[Rhône-Alpes] Les crêtes de la Sye

4h20 de marche / 14kms / +750m / -750m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3137 OT Die - Crest - PNR du Vercors
Départ : Aouste-sur-Sye (parking Augusta derrière l'église)
Arrivée : Aouste-sur-Sye

Diaporama

Carte Crêtes de la Sye         Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte au format PDF

La randonnée se propose d'effectuer le tour de la basse vallée de la Sye en suivant les crêtes d'où les panoramas sur les montagnes du Vercors et le sommet emblématique de la Drôme, à savoir le massif des Trois Becs, sont légion. Et puis ce sera l'occasion au passage de traverser un petit village ancien et plein de charme : Cobonne.

Aouste-sur-Sye

Depuis le parking Augusta descendre le long de l'église pour rejoindre le milieu du pont sur la Drôme et profiter d'une belle vue sur les maisons construites sur des murailles qui bordent la rivière. On revient légèrement sur ses pas pour s'engager sur la D dans la rue des Moulins. A la sortie de la ruelle, à D sur l'ancienne route de Die (à l'époque, et pas si vieux que ça, se croiser ici ne devait pas être une sinécure...). On traverse la Sye pour se retrouver sur le rond-point. A l'opposé légèrement sur la G on suit la petite route qui passe au-dessus des terrains de sport. Au panneau routier 45km/h, on monte sur la G pour traverser un petit plateau en pente douce planté de rangs de vignes, la fameuse Clairette... Juste derrière, la ville de Crest se découvre, reconnaissable à son donjon médiéval qui la domine au N. A l'arrière, ce sont les monts d'Ardèche qui ferment l'horizon vers l'W. Et à l'E, on identifie sans peine le massif des Trois Becs. Au croisement de routes, on poursuit la montée sur la D jusqu'à déboucher dans un collet (35mn, 375m) dans lequel on trouve à D du banc le départ d'un sentier, le "sentier des crêtes" (balisages orange et jaune 136). On s'élève tranquillement jusqu'au Serre de la Garenne (10mn, 425m) où l'on suit le chemin à main G qui parcourt le fil de la crête entre Sye à gauche et Gervanne à droite. La végétation se fait moins dense et le plateau d'Ambel et ses buts se découvrent au N. On identifie aussi en contrebas l'enchaînement des villages du piémont, à savoir Suze, les Jaux, Beaufort et Plan-de-Baix, ce dernier niché au pied de la Croix du Vellan. A l'E, ne serait-ce pas le Grand Veymont qui vient se rappeler à nous ? Si fait... Bien qu'il se trouve à une respectable distance de nous, ses 2341m lui font tutoyer le ciel. Le Pié Ferré à sa gauche ne veut pas être le "dindon de la farce" et présente sa forme caractéristique de cône parfait... Le parcours de crête est très sympa et on n'a pas le temps de s'ennuyer. On atteint par une petite grimpette le Serre des Aigles (30mn, 475m).

Panorama depuis le Serre des AiglesIci la vue porte de tout côté. Noter vers le N qu'apparaît le village fortifié de Cobonne identifiable à son mur de défense médiéval bien apparent. On descend jusqu'à longer un champ puis on repart dans une petite grimpette à main D au coeur d'une forêt de jeunes pins (balisage jaune). Dans la descente qui suit, on laisse partir sur la droite le sentier qui permet de rejoindre Suze (25mn, 435m). On sort à découvert pour contourner un champ et trouver le départ d'une piste tracée à la base du Serre de Ferrande. Alors que la piste propose un virage vers la droite, 100m avant de finir sur la route goudronnée de Cobonne à Suze, on poursuit tout droit au NNW (10mn, 390m). Au lieu-dit "Pérouses" (5mn, 400m), on s'engage dans un thalweg étroit qui descend sur la G. Lorsque le sentier s'en vient rejoindre une large piste, on incline la marche vers la D pour contourner par la droite un corps de ferme et rejoindre le goudron de l'impasse de Ferrande. A D puis à G pour traverser la Sye, remonter jusqu'à la RD731, l'emprunter sur 30m vers la D et trouver le chemin de la Maronne, sentier d'accès au village de Cobonne. Au milieu des maisons de pierres sèches restaurées, on remonte jusqu'au N du village, où se situe l'église St Pierre. Très petite, elle dépendait du Prieuré St Pierre de Gigors, fille de Cluny.

Eglise St Pierre de Cobonne

On passe la porte de la Herse pour se retrouver sur le parking visiteurs (25mn, 395m) dominé par le donjon circulaire bien effondré... Dos au donjon, on remonte le plateau en suivant une petite route, goudronnée sur les premiers mètres, puis on dépasse une tour de guet pour se rendre à la Croix du Besot (balisage jaune 51 et 135). A la fourche de pistes (10mn, 455m), on poursuit sur la G jusqu'à un premier poteau indicateur (5mn, 470m) puis tout droit jusqu'à un second (2mn, 490m) où il faut tourner sur la G alors qu'à l'opposé se dévoile entre les deux falaises qui la dominent la confidentielle église St Pierre de Gigors. Par une montée à la pente maîtrisée, on atteint un grand carrefour de sentiers, le col de la Croix du Besot (15mn, 603m). Dans la clairière on va s'orienter à main G pour s'engager sur la première sente que l'on voit entrer dans le sous-bois (parcours commun avec le circuit du vallon de la Lozière jusqu'au Serre des Chiprons). Elle commence son parcours en louvoyant entre les chênes (balisage jaune). Puis on se retrouve bien vite sur le fil d'une crête d'où le regard embrasse un paysage qui s'étend du Glandasse aux Trois-Becs. Au-delà du Glandasse, dans le lointain, mais quelle peut donc bien être cette montagne bien redressée ? (à chercher lors de futures randonnées dans le coin...). Au lacet de la piste (25mn, 445m), on poursuit tout droit sur un chemin qui passe au-dessus d'un champ (10mn, 380m). Au lieu-dit "Tramelas" (5mn, 335m) que l'on atteint après avoir traversé dans toute sa longueur un deuxième champ sur un large chemin herbeux, on continue au S pour se trouver confronté à une petite remontée suivie d'un plat d'où à l'extrémité on découvre Crest. La journée est presque finie. Au panneau "Serre des Chiprons" (25mn, 345m), on laisse partir à droite le sentier qui se dirige vers Crest pour poursuivre tout droit sur la piste en descente, piste qui procède à un zigzag avant de contourner un corps de ferme (bien suivre la piste !) Plus bas, alors que la route fait un coude sur la gauche pour rejoindre directement le village d'Aouste en contrebas (10mn, 260m), on nous propose de poursuivre vers l'W pour aller chercher un chemin d'accès au village un peu moins goudronné. Après 200m, on retrouve une direction S avant de finir la randonnée en suivant le chemin du Collet. Au croisement de routes, un petit droite-gauche pour poursuivre en face et on arrive sur la déviation d'Aouste. La parking se trouve 200m sur la G (20mn, 195m).

012bis.gif     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau