Préparatifs

Documentation et cartographie

La carte IGN Top25 0822 OT est utile mais pas vraiment indispensable du fait que le sentier est particulièrement bien balisé. A chaque point remarquable (plage, ria, pointe ou port), il a été installé un panneau précisant le nom du lieu, sa situation, les distances des sites en amont et en aval.

Une foultitude de beaux livres de photos mais qui n'apporteront pas grand chose à un éventuel besoin de description de l'itinéraire.

Sur le web, beaucoup d'informations sur le site de l'Office du tourisme de l'île et pour la réservation d'hébergements le site belleileenmer.com.

Pour les transports : parking à Quiberon Le Sémaphore, ferry La compagnie océane et autobus Les cars bleus.

Une borne sur le sentier côtier

Equipement

On va évoluer en Bretagne... Prévoir toutes sortes de temps à l'exception notable de gros cumuls de neige (ça arrive de temps en temps mais cela reste quand même ponctuel...). Protection 3 couches pour se protéger du vent, de la pluie, du crachin, mais aussi du soleil qui peut, combiné à l'action du vent, vous laisser des stigmates douloureuses sur les bras, les jambes et surtout le visage. On peut effectuer le circuit entièrement avec des chaussures à tige basse. Les sentiers sont excellents et peu dangereux. Juste un peu plus d'attention lors des journées marquées par un vent tumultueux !

Il y a de l'eau partout sur Belle-Île mais à l'intérieur... Prévoyez une bonne provision d'eau pour subvenir à vos nécessités d'hydratation de la journée (attention vraiment à la combinaison du soleil et du vent !). Attention ! Seulement 2 sources recensées sur les 4 jours sur le sentier côtier et bien peu de maisons ouvertes pour dégotter une possibilité de remplir la gourde. Pas beaucoup non plus de buvettes sur le parcours (Port Andro, Goulphar, Sauzon).

Les gîtes d'étape proposés dans le jour par jour sont ouverts toute l'année. On trouve aussi pléthore de chambres d'hôtes mais assez peu d'hôtels en dehors du Palais, de Sauzon et de Port Coton (hôtel de luxe).

Hêtel Le Grand Large à Port Coton

Quand partir ?

Toute l'année ! Eviter les jours de grand vent ou de pluies d'averses. La floraison est au top en avril, mai, juin. Septembre et octobre sont aussi d'excellentes périodes sans trop de monde. Par contre, l'été, attendez-vous à rencontrer beaucoup de monde sur l'île, estivants et randonneurs. Le croisement sur les sentiers risque de tourner à la cacophonie (tout le monde ne tourne pas dans le même sens, sachant que la majorité des guides de randonnée proposent d'effectuer des portions du sentier côtier en sens inverse du vôtre. Et oubliez le recueillement devant les paysages marins infinis et les landes désertes...

Ajouter un commentaire