Préparatifs

Documentation et cartographie

Pratiquement tout l’Atlas est couvert par des cartes topographiques au 1/50000e ou au 1/100000e. Elles ne sont disponibles sur place qu’à Rabat. Les cartes au 1/100000e correspondant au tracé proposé sont la NH-29-IX-4-ANEZI et la NH-29-X-3-TAFRAOUTE mais elles sont impossibles à dénicher sur place (lien en fin d’article pour télécharger l’extrait au format PDF). Un internaute a patiemment collecté les cartes du Maroc (et bien d'autres pays...) et les propose en téléchargement sur son site Jemecasseausoleil. Il conviendra pour s’aventurer dans ce coin de maîtriser l’orientation sur carte et boussole et ne pas hésiter à demander son chemin de proche en proche aux habitants et bergers de rencontre. Il sera assurément beaucoup plus sûr de s’adjoindre la présence d’un accompagnateur local.
 

N'hésitez pas à vous connecter sur le portail web de la région de Tafraoute qui recèle une multitude de bons plans et d'adresses.

Encadrement

L’Anti-Atlas n’est pas une région touristique conventionnelle et le métier de muletier cuisinier est loin d’être aussi répandu que dans les régions du M’Goun ou du Toubkal. Vous serez à coup sûr contraints de réaliser ce circuit soit en autonomie avec portage ou organisé avec un camion qui vous rejoint chaque soir au moment du bivouac (dans ce cas, portage léger). De toutes les manières, la présence d’un accompagnateur marocain permettra à votre groupe de disposer d’un agréable compagnon de randonnée avec lequel il sera plus aisé d’entrer en contact avec les habitants.

Si vous êtes assez débrouillard dans vos déplacements (bus, taxis,…) et que vous disposez de votre propre assurance individuelle (FCAM, FFRP, etc.), vous pouvez demander les services d’un accompagnateur de la région de Tafraoute. Je connais personnellement M’hamed El OMARY qui se fera un plaisir de vous accompagner et d’assurer toute l’intendance dont vous avez besoin, à des prix très serrés. Un avantage de partir avec lui, il peut vous organiser ce périple de telle manière que vous pourrez coucher et dîner tous les soirs chez l’habitant. C’est peu dire qu’il connaît du monde dans le coin, le bougre… ! A votre demande, il pourra vous faire découvrir d’autres itinéraires connus de lui seul. Contactez-le de ma part par mail ou tel +212 (0)673701247. Il possède aussi un site web.

Mhamed El Omary, artiste des pistes et de trekking

Si vous souhaitez un package complet depuis l’aéroport d’Agadir et prestation complémentaire hôtellière au retour, disposer des services d'une véritable agence sérieuse connaissant la montagne marocaine et employant des accompagnateurs agréés par le ministère du tourisme marocain, je vous engage à passer par l’agence de Brahim Moudoud Trekking au Maroc qui saura vous offrir une prestation de qualité à un prix maîtrisé. N’hésitez pas à le solliciter par la rubrique Contact de son site web.

Équipement

Côté équipement, privilégiez les systèmes trois couches, ainsi que de bonnes chaussures de rando (un modèle à tige basse est suffisant). Pas de passages difficiles mais les bâtons de marche pourront soulager vos genoux lors des quelques descentes et sécuriseront la traversée des oueds. Si vous randonnez en autonomie sans l’intendance locale, prévoyez d’amener une corde d’une vingtaine de mètres en 5mm pour remplir vos gourdes ou gamelles d’eau dans les puits (il n’y a souvent ni seau, ni corde à disposition sur place).

Quand partir ?

Deux créneaux : de février à mai avant les fortes chaleurs et quand les arganiers regorgent de fruits et que les amandiers sont en fleurs, sinon à l’automne (mais un peu plus problématique pour trouver de l'eau).

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau