En Asie

Cet hôtel qui s'est construit il y a 3 ou 4 ans est assez ressemblant aux autres sauf qu'il se trouve dans une impasse (donc pas de trafic automobile), qu'il possède un ascenseur (génial quand on a sa chambre perchée au 5e étage...) et une terrasse de laquelle on dispose d'un panorama à 360° sur Katmandu. Le service est correct, l'accueil est sympa, l'eau est souvent chaude, les sanitaires propres. N'hésitez pas à demander un "prix d'ami" si vous restez plusieurs jours. Le p'tit-dej' est compris mais se prend dans un sous-sol un peu glauque sans ouverture. Allez donc faire un tour dehors, c'est quand même plus sympa ! Ceci dit, le service, rigoureux et attentionné à l'origine, aurait maintenant tendance au fil des ans à baisser de qualité, si vous voyez ce dont je veux parler...

Découverte il y a 5 à 6 ans, la première fois qu'on l'a vue, on n'y a pas cru. Un petit bout d'Italie au coeur de Thamel. Produits de qualité, cuisine ne se limitant pas à la seule pizza, une carte des vins de haut niveau qui sait se tenir entre produits du Nouveau Monde et d'Europe. Et on y sert également des expressos à s'en damner : du Lavazza, la classe quoi ! La salle de restaurant, nappes à petits carreaux rouges, rideaux cosy aux fenêtres, c'est vraiment sympa. Bon d'accord, l'école hôtellière de Katmandu a encore un peu de travail à fournir pour que ses élèves assurent un service irréprochable... Mais bon, ça fait du bien quand on revient du trek et que l'on a alterné dal bhat, légumes, fried rice et même des spaghettis chinois... mais là, les tagliatelles al dente n'ont qu'une lointaine parenté avec la "nouille" de trek ! La sauce carbonara ou le pesto faits à la main entièrement à base de produits frais fleurent bon l'Italie. Les prix ? Etonnament bas, pour nous occidentaux... Pour situer le restaurant dans Thamel, c'est en face du Bistro et du Northfield Café au 1er étage.

Certes on est au Népal et il faut coller avec le pays et ses coutumes ! Mais au bout d'un trek de 4 semaines pendant lequel on a alterné des mets aussi goûteux que le dal-bhat, les macaronis (sautés ou non à la poële), les noodle soups, les pommes de terre excellentes, le "singe" réchauffé, les knackis locales réchauffées, les vegetable momos... l'ensemble devant être ingéré à vitesse grand V car étant servis dans des assiettes en inox, il ne leur faut que quelques instants pour refroidir... Quand on revient à Katmandu, on cherche de quoi se revigorer : je vous ai déjà indiqué quelques adresses de cuisine indienne ou européenne. Mais je n'étais jamais allé dans cette institution sise du côté de Baber Mahal (près de Singha Durbar, le quartier des ministères) : "Chez Caroline". Eh bien, coup d'essai et coup de maître. En se lâchant, hors boisson (la carte est un peu faiblarde et mériterait quelques conseils d'oenophiles amoureux du bon goût), on en a pour 30€ au maximum (entrée, plat, déssert). Allez trouver quelque chose dans ces prix-là, avec cette qualité-là, à Paris ? Inconnu au bataillon... Petite salade romaine en entrée, tarte au citron meringuée en dessert, mais c'est le plat principal qui défrise : quand on dit "Tournedos au Roquefort" dans ce restaurant, on voit arriver devant soi une assiette de viande de boeuf moëlleuse cuite à votre convenance et d'une qualité rare. Comme un tournedos cela ferait chiche (et on risquerait de jaser...), on vous en apporte deux, et je vous assure loin d'être chétifs ! L'essayer c'est l'adopter... Réservation au +977 4263070 ou 4264187 ou mail.

Annapurna embroidery

Je vous recommande particulièrement ce brodeur qui travaille de très belle manière. Vous avez des modèles originaux à faire réaliser sur T-shirt, sweat-shirt ou autres ? A l'automne 2009 puis en 2014, il a réalisé les copies conformes à l'identique de logos plutôt compliqué. Envoyez-lui par mail une image JPEG, il vous répondra sur la faisabilité et le coût. Bien entendu, il est préférable d'aller le rencontrer dans sa minuscule boutique et constater de visu la qualité de son travail. Entre autres, vous pourrez apprécier son T-shirt "Tintin in Tibet" d'une minutieuse précision. Je vous joins le plan de situation dans Thamel.

Md Embroidery Shop

Au retour de la "kora du Dhaulagiri" à l'automne 2013, je voulais faire broder sur des T-shirts noirs le logo de la G.H.T. (The Great Himalaya Trail) que nous avions croisée de nombreuses fois dans le Dolpo et Haut-Dolpo. Nous avons confié le travail à ce brodeur situé dans une impasse à proximité du restaurant Gaia et non loin du libraire Vajra Books. On a eu le nez fin car le travail est de qualité et les prix des produits finis sont très corrects. N'hésitez pas à faire appel à lui : M.D. Embroidery Shop.

Deux frères, Manoj et Pramod, et leur soeur Gunjan, peignent en famille. Les premiers, ce sont plutôt des paysages de montagne, la soeur, ce sont des corps en mouvement. On tombe sous le charme des couleurs et de l'équilibre des compositions. Rien de criard comme on peut en "admirer" dans les ruelles commerçantes. Ici, dans un petit coin tranquille, on prend le temps de déguster les sujets exposés alors que l'on discute avec les artistes. Le magasin se trouve dans une ruelle en zigzag de Thamel qui conduit au temple de Swayambunath, à droite lorsque l'on sort de l'hôtel Mandap (disons à 200m...). Je suis tellement tombé sous le charme que je ne peux résister au plaisir de vous faire connaître cet endroit de plaisir. Et qui sait, la prochaine fois, vous remporterez dans vos bagages non plus les sempiternels souvenirs (au choix...) mais une véritable oeuvre d'art. Ils viennent de créer leur site web pour vous aguicher.

Une boutique super sympa sur une place très animée, il n'en faut pas plus pour que nous y pénétrions. C'est bas de plafond, le mieux est donc de s'assoir dans un coin et de profiter du lointain tumulte de la rue. Autour de nous, ce ne sont qu'épices et thés, parfumés ou non, rangés bien en ordre sur les étagères. Pas un moment de répit pour ces deux sympathiques vendeurs qui prodiguent nombre de conseils aux touristes et aux locaux qui franchissent le seuil de leur porte. Un nouvel arrivage d'Ilam ? un précieux thé blanc d'Assam ? un thé noir du Téraï ? Bien vite on sort la bouilloire du dessous du comptoir et on fait chauffer de l'eau pour goûter le délicat breuvage, sans chichis... La qualité des produits est réelle et le choix bien large. Cela fait plusieurs années que nous ne manquons pas ce rendez-vous annuel : vous repartez vers l'occident ? Gardez un peu de place dans votre sac en soute, vous devriez savoir comment le combler ! Pour ne pas vous tromper de lieu, je vous ai même indiqué le chemin du Pure Nepal Home Made Spice and Tea Center.

Moondance (Pokhara)

Un excellent restaurant sur Lake Side à Pokhara et une ambiance hyper sympathique ! Bien dans la lignée de ce que l'on attend de cette ville, havre de repos et de quiétude au pied des montagnes glacées de l'Annapurna. A l'intérieur, l'ambiance est chaude, attentionnée et le service est rapide. Quant à la qualité des mets produits, le style est franchement européen avec de superbes salades, de la viande excellente et de la truite de l'élevage local en provenance de Phewa Tal. Côté boisson, une happy hour de 15 à 18h mais qui peut se prolonger beaucoup plus tard dans la nuit. Il suffit d'aller négocier amicalement avec l'un des serveurs...

Hotel Annapurna - Samar (Mustang - Nepal)

Sur l'itinéraire touristique de la traversée du Mustang en RD de la Kali Gandaki, on passe par le village sympathique de Samar. Quelques lodges accueillent le visiteur de passage et je peux vous recommander celui de Nabin Kumar Gurung (Tiens, tiens ! un gurung..., on se rapproche du pays des Annapurnas...). Accueil attentionné, chambres simples mais proprettes, un silence de tous les instants, des sanitaires impeccables et de l'eau chaude sous la douche, que demander de mieux pour le repos du trekker ?

Un marchand de souvenirs au Népal, vous allez me dire, bof ! Il y en a des tonnes et qui proposent de la pacotille. Certes c'est quand même la majorité d'entre eux... Maintenant, on fait plus sérieux en parlant antiquaires, mais à Katmandu, ils sont hors de prix. Surtout ceux qui proposent de l'artisanat tibétain, localisés du côté des Swayambunath et Bodnath. Comment faire ? Si vous allez traîner du côté du Mustang, poussez jusqu'à la capitale Lo Manthang, entrez dans la ville fortifiée par l'unique porte monumentale, tournez à gauche, tombez sur la place principale et entrez dans la première boutique qui jouxte le Palais Royal, celle de Pema, le Lo-Manthang Souvenir Shop. C'est un enchantement pour les yeux mais aussi pour le porte-monnaie car on peut acquérir des produits authentiques entre colliers, tapis, thankas, couronnes, sculptures sur bois, vêtements, etc. à des prix maîtrisés et négociables tant et soit que l'on s'intéresse à plusieurs produits (allez-y à plusieurs mais il n'y en a qu'un seul qui négocie la totalité pour tout le monde...). Si vous lancez le diaporama sur Lo Manthang (Jour 8 de la Traversée de Mustang à Phu), vous pourrez constater de visu la qualité des produits proposés. Et puis pas besoin de se défaire de ses devises, Pema accepte les cartes bancaires Visa ou Mastercard. Accueil attentionné, on s'en serait douté...

Lo Manthang Curio Arts

Un magasin d'antiquités qui n'a pas pignon sur rue comme les autres sur la place du Palais Royal de Lo Manthang. C'est assez curieux mais il suffit d'y pénétrer une fois pour être enchanté par l'exposition de toutes ces merveilles. Pas de problème non plus pour prendre des photos. Comme Tsewang Bista parle un anglais de grande classe, les échanges sont facilités et, connaissant parfaitement l'historique de son "pays" et au-delà celui du Tibet, on en ressort moins idiot qu'avant d'y entrer... Evidemment, s'enrichir l'esprit peut parfois vider le porte-monnaie... mais bah ! on n'y vient pas tous les jours, dans cet ex-royaume du Mustang, perché tout là-haut derrière la barrière des Annapurnas.

Hotel yeti Manang

L'Hotel Yeti à Manang au Népal sur le Tour des Annapurnas, on y est passés au printemps 2012 pour se reposer après le franchissement du Thorong La et avant de nous diriger vers le Tilicho et passer le Mesokanto La. Presque luxueux (et pas plus cher qu'un autre lodge), on dispose de douches chaudes, de WC privatifs et pour les partie communes de salles de restaurant à l'étage chauffées. La cuisine est excellente, de quoi se refaire une santé... Et puis c"erise sur le gâteau" si l'on peut dire..., au rez-de-chaussée, la bakery dispose de pâtisseries home-made et vous savez quoi ? d'une machine à expresso Lavazza !

Yeti hotel pokhara

C'est une guest-house très simple mais propre qui se situe au milieu d'un jardin extraordinaire (chanterait Trénet...). Un peu en retrait de la rue commerçante de Lake side à Pokhara, Hom Ghale et sa petite famille vous accueilleront avec gentillesse et prévenance. Les chambres sont très correctes à des prix défiant toute concurrence : Rs800 pour la simple, Rs1500 la double (avec salle de bain privative, petit- déjeuner inclus et WiFi gratuit fonctionnant même pendant les coupures de courant...). Hom Ghale peut aussi vous organiser toutes sortes d'excursions autour de Pokhara et vous commander des billets de bus ou d'avion. C'est là où je m'arrête à chaque fois que passe à Pokhara. Recommandé par le Lonely Planet. Le site web.

Handicrafts pokhara

Un "antiquaire" sur Lake side à Pokhara ? Vous me direz "c'est banal"... Il y en tant ! Mais ce népalais bhote (il ne faut pas oublier sa femme qui rit en permanence...) est au premier abord d'un contact chaleureux. Sa "caverne" recèle de splendides objets et il a l'honnêteté de vous proposer des prix corrects pour des pièces uniques et surtout ne pas essayer de vous vendre à vil prix de la copie chinoise. Il est vrai que ça change des cachemiris qui ont colonisé les espaces commerciaux de Pokhara et qui exposent dans leurs magasins flambants neufs des objets bling-bling vendus à prix stratosphérique. C'est vrai que leurs commerces s'adressent aux chinois qui se pressent désormais en masse sur Lake side. Passez votre chemin et venez admirer (et acquérir...) les pièces exposées dans le magasin de Thinley Woebar. Son magasin se situe au début de la rue principale côté lac, 30m après le banyan autour duquel stationnent les autobus.

Un havre de paix à Leh dans le quartier de Changspa. C'est la guest-house Zambhala Inn. Pas loin du centre-ville animé et ses commerces, vous avez à disposition un jardin reposant où il fait bon se prélasser l'après-midi venu. Et tout autour quelques restaurants de bonne facture comme celui attenant à la propriété qui propose à sa carte sûrement les meilleurs cannelonis du Monde. Je n'exagère pas : pousses d'épinard tout frais cueillis du jardin, ricotta de qualité, fines herbes qu'on croirait cueillies sur les bords de la Méditerranée... Lors de votre prochain passage au Ladakh, ne passez pas à côté, mais réservez à l'avance car les quelques chambres mises à disposition (et de qualité...) sont prises d'assaut à la bonne saison. Comme vous serez en avance, n'hésitez pas à demander l'une des quatres qui donnent sur le jardin car bien claires.