Sur place

Comment y aller ?

Le départ de cette randonnée s'effectue en fin d'après-midi à Plaine Joux au piémont S du Rocher des Fiz. On rejoint ce plateau gazonné d'altitude (et accessoirement un superbe belvédère sur le massif du Mont-Blanc...) depuis la gare SNCF de Saint-Gervais-le-Fayet (arrivée des TER d'Annecy ou Bellegarde). A la gare routière, il suffit de prendre place dans le bus 85 qui dessert toutes les 2 heures (sauf dimanche et jour férié) ce plateau d'altitude en 45mn pour 6€50.

Pour le retour de Praz Coutant (arrêt dans l'enceinte de l'hôpital), il ne vous en coûtera que 3€50 pour descendre au Fayet. Autour de la gare, plusieurs hôtels et restaurants de catégorie moyenne mais très propres.

Et si les produits locaux vous ont séduits (fromages, charcuterie, liquides en tous genres, etc.) et que vous souhaitez en ramener dans vos bagages, rendez-vous à la fromagerie Rey qui se trouve sur la RD205 à 800m de la sortie W du Fayet. En poussant 500m de plus, il y a l'Intermarché de Domancy.

Mont-Maudit et Mont-Blanc vus du Châtelet d'Ayères

Logement et nourriture

C'est une randonnée en itinérance qui fait étape dans des refuges confortables et où il est possible de demander la 1/2 pension roborative et éventuellement le pique-nique du midi. Pensez à réserver à l’avance même si la capacité des gîtes est convenable. A toutes les étapes ? Non, évidemment... A la fin du jour 5, le refuge de Véran situé au pied de la Cheminée de Monthieu ne propose pas de restauration. Par contre il est équipé d'une cuisine pour composer un dîner et un petit-déjeuner sortis du sac. Pensez aux lyophilisés !

En journée, il y a de l’eau presque partout. Mais seulement lorsque l'on chemine autour du massif. Et évidemment pas en haut ! Massif calcaire oblige... Alors, faites vos réserves au départ des refuges (en fin de saison, Platé doit quelquefois être alimenté par hélicoptère...). La faune sauvage est très présente. Ne prenez pas le risque de récupérer de l'eau en faisant fondre de la neige ou bien en puisant le liquide dans des petites mares (quand il y en a...). En cas extrême, il est impératif de mettre des pastilles purifiantes.

Points d'intérêt

Indéniablement, c'est un circuit méconnu à découvrir d'urgence ! Encore plus "fort" en lapiaz que le Tour des Dents Blanches et moins difficile car les étapes sont relativement courtes. Ne cherchez pas un arbre pour vous mettre à l'ombre pour déguster votre casse-croûte de midi. Vous n'en croiserez que le 3ème jour après le franchissement du collet d'Anterne. Mais que ces paysages verdoyants et lumineux sont attirants ! Et comme on tutoie le ciel en maints endroits, profitez des nombreux points de vue qui sont proposés tout au long du périple. Marchez le plus silencieusement possible pour pouvoir profiter de la compagnie des bébêtes à 4 pattes (bouquetins, chamois mais aussi renards...). Elles se sentent tellement en sécurité dans cette réserve qu'on est parfois contraint de faire un détour pour ne pas les déloger de la portion du sentier qu'elles occupent...

Côté culture, à la montée ou à la descente, faites un stop à Passy pour visiter l'exceptionnelle église Notre-Dame-de-Toute-Grâce du Plateau d'Assy aux vitraux réalisés par de grands peintres. Faire défiler le Diaporama

Eglise du Plateau d'Assy     Eglise du Plateau d'Assy

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau