[Hautes-Alpes] Le serre des Aigles

4h25 / 13kms / +820m / -820m.
Carte topographique IGN Top25 au 1/25000e 3536 OT Briançon - Serre-Chevalier - Montgenèvre
Départ : Hameau de Serre Lan (sur la route d'accès à la Croix-de-Toulouse au-dessus de Briançon)
Arrivée : Hameau de Serre Lan

Diaporama

Circuit serre des aigles         Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte au format PDF

Italie - France ce ne sont pas que des rencontres de football mémorables comme la finale de la coupe du Monde 2006... Non, non ! Ce sont aussi plusieurs décennies de bisbilles frontalières dont les paysages du Briançonnais ont gardé les stigmates : des sentiers d'altitude osés, des blockhaus creusés au tréfonds de la rocaille, des forts essaimés sur les crêtes, d'impressionnants murs de défense (voir le mur des Aittes du côté de Cervières), des rétrocessions de vallées alpines comme dommages de guerre (la Vallée Étroite par exemple...), des centaines de tonnes de ferraille et de barbelés qui restent à rouiller sur les sommets et les crêtes, plus de 70 ans après que les canons se soient tus... Italie - France, ce furent des combats acharnés, au près comme à distance (prenons l'exemple des échanges d'obus entre le sommet du Chaberton et le fort du Janus). Aujourd'hui, les dissensions sont apaisées (encore qu'avec la problématique de l'accueil des migrants...) mais on s'en tient à la diplomatie, heureusement. Les terrains de « jeux » guerriers ont retrouvé, année après année, leur sérénité originelle et certains ouvrages d'art du Briançonnais (en grande partie des sentiers d'altitude créés par le Génie militaire) sont à la disposition des randonneurs, à l'instar de la région des Dolomites où de bien belles vie ferrata réalisées au cours des guerres mondiales font le bonheur de ceux qui recherchent un peu de piment dans leur périple. C'est sur cette crête située au N de Briançon qui sépare les vallées de la Guisane et de la Clarée (voir aussi le topo du Grand Aréa) que l'on va aller se promener entre ciel et terre sur le GR5C et sa variante passant par les crêtes. Superbes panoramas sur le massif des Écrins mais aussi côté italien avec l'envers du décor de la crête frontière avec la Vanoise. Prévoir une petite corde pour rassurer les personnes sujettes au vertige mais rassurez-vous, on est bien encore dans le domaine de la randonnée...

Depuis la Croix-de-Toulouse, vue plongeante sur la ville de Briançon

Du hameau de Serre Lan à 1850m situé sur la route stratégique reliant Briançon à la Croix-de-Toulouse, on laisse la voiture sur le petit parking pour poursuivre à pieds, dos au hameau, sur la piste caillouteuse en direction de la Croix-de-Toulouse. Au début, on traverse de grandes prairies fleuries puis on pénètre en forêt de pins. On suit le balisage rouge et blanc du GR5C jusqu'à atteindre les ruines du fort et un peu au-delà la table d'orientation (20mn, 1960m) et sa vue plongeante sur la cuvette de Briançon. On revient un peu sur ses pas pour laisser descendre à droite le GR5C vers Briançon et on monte au N sur la piste de D jusqu'à rejoindre la plateforme du pylône télécom. A G toute à présent sur un sentier qui égrène ses larges lacets dans la pinède. On se trouve sur la variante balisée du GR5C. On sort brièvement à découvert dans un virage (35mn, 2180m) avant de poursuivre en contrebas côté W de la crête de la Pinée. On dépasse le blockhaus de l'Enrouye (15mn, 2275m) et le sentier s'en vient suivre peu ou prou le fil de la crête.

Le Serre des Aigles

Celle-ci devient plus hostile et caillouteuse, encombrée de blocs calcaires qu'il faut contourner avec en prime de belles dénivelées de part et d'autre. La pente se fait plus affirmée alors que l'on aborde la crête de Malefosse à l'approche des contreforts du Serre des Aigles (et il y en a qui tournoient dans le ciel...). Le profil du sentier devient franchement heurté mais on est bien rassuré par le balisage présent. Après quelques évitements de blocs erratiques on atteint le sommet du Serre des Aigles (55mn, 2565m) pour une vue périphérique de toute beauté et sans contrainte.

Au sommet du Serre des Aigles

On poursuit sur le fil de la crête en up / down passant de ci de là d'un côté à l'autre de la crête. Peut-être moins heurté qu'avant mais il convient de prêter attention où l'on pose les pieds... On atteint un large col (25mn, 2550m) d'où l'on descend à main G. La variante du GR5C se poursuivant sur les crêtes en direction du col du Granon, on perd le balisage rouge et blanc mais le sentier, unique, se lit sans difficulté. On perd une centaine de mètres pour rejoindre au fond de la combe un sentier-balcon en légère descente qui chemine vers le NW sous la crête de Peyrolle. On atteint un croisement de chemins juste avant la « Croix du Pied » (35mn, 2330m) où l'on retrouve le GR5C principal. On tourne sur la G au SSE pour pénétrer en forêt et rejoindre le poteau indicateur « Le Gros Feu » (15mn, 2230m). On poursuit à G sur le GR5C qui descend tranquillement dans la pinède présentant quelques fois de brèves remontées au sortir des traversées de thalwegs. Au « Bois de l'Ours » (45mn, 1970m), pas de balisage visible pour indiquer que l'on doit poursuivre sur le chemin étale (et laisser une piste d'exploitation forestière qui part à gauche...). Après un court parcours en forêt le sentier aboutit sur une autre piste (5mn, 1885m). On la suit sur la G pour retrouver le hameau de Serre Lan (15mn, 1850m).

La crête est encore perturbée après avoir dépassé le sommet du Serre des Aigles

     Autres randonnées dans les Hautes-Alpes et dans les Alpes occidentales

Ajouter un commentaire