[Provence] De Six-Fours à Fabregas (ND du Mai)

4h50 de marche / 14kms / +450m / -380m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3346 OT Toulon - Gros Cerveau - Mont Faron
Départ : Six-Fours (Port de la Coudoulière - Bus 72 ou 87)
Arrivée : Six-Fours (Forêt de Janas - Bus 81) et possibilité si nécessaire de rejoindre Toulon
Avertissement préalable : Prenez de l’eau pour la totalité de la randonnée !

Diaporama

Circuit sanary ndmai fabregas     Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte au format PDF

Voici une autre portion du sentier littoral méditerranéen entièrement circonscrit au périmètre de la commune de Six-Fours. Trois parties vraiment distinctes se succèdent :
- la première (1 heure) essaie tant bien que mal de suivre au plus près le littoral méditerranéen mais doit composer avec la présence de lotissements construits avant (enfin on l'espère...) que le conservatoire du littoral ne récupère l'usufruit de la frange littorale donnant lieu à quelques passages d'équilibriste pour rester au bord de mer sur des allées en béton assez étroites et gagnées sur la plage.
- la seconde (30 minutes) qui s'initialise après que l'on ait visité la presqu'île du Petit Gaou, s'éloigne de la mer pour passer au milieu de belles (et grandes...) propriétés pour franchir la Pointe de la Gardiole à distance des falaises à cause de la présence d'un terrain militaire désaffecté que l'on se doit de contourner,
- la troisième commence au niveau du parc du Mont Salva est sûrement la portion la plus sauvage de l'ensemble des sentiers littoraux de la Méditerranée. Là, on oublie carrément le début de randonnée poussif et peu aguichant ! C'est du pur bonheur...

Le port de la Coudoulière (Six-Fours)

Du port de la Coudoulière (bus 72 ou 87), on longe le quai et au-delà la plage sur le trottoir. Après 500m, c'est le départ "officiel" du sentier littoral juste après que l'on ait dépassé le parking. Mais le contournement du lotissement du Rayolet s'effectue sur des portions de trottoir en béton, assez étroites par moment, et qui ne sont pas praticables par grand vent car submergées par les vagues qui y déferlent. Il faut donc se rabattre sur la RD616 pour rejoindre le village du Brusc (50mn, 0m, tous commerces). On longe le port vers le S et on poursuit au-delà jusqu'à la presqu'île du Petit Gaou (15mn, 0m, restaurant, possibilité de visite de l'île du Grand Gaou).

Le port du Brusc

On revient sur ses pas sur quelques mètres avant d'emprunter sur la D le chemin des Lauches et la traverse des Gros Pins. A la sortie de cette dernière, on part sur la D en montée sur le chemin de la Gardiole jusqu'à trouver la première balise blanche (ou jaune...) sur un poteau en béton (20mn, 55m). On longe le terrain militaire désaffecté qui empêche d'accéder au bord de la falaise au-dessus de la Pointe de la Gardiole et on atteint l'entrée d'un parc, celui du Mont Salva, un étonnant endroit où la nature a été préservée de la "constructionnite"... On laisse la route goudronnée pour déambuler dans les allées et en profiter pour rejoindre le bord des falaises et (enfin...!) accéder aux panoramas sur la côte méditerranéenne aux reliefs déchiquetés.

Au Mont Salva

Une clôture vient mettre un terme à la contemplation des espaces maritimes et contraint à revenir sur la G retrouver le goudron (25mn, 70m, route de la Lèque). On le suit sur la D pour traverser le hameau de la Lèque aidé en cela par le balisage de peinture blanche. Il était temps, non ? On s'engage sur le chemin des Gargadoux avant de rejoindre une barrière (10mn, 100m). On évolue sur un large chemin terreux jusqu'à franchir une épaule rocheuse (40mn, 190m) de laquelle on découvre l'apreté de la côte S jusqu'à la Pointe du Cap Vieux. Le sentier se rétrécit drastiquement et un peu d'attention à l'endroit où l'on pose le pied devient nécessaire : pas de danger ni de vertige mais juste un peu d'attention car on évolue à flanc 200m au-dessus de la mer et les pentes sont redressées. Au loin, le pylône juché sur le sommet de la colline de ND du Mai nous nargue déjà...

Sur le sentier littoral à l'approche de ND du Mai

On alterne passage au travers de buissons de genêts, de cistes, de lentisques, etc. et traversées de petits éboulis à la pente latérale affirmée. Dans un bosquet on laisse partir à main gauche un sentier balisé en orange "facile" qui rejoint la crête plus rapidement. On poursuit tout droit à hauteur jusqu'à atteindre une épaule de laquelle on peut voir le Cap Sicié (35mn, 185m, panneau "sentier littoral"). Fin du parcours à flanc ! Il va falloir monter sur la G, et pas qu'un peu... Dos à la mer, on s'élève en zigzags serrés dans le maquis sur un chemin présentant dans sa dernière partie une belle déclivité. On rejoint la crête à la gauche du pylône (25mn, 345m). A l'W, belle vue en enfilade de la côte de Sanary, Bandol et jusqu'au massif des Calanques duquel dépassent la Grande Candelle et le Mont Puget. Dos à la mer et en suivant sur la D le sentier qui contourne par sa base l'enclos protecteur installé autour du pylône, on rejoint la plateforme sur laquelle est érigée la chapelle Notre-Dame du Mai (10mn, 365m). De la table d'orientation, on peut admirer une large vue à l'E sur la rade de Toulon dominée par le Mont Caume, la presqu'île de Giens et les îles de Porquerolles, Port-Cros et du Levant. Pas mal, pas mal...

La rade de Toulon vue depuis ND du Mai

Côté N et dos à la chapelle, on emprunte le sentier caillouteux qui descend à main D longer le bord de la falaise en direction du sémaphore ruiné. Lorsque l'on vient côtoyer la piste, on poursuit sur le sentier pour une belle vue plongeante sur le Cap Sicié avant de retrouver la piste. On abandonne définitivement le sentier littoral pour suivre le balisage bleu de la piste, passer à proximité d'une cabane (10mn, 310m) et descendre quelques lacets pour venir croiser la RD2816 dans une large clairière (30mn, 135m). De l'autre côté de la route goudronnée, on trouve légèrement à gauche le départ d'une piste fermée par une barrière. On s'engage à gauche au-dessus de la piste sur un reste de sentier balisé en bleu, sentier que l'on abandonne un peu plus loin pour descendre sur la piste et en suivre le tracé jusqu'au parking du camping de la forêt de Janas (20mn, 75m, terminus du bus 81).
Pour revenir au point de départ, monter à bord du bus 81 et faire la correspondance avec le bus 87 (direction Le Brusc) jusqu'à l'arrêt "La Repentance". Il ne restera plus qu'à descendre en 5mn à pieds jusqu'au port de la Coudoulière.

La rade de Toulon vue depuis le belvédère de Notre-Dame du Mai

Autre possibilité de revenir à la "civilisation", celle de rejoindre Toulon en empruntant la navette maritime 18M depuis Les Sablettes. On rejoint l'embarcadère des Sablettes en suivant à pieds la route qui part vers l'E alors que l'on s'est fait déposer à l'arrêt de correspondance des bus 81 et 87. Une fois débarqué à Toulon, on remonte la rue d'Alger pour atteindre la gare SNCF en 25mn.

Navigation en rade de Toulon avec la navette 18M (au fond Les Sablettes et ND du Mai)

     Autres randonnées dans le Var et en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau