[Rhône-Alpes] La combe d'Oyans

5h20 de marche / 16kms / +900m / -900m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3136 ET Combe Laval - Forêt de Lente - PNR du Vercors
Départ : Rochefort-Samson (parking "escalade" au hameau des Ducs à 443m)
Arrivée : Rochefort-Samson (idem)

Diaporama

Circuit combe d'Oyans         Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte au format PDF

Je vous propose de pénétrer dans une vallée fermée de toute part (on en sort quand même par un col qui domine un défilé creusé par la rivière), une vallée préservée située à l'écart des axes de communications mais à deux pas de Chabeuil (la patrie de la caillette drômoise, à visiter pour ses ruelles médiévales) et Romans. Cette vallée se situe à l'W des plateaux du Vercors comme en attestent les beaux plis calcaires qu'il faut franchir par l'intremise de "pas", ceux du Loup, de la Pierre et de Bouvaret, où des sentiers, parfois audacieux, ont été taillés par nos aieux. Un bien bel endroit où passer une journée de randonnée et comme d'habitude dans la Drôme pas loin du millier de mètres de dénivelées, positive et négative. Ouille, ouille les genoux...!

Les Deux-Soeurs, rochers faisant partie des falaises de la montagne de l'Epenet

Du parking du rocher d'escalade au hameau des Ducs, 1500m à l'E du village, on suit la route vers le N et on emprunte la ruelle à D (balisage jaune) qui descend dans le thalweg creusé par le ruisseau de la Combe d'Oyans où l'on suit vers la G la petite route goudronnée jusqu'au croisement de routes à l'aplomb du camping (15mn, 365m). Puis on emprunte sur la D un large chemin gazonné qui passe au-dessus de la clôture du camping avant d'aller traverser un thalweg pas vraiment démaquisé avant de le remonter à main D. Après, le sentier longe pendant un bon moment une prairie grillagée d'abord en montée puis en courbe de niveau avant de descendre légèrement. On abandonne le grillage (30mn, 515m) pour partir au N dans une forêt de chênes jusqu'à atteindre un replat où il convient de tourner à G (15mn, 600m) et 150m plus loin encore à G pour suivre une piste forestière. On arrive ainsi au croisement de pistes marqué d'un poteau indicateur "Draye des Vachers" (5mn, 620m). Arrivant du NW voici que l'on suit à présent le GR de Pays du Tour des Monts du Matin balisé en jaune-rouge et qui passe au lieu-dit "Saint Iserat" (10mn, 745m) et rejoint par une pente affirmée suivi d'une partie étale le Col de Sonnaize (10mn, 775m, cabane ouverte pouvant servir d'abri, pas d'eau). On descend légèrement jusqu'au col géographique pour partir sur le chemin de D qui évolue en courbe de niveau en RG et à hauteur du ravin de Combe Arnaud. Noter en RD les belles falaises de la Montagne de Morettet.

Col des Tourniers

On traverse la montagne des Ussets en franchissant notre premier Pas de la journée, le Pas du Loup, d'où on dispose d'une vue périphérique sur la Combe d'Oyans (10mn, 810m, belvédère). De l'autre côté de la vallée, au milieu de la Montagne de Mussan, se cache le Pas de la Pierre auquel on va se mesurer pas plus tard que tout à l'heure... Dans quel repli se trouve-t-il donc ? 200m après avoir franchi le Pas du Loup, on laisse le GRP descendre à droite vers le fond de la combe alors que l'on poursuit tout droit (lieu-dit "Montagne des Ussets") en direction du Col des Tourniers (balisage jaune). On suit un sentier en léger up/down jusqu'à atteindre un espace à découvert, le Col des Tourniers (20mn, 750m). Pas mal de sentiers se croisent ici et il faut bien faire attention à ne pas franchir la clôture à main gauche ni descendre par la piste mais poursuivre plein E sur le petit chemin qui suit la bordure haute d'une large prairie (pas de balisage !). Lorsque l'on atteint un large chemin à la fin de la prairie, on l'emprunte à D pour contourner une épaule panoramique et on arrive rapidement à la source de Font Pourcel (15mn, 830m, eau à purifier ?).

Le Pas de la Pierre

A la source on suit la piste qui monte sur la G et après 200m on poursuit encore sur la piste à D avant de trouver rapidement à main G la pancarte et le cairn qui marquent le départ du chemin du Pas de la Pierre (10mn, 880m). Après avoir dépassé un abri de tôles ondulées (5mn, 920m), voici que le sentier se met à grimper le coteau "dré dans l'pentu". Pour conforter sa viabilité des travaux d'aménagement ont été effectués : ici des zigzags serrés, là des marches en rondins. Intéressant et bien pratique tant la pente ne se résoud pas à faiblir, bien au contraire... On vient longer la base de la falaise (15mn, 1100m) et le chemin jusqu'alors bien régulier, un coup à gauche, un coup à droite..., profite de petits sangles et de banquettes rocheuses pour s'élever dans un goulet taillé dans la paroi et pas mal encombré d'arbustes. L'itinéraire est assurément plus sympa à suivre dans le sens de la montée... On atteint le Pas de la Pierre (10mn, 1165m) dans lequel on retrouve le GR de Pays du Tour des Monts du Matin qui arrive de la gauche, donc du Royans, en ayant suivi les crêtes de la Montagne de Mussan. Du côté de l'E, on distingue avec peine l'horizon sur les hauts plateaux du Vercors. Au-delà des falaises W qui dominent le cirque de Bouvante, on identifie le massif des Moucherolle et éventuellement quelques montagnes de l'Oisans. On descend du Pas vers l'E jusqu'à rejoindre le poteau indicateur "Les Quatre Chemins" (15mn, 1020m) où l'on va suivre à D maintenant les marques blanches et rouges du GR9 en direction de Léoncel. Le sentier est bien large et il est agréable d'y cheminer alors que l'on profite de belles échappées sur les contreforts du plateau de Font d'Urle, le Roc de Toulau et à l'arrière-plan sur la partie sommitale du Grand-Veymont.

Entre le Pas de la Pierre et celui de Bouvaret

Au lieu-dit "Bouvaret" (25mn, 1070m) on laisse le GR9 descendre sur la gauche alors que l'on poursuit légèrement à main D pour rejoindre le Pas éponyme (en suivant le balisage jaune-vert du Parc naturel du Vercors, il est vrai que l'on vient d'y faire une incursion...). On franchit le Pas de Bouvaret (5mn, 1130m) pour retrouver de l'autre côté un excellent sentier en zigzags, certes caillouteux, mais que l'on imagine séculaire et emprunté de tous temps. Il longe un moment la base des falaises W de la Montagne de l'Epenet. On dépasse "Courbières" (15mn, 880m) en laissant un sentier partir vers la droite. On rejoint la partie haute du ravin de Rochas, ravin que l'on traverse après avoir suivi un bout de piste sur 150m et un sentier sur la D immergé dans une forêt fossile de buis (nombre de forêts drômoises ont été décimées, avec "du jamais vu" au printemps 2016, par la chenille dévoreuse de la pyrale du buis) pour rejoindre la ferme de Grimeaud située en RG (20mn, 745m). D'ici on dispose d'une vue panoramique d'ensemble sur les falaises de la Montagne de l'Epenet et les Deux-Soeurs, deux rochers à la forme caractéristique identique.

Les falaises de la Montagne de l'Epenet

200m après avoir dépassé la maison, on monte sur la G jusqu'à trouver le poteau indicateur "Grimeaud" (10mn, 770m). On suit alors un large chemin qui se dirige vers Coquat d'abord en direction de l'W puis du SW. On contrebas, on commence à embrasser du regard la totalité de la combe d'Oyans. On franchit une clôture par l'intermédiaire d'une échelle métallique. Plus loin, on quitte ce chemin parfois un peu boueux pour en suivre un beaucoup plus petit sur la D (10mn, 750m). Le sentier-balcon évolue en courbe de niveau et c'est bien sympa de terminer le périple par un parcours sans difficulté. On dépasse deux miradors de chasse (10mn, 715m) puis le sentier traverse un abri (5mn, 670m) avant que l'on ne franchisse une nouvelle clôture par une échelle (5mn, 655m). On passe les deux poteaux indicateurs de Coquet (S et N, 10mn, 590m) où l'on retrouve le GR de Pays du Tour des Monts du Matin, GRP que l'on va suivre à chaque fois à D. On passe en contrebas du tertre sur lequel se trouvent les ruines du château médiéval pour rejoindre l'unique route goudronnée qui dessert le creux de la combe quelques mètres avant le Col de Saint-Genix (5mn, 520m). Il ne reste plus qu'à descendre sur le goudron pendant 200m avant de trouver le sentier coupe-lacet à main D qui ramène au parking (10mn, 445m).

012bis.gif     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau