Coulées vertes et bleues de l'Est parisien

8h de marche / 35 kms / +190m / -145m
Cartes topographiques IGN au 1/25000e n°2314 OT Paris et n°2414 ET Marne-la-Vallée
Départ : Paris (Place de la Bastille)
Arrêt intermédiaire : Neuilly-Plaisance (Gare RER A)
Arrivée : Marne-la-Vallée (Gare RER A de Lognes)

Diaporama

La randonnée que je vous propose de suivre est une grande bambée qui va s'essayer à suivre ce que j'ai nommé les « coulées » qui déchirent le tissu urbain offrant aux parisiens et aux banlieusards de nombreux emplacements de promenade où ils peuvent se réoxygéner. Les « coulées » peuvent être vertes ou bleues (les espaces boisés ou les fleuves et rivières). Que ce soit la « Promenade plantée » réalisée par dessus l'ancienne voie de chemin de fer de la gare de Bastille, la traversée en diagonale du Bois de Vincennes, la marche sur les berges de la Marne et du canal de Chelles, ou la remontée le long du ru de Maubuée (vous ne le connaissiez pas encore celui-la ? je vous assure qu'il est charmant...), le promeneur évoluera dans des espaces verdoyants dans lesquels à chaque instant il pourra se dire « C'est pas Dieu possible ! On s'croirait pas à Paris »...

La randonnée est découpée en deux parties :

- la première de Bastille à Neuilly-Plaisance (RER ligne A),
- la seconde poursuivant vers l'E de Neuilly-Plaisance à Marne-la-Vallée, rejoignant la gare RER ligne A de Lognes, la ville la plus verdoyante du secteur.

Carte bastille neuilly pl 1 bq     Carte générale GTAM1 Carte Bastille Neuilly-Plaisance (1ère partie)

Carte neuilly pl lognes 1 bq     Carte générale GTAM1 Carte Neuilly-Plaisance - Lognes (2ème partie)

1ère partie 5h05 / 22kms / +120m / -115m : De la place de la Bastille au pied des marches de l'Opéra, on suit la rue de Lyon jusqu'à trouver au bout de 350m les escaliers qui permettent de prendre pied sur le viaduc des Arts pour rejoindre la coulée verte de la Promenade Plantée. Celle-ci permet, à une dizaine de mètres au-dessus de l'avenue Daumesnil, de marcher en étant immergé sous les frondaisons et au milieu des jardinets plantés de diverses fleurs. Après un parcours en « altitude », cette promenade revient au niveau de la rue pour traverser la place Vivaldi puis, au-delà, s'enfonce sous terre pour venir buter sur l'entrée du parc Charles Péguy (45mn).

Le viaduc des Arts du côté de la place de la Bastille (Paris XIIe)

Si l'on traverse le parc, on se retrouve du côté de la Porte Dorée (et on peut pénétrer dans le Bois de Vincennes par le côté SW au niveau du lac Daumesnil). Mais en poursuivant sur la G, je vous propose de traverser un « autre » Bois de Vincennes, en suivant un parcours très campagnard et forestier. Je ne vous en dis pas plus...Donc, après avoir franchi par un tunnel la ligne désaffectée de la Petite Ceinture, la ligne du tram T3 et le boulevard Soult au niveau de la Porte de Montempoivre, on vient cette fois-ci buter devant un accès fermé au pied du boulevard périphérique. Seule échappatoire, l'escalier en colimaçon qui permet de rejoindre en partant vers le N la Porte de Saint-Mandé. On franchit le périphérique en tournant à D puis on rejoint la mairie de Saint-Mandé derrière laquelle commence le Bois de Vincennes (tiens, tiens ! on est de retour à Paris...). On descend la butte sur la D pour rejoindre la rive W du lac de Saint-Mandé (25mn) et on la suit sur la D pour trouver les marques jaunes du PR1 qui s'échappent un peu plus loin vers la D sous les arbres. Quelques mètres plus loin, le GRP des « Bords de Marne » aux marques jaunes et rouges venant de la gauche vient faire un moment parcours commun avec le PR1. Le sentier longe alors un charmant ruisseau aménagé de nombreuses cascatelles. On traverse l'avenue Daumesnil (c'est bien la continuité de celle que l'on a abandonnée au moment de notre montée sur le tablier du viaduc) et qui vient de la Porte Dorée. On reprend de l'autre coté le fil de cet itinéraire très bucolique. Au croisement d'une large allée forestière, on laisse le GRP et on poursuit tout droit le long du ruisseau.

Le long du ruisseau (Bois de Vincennes)

Un peu avant de croiser le ruisseau de Gravelle, on incline sur la G en suivant à présent le balisage blanc et rouge du parcours commun GR2 - GR14. 20m après avoir croisé la Route de la Tourelle, on part sur la G rejoindre hors balisage la pointe du Lac de Gravelle (50mn). Du lac, on rejoint vers l'W la petite rotonde puis, en suivant le balisage blanc-rouge du GR2, on descend traverser l'autoroute A4 puis la Marne en empruntant la passerelle de Charentonneau (20mn). Nous voici maintenant sur la RG du fleuve et on remonte sur la berge en direction de l'E. On passe sous l'échangeur autoroutier A4-A86 et on atteint le pont de Maisons-Alfort grâce auquel on repasse en RD. Un petit escalier sur la D permet de rejoindre la berge et on part au SE le long de l'usine de traitement des eaux. Le « sentier littoral » s'interrompt bientôt et force est de devoir rentrer et traverser le quartier pavillonnaire aux habitations cossues (30mn, petit kiosque bienvenu pour envisager le pique-nique, poubelle et robinet d'eau potable à proximité...). On suit à présent le GR sur la G, GR qui emprunte le boulevard des Bagaudes pour s'en aller franchir le viaduc servant de support à la ligne de RER A (l'ancienne ligne ferroviaire de la Bastille, comme on se retrouve...) pour atteindre un carrefour sur la RD86. Un gauche-droite et on remonte sur l'avenue Pasteur en direction du centre historique de Saint-Maur, le quartier de l'Abbaye. On laisse le GR partir à gauche et on suit à l'opposé l'avenue de Condé sur 400m avant de descendre à G sur l'avenue de la Libération et traverser la Marne sur le Pont du Petit Parc (20mn). On descend sur la G et on suit maintenant et pour un petit moment les marques jaunes et rouges du GRP des « Bords de Marne » qui balisent un itinéraire suivant le fleuve et entrent dans le quartier renommé de Polangis au coeur de la célèbre ville de Joinville-le-Pont (les guinguettes ! Ah, bon...).

Une guinguette de Joinville-le-Pont : La Goulue

Juste avant de croiser l'autoroute A4, le GRP propose un petit détour champêtre dans les « terres » et invite à suivre une rue qui longe le charmant bras de Polangis, une voie d'eau tranquille au bord de laquelle sont installés de petits jardins minimalistes où il doit faire bon se délasser, bien à l'ombre sous les frondaisons, après une journée de travail en plein été... On retrouve la Marne et on s'en va rejoindre le Pont de Nogent (50mn) pour revenir sur la RD. Mais avant cela, si vous faites la randonnée en été, un samedi ou un dimanche, la municipalité offre la possibilité de traverser le fleuve sur un bac : c'est quand même un peu plus sympa que de côtoyer la circulation un chouia dense qui croise sur le pont. Sur la RD de la Marne on retrouve le GR14 et ses marques blanches et rouges, marques que l'on va suivre sur la D jusqu'à la gare RER A de Neuilly-Plaisance, terme de cette 1ère partie de randonnée. On longera altertivement les deux côtés de la Marne, Le Perreux en tout premier d'où l'on jettera un oeil (intéressé ?) sur l'autre rive sur l'Ile d'Amour, puis, après avoir franchi la passerelle, Bry-sur-Marne. Que de maisons coquettes ! On revient sur la RD du fleuve en empruntant la passerelle construite sous le pont du RER (40mn).

Le port de plaisance de Neuily-sur-Marne (Marne à droite, canal de Chelles à gauche)

2ème partie 2h55 / 13kms / +70m / -30m : De la placette sous le viaduc du RER A de Neuilly-Plaisance, on poursuit le long de la Marne vers l'E jusqu'à passer sous le pont de la RD370 et atteindre le port de plaisance de Neuilly-sur-Marne. On traverse le canal de Chelles au-dessus de l'écluse et on suit le chemin de halage du canal en bordure du camping de la Haute-Ile. Après 500m le chemin s'interrompt (25mn) et entre sur la D dans le Parc aménagé de la Haute-Ile, un espace de biodiversité où l'on peut contempler de nombreux volatiles qui nichent dans les marais. On suit le chemin du centre, celui qui cotoie les espaces humides, et on ressort à l'autre extrémité pour obligatoirement franchir une passerelle au-dessus du canal. Il est sensé rejoindre et traverser la zone industrielle de Chelles et suivre un petit bout de la RN34 (30mn). Non ! Pour s'éviter un trop grand choc, des randonneurs, des VTTistes, ont créé leur propre chemin officieux : par une descente un peu inclinée sur 10m, il s'en va rejoindre sur la G l'ancien chemin de halage aujourd'hui interdit sur la rive N du canal que l'on suit sur 200m vers l'E pour emprunter une passerelle (le pont du Chetivet) qui franchit à la fois le canal et la Marne et nous amène en RG de la Marne sur la Promenade Hermann Régnier. Il ne reste plus qu'à suivre cette voie verte pour aller passer sous le pont de Gournay. La promenade le long de la Marne est très bucolique, passe auprès du stade de kayak, dépasse une première passerelle, celle de Champs permettant de rejoindre la Belle-Ile et une deuxième, celle qui donne accès au centre sportif de l'Ile de Vaires. On longe la prairie du Parc de Noisiel avant de trouver tout au bout du parc sur la G la passerelle qui permet de s'engager sur le sentier aménagé au bord de l'eau et qui longe les bâtiments de l'ancienne chocolaterie Menier.

La chocolaterie Menier à Noisiel

On dépasse le barrage, on franchit la passerelle métallique qui enjambe le canal d'étiage de l'ancien moulin pour entrer, 100m après sur la D, dans le parking automobile (1h20, attention horaires de fermeture au public selon saison ; si les portes sont fermées, ce seront 1000m de rallonge pour faire le détour par le Moulin des Douves). On traverse le rond-point sur la RD10P et on s'engage légèrement sur la D en bordure E de l'ancienne cité ouvrière (pour des liens externes sur l'histoire de cette cité, lire le topo [Ile-de-France] Marne-la-Vallée - Val Maubuée). Une fois dépassés les H.L.M, on remonte en inclinant légèrement sur la G le long du ru de Maubuée d'étang en étang. On franchit le Cours de l'Arche Guedon par un tunnel pour rejoindre le cimetière d'où, 30m avant de l'atteindre, on part sur la G en forte pente suivre la Promenade des plans d'eau. Celle-ci passe sous la 4 voies RD199 et, après avoir longé l'étang de la Mallière, atteint le Cours des Lacs, une route en surplomb entre les étangs de la Mallière et du Mandinet. En face, c'est Lognes et on part sur la D jusqu'au rond-point ovale. Puis c'est 30m sur la G dans la rue Gabriel avant de traverser et rejoindre le bord du lac des Ibis pour atteindre rapidement, par l'une ou l'autre des deux rives, la gare du RER A de Lognes (40mn).

Etang de la Mallière (Lognes)

     Autres randonnées en Ile-de-France classées par département

Commentaires (2)

1. deleuze 03/09/2014

super agréable à lire, cela active les bons souvenirs bien vivants dans la tête.

2. martinpierre (site web) 03/09/2014

Bonsoir,

C'était un plaisir de conduire cette randonnée d'exception ! Un groupe au top avec des randonneurs aguérris qui marchent bien sur la durée sans s'étioler avec la longueur. Prêt(e)s pour venir avec moi en trek ? Certes, il n'y avait pas beaucoup de montées mais j'ai pu apprécier les excellentes pratiques (et techniques) de "descente" lors de l'apéro à l'arrivée à la maison...

Pierre

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau