[France] Entre Petit et Grand Buëch

CREATION EN COURS

D'un projet de traversée EW d'une huitaine de jours entre Veynes et Die au début de l'été 2022 que Madame Météo est venue perturber, il n'en reste que 3 jours... Au sommet de la Toussière, le risque d'orages pour le lendemain nous a fait, Georges et moi, nous replier vers Lus-la-Croix-Haute au lieu de rejoindre le col de Grimone. Grosse déception mais en définitive, une fois l'amertume passée, il en reste toutefois 3 belles journées de rando, si belles que j'ai décidé de les mettre en ligne comme un mini-trek. En définitive, seulement deux sommets au palmarès, la Pare et la Toussière (mais quels sommets...!), alors que l'on avait prévu de fouler la cime de Quigouret, du Jocou, du mont Barral et du Grand-Veymont. Bon ! Ce n'est que partie remise... La zone des Préalpes que je vous propose de traverser est veinée de GR er de GR de Pays. En les combinant avec les sentiers locaux, balisés d'aujourd'hui ou d'autrefois, les itinéraires équestres et les sentes des chasseurs et des bergers, il y a déjà de quoi se régaler. Et si alors on sort des sentiers battus en parcourant les crêtes débonnaires des Préalpes, on a la possibilité de créer quasiment des traversées d'anthologie, si, si... Ici, entre Drôme, Isère, Hautes-Alpes et Alpes de Haute-Provence, il y a de quoi créer à l'infini. Quel terrain de jeu aux ressources inépuisables...

Les aiguilles de la Jarjatte vues depuis le village de Lus-la-Croix-Haute

N’oubliez pas en fin de topo les sous-rubriques Préparatifs, Sur Place, Dossier de voyage (avec la carte téléchargeable en PDF) et bien d’autres choses encore.

Téléchargez la carte du circuit au format PDF : Pdf image 1 Carte Entre Petit et Grand Buëch

 

LE TREK JOUR PAR JOUR

Jour 1 :

4h35 / 16kms / +750m / -750m.
Diaporama Dans le bourg de Veynes (gares SNCF et routière, tous commerces, hôtel Moderne res : +33 781704751), on rejoint la place de la République dans le centre ancien à 845m d'altitude pour monter deux fois sur la G et trouver les balises blanches et rouges du GR94 qui arrivent de la gauche en provenance de la ville basse. On les suit à main D sur le boulevard Stendhal. Juste après avoir dépassé les bâtiments de l'école, on laisse le goudron pour monter à main D sur un petit sentier caillouteux à l'opposé du centre de vacances SNCF. Après un début de montée relevée dans le petit schiste, on prend pied sur le fil d'une crête. A la fourche de sentiers, on incline à D pour poursuivre au sein d'une pinède. Un peu plus loin, on laisse partir à gauche le PR en direction de La Grange et on continue tout droit sur un sentier-balcon qui domine le ruisseau du Claps. On commence à disposer d'une vue élargie sur la vallée du Buëch. Après un retour en forêt, voici que l'on débouche au col de Cuberselle (1h20, 1254m).

Au départ de Veynes

On poursuit sur la D (toujours le GR94...) en empruntant un chemin en montée tranquille qui permet de rejoindre une piste d'exploitation forestière que l'on suit pour rejoindre le col de la Combe Noire (15mn, 1290m). Au col, on laisse la piste pour suivre à main D le sentier en up / down encore support du GR94. Vers 1315m, on sort à découvert pour voir apparaître juste en face la montagne d'Aurouze. Puis on rejoint une piste que l'on suit tout droit en montée pour venir passer en contrebas du col de Paillet (30mn, 1335m). A présent, le GR94 parcourt une large piste stabilisée qui conduit jusqu'au col de la Chaise (5mn, 1326m) où l'on découvre le sommet détritique de Charajaille.

Charajaille et la montagne d'Aurouze vus du sentier entre les cols de la Chaise et de Berthaud

Du col de la Chaise, on continue face au sommet de Charajaille pour atteindre le col de Berthaud (10mn, 1328m). Ici, à ce grand carrefour de pistes DFCI, on laisse le GR94 se poursuivre à droite alors que l'on part à G en direction de l'W pour rejoindre le col de la Chapelle (balisage jaune-rouge de la variante du tout nouveau GR de Pays Tour du Buëch qui reprend les anciens tracés du GR94 autrefois référencés avec les indices A, B, C ou D que l'on trouve encore sur les anciennes cartes...). Au col on bifurque sur la D au niveau de la citerne DFCI (5mn, 1279m) pour descendre plutôt abruptement dans la coupe de bois face à la longue crête de la montagne Durbonas. C'était un coupe-lacet de la piste et on la retrouve un peu plus bas pour poursuivre vers le carrefour de pistes du col de Gaudisssart où l'on tourne franchement à G pour poursuivre vers le col de l'Angélus (30mn, 1088m). Assez de pistes ! Le GR de Pays quitte ces "avenues" pour descendre à main D en forte déclivité traverser le Rif d'Agnielles sur une passerelle (10mn, 985m). Une fois en RD, juste une centaine de mètres sur la piste vers la G avant de trouver à main D le départ du sentier en escaliers qui se dirige vers la base des falaises qui surplombent la rivière. On se trouve dans un méandre encaissé de la rivière nommé "Le Bras du Roi".

Le Bras du Roi

La montée est un peu (beaucoup...) cassante jusqu'à contourner une avancée de la falaise et retrouver peu après un sentier étale d'où l'on peut apprécier sans essoufflement la beauté de ces gorges. On franchit les ravins de Vias puis de Combaud dans la fraîcheur des fayards. Puis c'est la traversée de prairies d'altitude juste avant de venir croiser une piste agricole (35mn, 1050m). Toujours en suivant le balisage jaune-rouge, on poursuit en face et de suite à D pour suivre une piste désaffectée et caillouteuse. Celle-ci se termine (avec bonheur...!) sur une piste stabilisée de meilleur acabit (10mn, 960m) avec un point de vue sur la large vallée du Grand Buëch. On finit la descente du coteau au hameau de La Valette devant le goudron de la RN75 (15mn, 850m, fontaine).

Fin de journée avec la descente vers la RN75 et le hameau de La Valette

Attention ! La traversée de cet axe de circulation est très dangereuse et malheureusement l'itinéraire se poursuit en face au-delà de la voie ferrée... Une fois la ligne ferroviaire franchie, on s'engage juste derrière à D sur un chemin herbeux jusqu'à rejoindre le passage à niveau (10mn, 850m) en face duquel on trouve à main G le chemin herbeux, le raccourci pour pénétrer dans le camping "Les Garrigues" de La Faurie (10mn, 845m, emplacements de tentes, mobil-homes, restaurant les mardi, vendredi et samedi soirs avec des excellentes pizzas au feu de bois, res : +33 609561652, 5* sur Google pas volées du tout !).

Jour 2 :

5h25 / 16kms / +980m / -620m.
Diaporama dd

Jour 3 :

5h25 / 14kms / +950m / -800m.
Diaporama qq

3 jours de marche / 15h30 / 165kms / +2680m / -2170m.

Relevés de terrain juin 2022

Haut de page

 

Sous-pages :