[Ardèche] La montagne de Crussol

1h40 de marche / 6kms / +250m / -250m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3036 OT Valence - Corniche de l'Eyrieux
Départ : Auberge de Crussol (Saint-Peray)
Arrivée : Auberge de Crussol

Informations complémentaires : Biodiversité et Histoire

Diaporama

Montagne de crussol 1h40 5km 250 250     Pdf image 1 Téléchargez la carte au format PDF

Au départ des hauteurs de Saint-Péray, un village célèbre pour son excellent vin blanc des Côtes-du-Rhône, voici une petite randonnée à la 1/2 journée, mais oh combien passionnante, qui commence par la visite libre d'un château moyennâgeux, certes un peu ruiné (visites possibles en saison estivale), et se poursuit sur le fil de la crête calcaire entre la petite vallée du Mialan à droite et l'immense vallée du Rhône à gauche. On part à la découverte d'un espace de biodiversité préservé célèbre, entre autres au printemps, pour ses deux orchidées endémiques : l'Ophrys de la Drôme (...!) et l'Orchis à Trois Dents. Et histoire d'en faire un peu plus que tout le monde, on ira explorer l'ancienne carrière romaine qui se situe tout au bout de la crête pour revenir au point de départ par un des nombreux sentiers qui jalonnent les pentes.

Le chateau de Crussol vu de Guilherand-Granges

Du parking de l'auberge de Crussol à 215m, on s'en va retrouver le GR42B (balisage blanc-rouge) qui arrive de la droite de Saint-Péray pour monter légèrement sur la G en direction du bâtiment qui marque l'entrée du site du château de Crussol. Au-delà du bâtiment qui domine le théatre de verdure on remonte en direction de la muraille NW du château. Il ne faut pas oublier de se retourner afin de profiter de la vue plongeante sur la cité de Saint-Péray entourée de vignes en terrasses. Le GR42B pénètre dans l'enceinte médiévale par la porte principale et sinue entre les différents niveaux (bien suivre le balisage). Il y a possibilité de grimper sur la gauche, hors GR, pour se rendre dans la cour du donjon. On poursuit l'exploration du site pour s'en aller ressortir par une petite porte creusée dans la muraille SW et découvrir le site audacieusement construit sur un piton calcaire bien défendu côté E par des falaises verticales de plus de 200m de hauteur.

Le château de Crussol depuis la crête

On suit maintenant peu ou prou le fil de la crête en traversant des pelouses sèches à la végétation printanière très riche puis on entre en sous-bois de chênes et de buis. Au départ du château, la pente est rude pour atteindre une petite clairière (35mn, 385m) d'où l'on dispose de somptueux panoramas sur la vallée du Rhône au S et sur les remparts W du Vercors à l'E, massif calcaire au pied duquel s'étale l'agglomération de Valence dans la Drôme. Au second plan, par temps clair, on distingue sans peine, émergeant à l'arrière des premiers remparts du Vercors, les sommets qui bordent le Trièves avec le pic bien identifiable de la Grande Moucherolle qui domine Lans-en-Vercors.

La plaine de Valence depuis la montagne de Crussol

On retourne en forêt pour tomber sur un croisement de chemins. On poursuit sur le GR vers la G en sous-bois mais en de maintes occasions il est possible de se rapprocher du bord de la falaise et contempler les chaînes de montagnes de la Grande Moucherolle aux Trois-Becs. On laisse descendre sur la droite 2 chemins qui permettent de roindre prématurément le parking pour poursuivre sur la crête. Pas vraiment longtemps car le balisage invite à descendre quelques marches sur la G et l'on se retrouve à longer un sangle à la base du plateau sommital. Vraiment sympa !

Le sentier en bord de falaise

On atteint le collet de Saint-Estève (25mn, 395m) pour découvrir la partie S de la carrière romaine. Tout droit, on laisse le GR qui s'en va rejoindre Soyons (où il y a pas mal de choses à voir mais ce sera pour une autre fois...) alors que l'on descend à main D sur une petite sente qui contourne les remparts de la carrière). Après avoir traversé une combe gravillonneuse, on rejoint un cairn qui indique le départ du sentier de retour. Après 100m, à la fourche de sentiers, on part sur la D sur un excellent chemin qui s'en va traverser à flanc deux ou trois pentes d'éboulis avant de retrouver un sentier balisé en blanc-jaune qui arrive de la crête (10mn, 335m). On le suit en descente sur la G et, après quelques lacets, on arrive au lieu-dit "Buisson". On poursuit vers le N sur un chemin bucolique totalement immergé en forêt de chênes et, en suivant précautionneusement le balisage blanc-jaune, il nous ramène au point de départ (30mn, 215m).

Au S de la montagne de Crussol (la carrière romaine)

Randos jour 2     Autres randonnées en Ardèche et en Rhône-Alpes

Ajouter un commentaire