Préparatifs

Documentation et cartographie

Comme abordé précédemment, le randonneur doit s’adapter : d’abord, au moment de composer son circuit, il doit contrôler la viabilité des sentiers qu’il souhaite emprunter.

 

Pour les déplacements, un réseau d’autocars est au service du randonneur sur l’ensemble de l’île : informations ici.

 

Des sites webs locaux vous permettront de mieux appréhender la région avant de vous y rendre : celui du Conseil Général, un autre orienté randonnée et celui dédié au GR221.

 


                         Walking in Mallorca                            gr221 livre


La traversée de la Tramuntana est un itinéraire balisé (le GR221 est signalé par des marques blanc-rouge ainsi que de nombreux panneaux indicateurs : il est aussi appelé « la Route de la Pierre Sèche »). La carte topographique Kompass n°230 au 1/75000e est nécessaire. Puisque ce descriptif emprunte des sentiers hors du GR221, il est fortement conseillé d’acquérir le guide de la collection Cicerone Walking in Mallorca qui a été remis à jour en 2006. C’est une mine d’or de précision toute britannique…, certes en langue anglaise, mais avec des croquis très représentatifs de ce que vous rencontrerez sur le terrain et qui peuvent se passer de commentaires. L'ouvrage couvre une grande partie de l'ïle au-delà du GR221. Et puis en cette fin d'année 2012 vient de sortir (et on le trouve au Vieux Campeur à Paris) le topo en français du GR221.

Equipement

Côté équipement, privilégiez les systèmes trois couches, ainsi que de (très) bonnes chaussures de rando. Pas de passages difficiles, les bâtons de marche pourront soulager vos genoux lors des nombreuses descentes et sur les roches patinées sous la pluie.

 

Le trek proposé allie les modes de randonnées itinérant et en étoile, il est donc nécessaire de disposer d’un sac à dos d’au moins 50 litres dans lequel transporter toutes vos affaires sachant que lorsque vous serez aux « camps de base » de Porto Soller et Lluch, vous n’aurez à porter que l’équipement de la journée (sac léger).

Quand partir ?

La meilleure période s’inscrit d’avril à juin. En été, la chaleur, même tempérée par la brise marine, est quand même un obstacle à la randonnée (passé 10h du matin, ce doit être un enfer !). D’autre part, le nombre de touristes présent sur l’île vous rendra le séjour peut-être un peu moins agréable…

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau