[Valais] L'Europaweg de Zermatt à Sankt Niklaus

15h de marche sur 3j / +2500m / -2900m
Carte tographique suisse n°5006 au 1/50000e Mischabel - Matterhorn
Départ : Zermatt
Arrivée : Sankt Niklaus

Diaporama


         Carte générale GTAM1 Télécharger la carte au format PDF

Je vous propose de parcourir un itinéraire de randonnée pas comme les autres. Il est endurant et nécessite de la part du randonneur un engagement de premier ordre. Pas en terme de difficulté technique, mais plutôt côté endurance : vous n'êtes pas obligés de me croire mais même quand vous croyez que c'est fini, il n'est pas sûr sûr que ce soit le cas... Appréciez-le tout de même, il vaut le déplacement. Créé de toutes pièces par les suisses, le sentier parcourt, en RD de la Visp à une altitude comprise entre 1800m et 2500m, tous les fonds de vallons creusés par les langues glaciaires du Rimpfischhorn, du Dom, du Nadelhorn, du Dirruhorn, cette pléiade de sommets qui séparent les vallées de Zermatt et de Saas-Fee. N'imaginez surtout pas qu'un fois à hauteur il vous suffira de lentement suivre les courbes de niveau. Non, loin de là ! Ce sentier est incroyablement perturbé : il n'arrête pas de monter et de descendre, change de conformation entre sentier d'alpage débonnaire pour devenir trace rocailleuse sur une moraine et dispose d'ouvrages d'art assez peu répandus en montagne. Imaginez-vous que les suisses ont creusé sous les cônes de déjection des glaciers ou des cascades pour y enfouir des buses de béton dans lesquelles le randonneur peut passer en sécurité, qu'ils ont installé des pare-pierres et des grillages pour le préserver des blocs erratiques mutins et que certains passages sont accommodés de protections par main courantes au moment du franchissement de quelques ressauts rocheux issus de crêtes. Ah j'oubliais aussi, ils ont même creusé une série de vrais tunnels dans la roche pour franchir une combe humide bien peu accueillante... L'intérêt de ce chemin ? Un incomparable parcours disposant de panoramas sur les montagnes situées en RG de la Visp. Elles ont pour nom Zinalrothorn, Weisshorn, Schalihorn, Weisshorn, Bishorn, Brunegghorn, Barrhorn, Schwarzhorn,... Toutes dépassent les 3000 mètres et certaines d'entre elles les 4000. Et en plus elles sont élégantes ! Que vouloir de plus ? Eh bien allons-y...

