[Bourgogne] Entre Haut-Folin et Beuvray

7h de marche / 30 kms / +1100m / -1100m
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 2825 OT Mont Beuvray
Départ : La Boutière (1,5 km au N de St Léger-sous-Beuvray)
Arrivée : La Boutière

Diaporama Uchon et Diaporama Haut-Folin - Beuvray

Carte-hautfolin-beuvray         Carte générale GTAM1 Télécharger la carte au format PDF

Voici une idée d’escapade en Bourgogne pour occuper un week-end d’immersion dans la France de nos campagnes (chère à J-P. Pernaut…) au cœur du Parc régional du Morvan. Tout d’abord, une fois n’est pas coutume, on peut commencer par le côté terroir et se rendre à Montcenis à proximité du Creusot pour un repas de haute facture concocté par Dominique et Laurent Dufour. Le restaurant Le Montcenis est situé en plein centre du village. A la sortie, pourquoi ne pas faire une promenade digestive dans les ruelles du bourg médiéval (bien restauré) avant de se rendre sur le promontoire d’Uchon à une quinzaine de kilomètres au NW ? On passe en voiture par le Sautot puis après la montée, nous voici arrivés au Carnaval d’Uchon, endroit magique par le point de vue dont on dispose sur le Morvan depuis le chaos granitique de blocs épars. Si on a encore un peu de temps, il est également possible de cheminer sur les allées forestières et rendre visite aux étangs Neuf, du Prieuré ou de Vauvillard. Alors que le soleil commence à amorcer sa descente, on reprend la voiture pour descendre vers Etang-sur-Arroux et rejoindre la région du Mont Beuvray, haut-lieu de l’histoire de France et pourquoi pas faire halte pour la nuit au gîte d’étape de Glux-en-Glenne. Situé au cœur d’un petit village de caractère, il vous permettra d’être à pied d’œuvre demain matin pour la randonnée proposée. Reposez-vous bien cette nuit car demain, la beauté des paysages est à la portée des plus méritants.

Le carnaval d'Uchon

Depuis l’emplacement de parking près du banc sur la petite route qui mène à la ferme du Rebout (390m, arrivée du GR131), revenir sur la RD179 et partir sur la G pour 200m de goudron. Dans le premier virage juste après avoir franchi le cours d’eau, monter par la piste à D (balisage jaune-rouge). On s’en va passer un col au-dessus du hameau des Rouets (20mn, 505m). Dans la descente, toujours en suivant les marques jaunes et rouges, prendre à G pour aller croiser une route puis, 50m plus loin, laisser partir le GR de Pays vers la droite et poursuivre sur un large chemin communal au milieu des prés avec le village de Saint-Prix comme point visé. A la première fourche de chemins, incliner légèrement à G pour rester en forêt. La promenade se poursuit en descente jusqu’à un croisement. Encore à G pour suivre des marques jaunes de PR et une nouvelle fois à G à l’entrée de Saint-Prix pour déboucher au milieu du village au niveau du croisement des RD179 et 260 (30mn, 435m). Rejoindre le calvaire et partir derrière le monument dans une ruelle en direction du hameau de Chanson. En haut du coteau, une fois arrivé sur la route goudronnée, prendre à D derrière le réservoir (10mn, 490m) pour une montée en forêt jusqu’au hameau des Chaux (20mn, 570m) que l’on traverse en longueur. A la sortie, s’engager sur la petite route à G vers l’Ecarie.

Entre Haut-Folin et Beuvray

A la ferme, emprunter la piste qui contourne par l’arrière la propriété et rentrer en forêt (15mn, 670m) pour une montée soutenue. Il s’ensuit un parcours plus ou moins étale jusqu’à la Route Forestière du Bois du Roi support du GR13 qui nous vient de la Croisette. S’engager sur la route vers la G et à la sortie du virage partir sur la D en forêt (25mn, 740m). On s’élève sur un petit chemin pierreux tracé au milieu des landes de bruyère jusqu’à proximité d’une route goudronnée (20mn, 790m). On poursuit sur la G (attention à la bifurcation au niveau de l’espace pique-nique) en remontant le long d’un ruisseau (source à G dans les fourrés au pied d’un pin). On traverse une petite route pour continuer en face. Le balisage se perd un peu mais en allant tout droit on retombe à nouveau sur des marques blanches et rouges une fois la zone d’exploitation forestière franchie. On chemine dans une forêt clairsemée de pins avant de déboucher au sommet du Haut-Folin (20mn, 901m, pylône télécom, malheureusement pas de panorama…). Continuer en face, traverser la route puis descendre le long du grillage dans un coupe-feu jusqu’à une route. A G jusqu’au croisement et à D pour 200m de goudron en direction du NW avant de trouver sur la G le départ du sentier dans les fourrés. Descendre passer le cours d’eau (25mn, 755m) et tourner sur la G avant d’atteindre la route goudronnée et l’emplacement du feu refuge du CAF (il a brûlé il y a quelques années). On suit un sentier qui louvoie dans une forêt moussue dans laquelle les sapins sont légion pour atteindre la RF de la Rosée. A D pour une bonne centaine de mètres avant de repartir en descente sur la G, toujours en forêt, jusqu’à la RD500 en amont de l’emplacement de la Maison Forestière de Bas-Folin. Passer le croisement routier (direction de Château-Chinon) pour s’engager 50m plus loin sur une piste à D au niveau du gîte d’étape du Haut-Folin (20mn, 755m). Nous voici maintenant sur le Chemin Bibracte-Alésia nouvellement créé qui relie les deux oppidums romains distants de 120 kms. On traverse une forêt de feuillus jusqu’à la RD500 où l’on part sur la D (40mn, 720m, 200m de goudron) chercher une petite route en forte déclivité qui démarre à l’opposé du hameau de Fontian. Encore un peu de forêt pour atteindre l’Echeneau.

Au pied du Beuvray

Prendre à D sur la RD300 jusqu’au croisement avec la RD18 (30mn, 550m). A G puis tout de suite à D pour attaquer la montée pleine pente du Mont Beuvray. A l’entrée en forêt laisser le GR13 et le sentier Bibracte-Alésia s’en aller sur la gauche et poursuivre la rude ascension jusqu’au réservoir (30mn, 700m). Partir sur la D en suivant les marques jaunes du Sentier des Remparts. Contrairement au précédent, celui-ci s’élève posément en coutournant le Mont Beuvray par l’W et aborde le sommet par sa « face » S. Au sommet, l’oratoire Saint Michel, une grande prairie bordée de hêtres multi centenaires et un belvédère nous acueillent (30mn, 810m). Le départ du GR131 n’est pas évident à repérer (une petite pancarte ne serait pas superfétatoire qui plus est lorsque le brouillard enveloppe le site…). Bref, de la table d’orientation descendre plein S dans l’espace dégagé et se diriger vers la G pour trouver dans la bordure d’arbustes une trouée. C’est là… ! Ensuite, on s’engage dans une descente balisée de marques blanches et rouges empruntant une large piste forestière. A la RD274 (25mn, 570m), partir sur le goudron pour une trentaine de mètres et s’engager sur la G en sous-bois. A découvert, on fait le tour d’une combe dégageant de belles vues sur la campagne morvandelle. On retrouve le goudron de la RD3 au lieu-dit La Rèpe (15mn, 530m). A G pour notre dernière montée significative de la journée jusqu’au hameau du Poirier au Chien où l’on quite la route pour partir sur la D sur une piste puis immédiatement à G en descente sur un chemin communal en bordure d’une large prairie. On rejoint en sous-bois le fond du thalweg pour aller traverser le ruisseau (attention à bien tourner à G au risque de partir sur Saint-Léger-sous-Beuvray…). Trouver de l’autre côté du vallon la présence d’un large chemin sur lequel on s’engage vers la D (20mn, 400m) et s’en va suivre la rivière vers l’E jusqu’à la Boutière, terme de notre périple.

     Autres randonnées en Saône-et-Loire et en Bourgogne
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau