[Ile-de-France] Val d'Oise - Forêt de Carnelle et Royaumont

4h35 de marche / 21km / +350m / -350m
Carte topographique IGN au 1/25000e 2313 OT Forêts de Montmorency, de l'Isle-Adam et de Carnelle
Départ : Tour de guet de Saint-Martin-du-Tertre (Val d’Oise)
Arrivée : Tour de guet de Saint-Martin-du-Tertre (Val d’Oise)
Diaporama
 

Carnelle       Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte du circuit au format PDF

Le pays de France, c’est le nom de la micro-région qui s’inscrit au nord de Paris au-delà du Bourget et qui vient buter sur la lisière méridionale de la forêt de Chantilly. Loin de l’agitation de la métropole, elle offre une bouffée d’oxygène pour celui qui veut parcourir les nombreux itinéraires balisés ou non proposés au randonneur. Entre les rives de l'Oise où le maïs est roi et les frondaisons lumineuses de la forêt de Carnelle, on pourra traverser quelques villages de caractère aux églises historiques mais surtout avoir l'opportunité de visiter le domaine de Royaumont, une abbaye datant du XIIIe siècle édifiée par Saint-Louis aux vestiges admirablement restaurés dont on s'aperçoit qu'il manque quand même le joyau, l'église abbatiale qui devait être pour son époque un bâtiment d'une ampleur exceptionnelle (voir aussi le site web de la fondation Royaumont). Et puis, point de départ et d'arrivée de cette randonnée, le charmant village de Saint-Martin-du-Tertre célèbre pour sa tour du guet style "troubadour", le domaine du château de Franconville et aussi pour avoir hébergé le premier relais du télégraphe Chappe en 1792 (aujourd'hui disparu). Et encore plein d'autres choses à voir sur ce parcours tranquille et diversifié.

Abbaye de Royaumont

Du petit parking au pied de la Tour du guet (195m), on descend en forêt le long du domaine de Luminy en suivant un balisage jaune vers le N. Plus bas, on dépasse deux petites mares et juste derrière on tourne sur la G (20mn, 90m) sur 150m avant de repartir sur la D pour rejoindre l'orée de la forêt au niveau de la ligne à THT qui déchire la forêt. On laisse le balisage jaune partir sur la gauche alors que l'on poursuit tout droit traverser la friche et atteindre le parking du "Rond de Chantilly" (20mn, 115m). On s'oriente sur une piste à D en suivant à présent les marques blanches et rouges du GR1 en direction de Viarmes. Au niveau de la rue dans laquelle on débouche, on laisse le GR1 partir sur la droite alors que l'on s'en va descendre sur la G avec comme fil conducteur d'autres marques blanches et rouges, celles du GR655, un des nouveaux sentiers "de Compostelle" récemment dessinés par la FFRandonnée. On se laisse guider par le balisage qui de ruelle en passage pavé rejoint un rond-point à la sortie N de Viarmes, rond-point où l'on trouve la rue Parmentier. On la suit vers le NE jusqu'à un droite-gauche qui permet de s'engager dans la rue Jean Moulin. A son extrémité, on traverse la RD922 (30mn, 35m) et on poursuit en face sur une piste tracée au milieu des champs de maraîchers. A la fin de la piste, après avoir dépassé le camping des Princes, on arrive à un croisement de routes (15mn, 35m). La suite de l'itinéraire se trouve sur la G où l'on suit, une fois le cours de l'Ysieux franchi, le sommet d'un talus herbeux pour éviter de marcher sur le goudron. Après 500m on traverse la route pour entrer sur le parking de l'abbaye de Royaumont, domaine cloturé que l'on va contourner par le N. On laisse partir le GR sur la droite et on poursuit avec les seules marques jaunes jusqu'à l'entrée du site (10mn, 30m, visite possible et conseillée 7€50, compter 1h de temps).

Le cloitre de l'abbaye de Royaumont

On ressort de l'abbaye au même endroit, la librairie... Dos aux bâtiments de l'abbaye, on part sur la G et on suit l'Ysieux qui arrose les murs du domaine de Royaumont. On atteint la RD909. En face c'est l'étang du Moulin de Royaumont mais c'est à G qu'il faut partir et suivre sur 400m et avec beaucoup de prudence la route goudronnée à grande circulation (le comité de tourisme local aurait quand même pu faire un effort pour la création d'une allée en site propre pour les marcheurs, surtout qu'il y a de la place sur le bas-côté pour la construire...). On s'échappe sur la D (traversée elle aussi dangereuse où les piétons sont avertis du passage mais pas de signalisation par pancarte ou feux clignotants pour les voitures, "Va comprendre Charles...!", il est attesté que ce sont les piétons les plus dangereux des deux, non ?...) une fois que l'on a dépassé l'étang pour s'engager sur une piste stabilisée qui sort à découvert et traverse des espaces plantés de maïs, et il y en a ! Il faut dire que la proximité du cours de l'Oise doit bien contribuer à la croissance de cette plante hydophage. Au croisement de pistes marqué par un noyer solitaire (20mn, 25m), on tourne à D pour 250m avant de partir à G passer devant le réservoir. Le balisage jaune se joint au blanc-rouge du GR1A pour une traversée longuette (et bien peu passionnante... Ah si, l'hiver, on est bien occupé à louvoyer entre les mares de boue qui encombrent le passage). On atteint (enfin...) le rond-point sur la RD922 après avoir laissé partir sur la droite le GR. On traverse la route pour filer tout droit derrière et emprunter la route qui monte vers le village de Noisy-sur-Oise. Au passage, on franchira la fameuse Méridienne Verte, ce projet de l'architecte Paul Chemetov qui a vu le jour en l'an 2000. Aux feux tricolores, on part sur la G rejoindre le haut du village, passer tout d'abord par le lavoir puis, au croisement de routes qui suit rejoindre le point de convergence des GR1 et GR1A. On part sur la D traverser la place Gambetta et au-delà atteindre le site de l'église, superbe belvédère sur la vallée de l'Oise (15mn, 80m).

L'église de Noisy-sur-Oise

On continue de suivre le balisage blanc-rouge qui va nous proposer une grimpette "pas piquée des hannetons" pour rejoindre dans un premier temps l'orée de la forêt de Carnelle (20mn, 150m) et dans un second temps le Carrefour de Carnelle (15mn, 210m). Toujours sur le GR on poursuit au SE. On croise la RD85 (où il ne faut pas rater le droite-gauche sur 30m et mal marqué) puis de l'autre côté de la route on descend jusqu'aux étangs. On quitte momentanément le GR pour s'en aller faire une petite digression, en l'occurrence le tour de l'étang E. Une fois de retour, on reprend le GR pour passer au S de l'étang W et un peu plus loin descendre sur la G rejoindre l'un des parkings automobiles (35mn, 155m).

Les étangs de la forêt de Carnelle

Tout droit vers le S en suivant avec attention le balisage jusqu'à la route forestière de la Pierre Turquaise (15mn, 125m) que l'on descend sur une centaine de mètres vers la D pour trouver à main gauche sous les frondaisons le site de la Pierre Turquaise, une allée couverte (dolmen) datée de l'ère néolithique (5mn, 115m). La fin de la journée se présente comme une longue remontée de la route forestière de la Pierre Turquaise sur plus d'1km jusqu'à ce que le goudron parte sur la gauche. En face, sur la D, un balisage jaune invite à rentrer en forêt pour suivre le mur d'enceinte N du sanatorium et revenir au point de départ de la randonnée, la Tour du guet de Saint-Martin-du -Tertre.

La Pierre Turquaise

     Autres randonnées dans le Val d'Oise et en Ile-de-France 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau