[Rhône-Alpes] La montagne de Mussan

5h de marche / 16kms / +1000m / -1000m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3136 ET Combe Laval - Forêt de Lente - PNR du Vercors
Départ : Beauregard-Baret (parking "Passage du Tour" à 500m)
Arrivée : Beauregard-Baret (idem)

Diaporama

Circuit montagnedemussan         Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte au format PDF

Situées à l'W du Parc du Vercors, les Roches de Treillaras, les montagnes de l'Epenet (la Combe d'Oyans) et de Mussan, la Baume d'Hostun forment le rempart calcaire qui surplombe la vallée de l'Isère au niveau de Romans grosso modo de Peyrus à Saint-Nazaire-en-Royans. On évolue un millier de mètres au-dessus de la plaine et les panoramas sont grandioses sur la Drôme des collines au N et les monts d'Ardèche à l'W, malheureusement souvent occultés en été par les brumes de chaleur. Qui dit brumes de chaleur insinue soleil... Eh oui, et ça tape là-haut sur les crêtes ! Ces quatre randonnées en boucle font la part belle à un GR de Pays très méconnu, celui du Tour des Monts du Matin, auxquelles ces montagnes appartiennent.

La combe d'Oyans vue depuis le col des Tourniers

Du parking automobile situé 1km à l'E du village de Beauregard-Baret à 300m du lieu-dit « La Tête d'Homme » à 500m d'altitude, on franchit sur le goudron le « Passage du Tour », un étroit passage entre deux roches calcaires, pour s'engager à main D sur la piste forestière pour après 600m de marche, au niveau d'une fourche, emprunter la piste de G pour contourner un champ. Au lieu-dit « Champ Riant » (20mn, 620m), on laisse la piste principale remonter le ravin de l'Ecalon pour franchir une barrière et poursuivre sur le chemin balisé en jaune. On alterne montées en forêt et traversées de prairies fleuries. Après avoir franchi un portail (15mn, 695m), nous voici de retour sur une piste pour contourner une combe. En poursuivant sur le large chemin tracé en lisière d'une forêt exploitée, on suit une clôture en fils de fer barbelés pour atteindre le col des Tourniers, une fois n'est pas coutume, en descente (20mn, 745m).

Le Pas de la Pierre

Au poteau indicateur, on franchit le portail et on suit à main G en sens inverse la clôture en fils de fer barbelés, oui, oui, la même que celle de l'arrivée mais de l'autre côté... On contourne le pré en lisière des bosquets de feuillus pour rejoindre une piste que l'on suit sur la D. Après un court parcours étale, on monte un peu en forêt pour retrouver une seconde piste herbeuse au niveau du bassin de la source de Font Pourcel (10mn, 820m, eau bof, bof...). On suit la piste sur la G et on atteint un croisement de pistes et de chemins au lieu-dit « Font Pourcel » (5mn, 850m, arrivée d'un raccourci balisé en jaune mais mis à mal par l'exploitation forestière en provenance du virage de la combe que l'on a traversée avant d'accéder au col des Tourniers). On monte sur 200m sur la piste de D (sens d'arrivée) pour trouver un cairn et une pancarte « Pas de la Pierre » à l'endroit où la piste devient privative. Le chemin qui part à G sous l'arbre ne « fait pas dans la dentelle » et remonte le coteau abrupt en offrant quelques zigzags de complaisance... On dépasse un cabanon en bois (5mn, 915m, abri de fortune en cas de pluie) et la pente ne faiblit pas. Bien qu'évoluant en forêt, le sentier s'inscrit sur un terrain de plus en plus minéral alors que l'on se rapproche de la base des falaises. Quelques marches permettent d'étayer le sentier pour que l'on puisse encore progresser aisément. Puis le sentier louvoie de sangle en sangle pour proposer le meilleur passage afin d'atteindre le collet du Pas de la Pierre (35mn, 1165m). On retrouve ici arrivant face à nous depuis le Pas de Bouvaret le GR de Pays (voir le topo de la Combe d'Oyans).

Sur les crêtes de la montagne de Mussan

On suit les marques jaunes et rouges en montée à main G pour suivre la crête de la montagne de Mussan jusqu'au Pas Pourceau. C'est un parcours assez exigeant car tracé en grande partie sur les lapiaz sommitaux avec de nombreux up / down qui cassent le rythme. On se faufile dans les buis envahissants (la pyrale n'a pas encore œuvré par ici...?) pour rejoindre dans un premier temps de Pas de l'Aulagnier (30mn, 1160m) puis après avoir traversé une clairière (20mn, 1185m) où le caractère sportif du sentier disparaît (ah ! sentir la terre meuble sous ses pieds...), on rejoint la route goudronnée d'accès au relais télécom posé sur le Rocher de Chantemerle (5mn, 1205m). On contourne le relais par la D en suivant sur une centaine de mètres le goudron avant de le quitter pour s'engager sur un large sentier qui démarre à main G et reprendre la litanie des up / down. Seule amélioration à notre condition : le sentier est plus large et plus « roulant »... On dispose de plusieurs belvédères pour apprécier la Drôme des collines en contrebas mais la conformation du terrain oblige souvent le sentier à contourner les canines rocheuses en descendant en forêt, pour remonter après... à coup de petites grimpettes coupe-souffle. La fin de la crête approche alors que l'on enchaîne successivement trois passages à découvert (30mn, 1295m). On atteint le Pas Pourceau (5mn,1295m, passage du 45e parallèle) pour laisser le GR de Pays filer vers Saint-Nazaire-en-Royans alors que l'on va s'engager dans le petit goulet terreux sur la G. Ça, c'est juste pour franchir la lèvre calcaire. Après, on suit un chemin en forêt qui sort brutalement à découvert en haut du « Pré de Cinq Sous ».

Traversée du Pré de Cinq Sous

Étonnant endroit que cette prairie en pente hyper fleurie... En bas, on pénètre en forêt pour suivre une direction NW et l'on descend jusqu'au lieu-dit « La Chardonnière » (40mn, 930m, source en contrebas?). A cet endroit on retrouve le GR de Pays arrivant de Saint-Nazaire-en-Royans et on suit le balisage jaune et rouge vers la G en direction du col des Marchands. On doit respecter une propriété privée et on doit faire le tour d'une prairie en la contournant par sa D pour rejoindre le col (15mn, 955m). On emprunte le portillon et nous voici sur une piste côté ravin de Combins. Pas d'autre alternative que d’égrener les lacets pour descendre ce superbe vallon qui s'inscrit au milieu de belles aiguilles calcaires. Au second plan sur la gauche, on peut revoir les falaises W de la montagne de Mussan dont on a suivi les crêtes toute cette journée. On retrouve le parking automobile du « Passage du Tour » (50mn, 500m).

012bis.gif     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes

Ajouter un commentaire