Itinéraire : Du centre du village de Zermatt (arrivée en train uniquement), traverser la Visp et emprunter le métro de Sunegga. Il vous emmène à 2288m en moins de temps qu'il ne faut pour le dire... A pieds maintenant pour contourner l'éperon rocheux de Blauherd sur lesquel est construite une gare de télécabine pour pénétrer dans le vallon de Findeln. Le sentier bien large conduit jusqu'aux lacs de Stellisee (2540m, 1h30) et au-delà au chalet de Fluealp (2700m, 30mn). Au fond de la vallée, le cirque glaciaire du Findelgletscher, de belle ampleur, se dévoile, surmonté de l'Adlerhorn et du Strahlhorn, deux pointes qui dépassent les 4000m. C'est la fin de notre première (petite) journée.
Le jour 2 commence par l'ascension sur sentier de l'Oberrothorn. De Fluealp, on y grimpe en essayant d'éviter les pistes de ski (sentier en pointillés) avant de trouver un chemin rocailleux en zig-zag qui conduit au sommet de l'Oberrothorn à 3414m. Belle vue plongeante à 360° sauf quand on est immergé dans le brouillard... Descente par le même chemin puis à droite par le vallon de Furggji jusqu'à trouver une belle descente en lacets (nombreux edelweiss au bord du chemin) pour rejoindre le sentier balcon en provenance de Zermatt. A droite pour un parcours en quasi courbe de niveau  jusqu'à une bifurcation : passage par le haut (Ober Sattla) ou par le bas (Unter Sattla). Au choix, les deux itinéraires sont aussi sympas l'un que l'autre... On pénètre à présent dans le vallon de Tasch où se trouve notre refuge étape de la soirée au hameau d'Ottavan (2214m, 5h).
Maintenant vous êtes d'attaque pour vous engager sur l'Europaweg proprement dit. Le jour 3 commence par une sympathique balade. Le sentier devient un peu plus chaotique à l'approche d'un refuge, l'Europa Hütte, idéalement placé dans un endroit boisé à quelques encablures du chemin d'accès au refuge du Dom (2200m, 3h). Si vous le désirez, vous pouvez vous poser là, la place est charmante et l'accueil des gérants est très amical. Mais ne nous laissons pas distraire plus que de raison ! Nous poursuivons dans une forêt clairsemée de mélèzes avant de partir à découvert dans un monde de minéralité originelle. On monte, on descend, on remonte, on redescend, et ainsi de suite. La vigie salvatrice prend la forme d'un poteau en ferraille planté sur un éperon rocheux et derrière lequel on va descendre abruptement au coeur d'un champ morainique de gros blocs au milieu desquels il va falloir louvoyer. Parcours éprouvant sous la chaleur de ce milieu d'après-midi. Et puis, c'est (presque) la délivrance... Une butte herbeuse (Grat, 2259m, 4h) depuis laquelle on peut apprécier la large vue sur la vallée du Rhône au loin et sur la gauche, au fond de la vallée de la Visp, le village de Sankt Niklaus. Il ne reste (plus) qu'à descendre par un beau sentier en lacets vers le hameau d'altitude de Gasenried (1700m, 1h30) où l'on trouvera un bus postal qui nous descendra (avec un changement à Grächen) jusqu'à la gare de Sankt Niklaus (1100m). Quelques pensions de famille ou hôtels pour se poser près de la gare.

Extension possible jusqu'à Zinal avec étape à Grüben
10h de marche sur 2j / +2200m / -2400m
Carte tographique suisse n°5006 au 1/50000e Mischabel - Matterhorn
Départ : Sankt Niklaus (Hameau de Jungu)
Arrivée : Zinal
Derrière la gare de Sankt Niklaus, découvrir la gare inférieure de l'étonnant téléphérique qui s'élève jusqu'à Jungu (1955m), un alpage qui domine la vallée de la Visp. 4 places, pas une de plus, et avec les sacs à dos, on n'a pas de quoi bouger... Arrivé au petit village, passer près du lac et profiter du panorama sur le Dom avant de monter en direction de l'Augstbordpass. Ce passage va nous permettre de nous conduire dans la vallée où se niche le petit village de Grüben. Longue montée dans les pierriers sur un sentier bien tracé et correctement entretenu. Il est vrai que nous sommes à présent sur l'itinéraire "officiel" du Chamonix-Zermatt par les sentiers. On atteint l'Augstbordpass à 2894m en 2h30. Possibilité de grimper en 1h45 A/R sur le Schwartzhorn pour franchir les 3000 mètres (3201m) si les conditions de neige sont optimales. Descente tranquille sur Grüben (1818m) en 2h. Présence d'un superbe hôtel-restaurant accessible à des prix suisses, c'est-à-dire pas si bon marché que ça, mais il y a bien pire... Voilà pour la première journée de cette extension. Pour la suivante, je vous propose de ne pas passer par le Meldpass (du Chamonix-Zermatt) mais d'emprunter un passage beaucoup plus confidentiel (et rapide) pour rejoindre Zinal, le col de la Forcletta. Le sentier démarre de Meiden (500m en amont de Grüben) plutôt abruptement par une série de lacets en forêt avant de retrouver une large piste d'alpage jusqu'à Chalte Berg (belle vue sur le Weisshorn). On poursuit au SW dans un vallon dont la pente se redresse à l'approche du col (3h, 2874m). Descente sur un grand lac de moraine puis dans des alpages où l'on retrouve le sentier du Meldpass venant de la droite (2400m, 45mn). A gauche sur un sentier bucolique qui ménage de larges vues sur la haute vallée d'Anniviers. On atteint Zinal en moins de 2h (pensions de famille, hôtels, bus postal pour rejoindre Sion et la vallée du Rhône).

     Autres randonnées dans le Valais et dans les Alpes occidentales

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau