune sur un caillou au milieu de la piste poussièreuse). On s'élève jusqu'à franchir un col (15mn, 770m) puis on bascule en descente face aux Trois Becs, le sommet emblématique de la vallée de la Drôme. A mi-pente, un petit gauche-droite (optionnel) pour aller rendre visite à la bâtisse ruinée de Raffignac puis en reprenant le sentier principal au balisage quelque peu défraîchi et peu dense, on arrive en vue de la ferme de la Petite Morouse que l'on rejoint en négociant quelques lacets (25mn, 625m). On suit la route d'accès goudronnée sur 500m avant de trouver à main D le chemin qui permet de s'échapper (poteau indicateur, 5mn, 570m) pour remonter le coteau en bordure d'une prairie. Un peu plus haut, le sentier incline sur la G et s'en va franchir un collet. Un panneau indicateur judicieusement positionné indique le départ du sentier balcon qui évolue en courbe de niveau jusqu'à atteindre la partie haute de Côte Belle au niveau d'un croisement de sentiers (15mn, 625m). A G toute pour 200m avant de rejoindre le poteau indicateur (5mn, 600m) qui invite à partir sur la D pour rejoindre Beaufort. On entâme une longue descente peu pentue à travers la lande de buis et de chênes. A la fourche de sentiers (25mn, 465m), on part sur la D pour traverser le lieu-dit "Les Seux" (10mn, 400m, ruines) où arrive de la gauche et de Saillans le GR9. On suit les marques rouges et blanches jusqu'au pont Bossu. La dernière épreuve à endurer est celle de la remontée des remparts de Beaufort (15mn, 370m).

la ferme de Raffignac

012bis.gif     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau