[Rhône-Alpes] Autour de Plaisians

10h sur 2 jours / 29kms / +1450m / -1450m
Cartes topographiques IGN au 1/25000e 3140 ET Mont Ventoux et 3240 OT Banon - Sault - Plateau de St Christol
Départ : Plaisians (à 10kms à l'E de Buis-les-Baronnies)
Arrivée : Plaisians

Diaporama

Carte - Autour de Plaisians          Télécharger la carte au format PDF

Au sud de la Drôme, il est une région montagneuse aux reliefs affirmés : les Baronnies. Un petit coin de Paradis au pied du sommet emblématique du coin, le Mont Ventoux. La fédération de Randonnée pédestre a créé un itinéraire qui permet de découvrir en une dizaine de jours ces jolis espaces d'une Nature intelligemment colonisée. Pas de grande ville toutefois, juste une grosse bourgade, Buis-les-Baronnies, au caractère bien trempé et qui sous les frondaisons des platanes qui ornent la rue principale se donne un petit air de Provence... Cette mini-boucle qui peut se réaliser sur deux jours l'espace d'un week-end prolongé (en complément, ne passez pas à côté de la visite de Buis-les-Baronnies, rapide, et un peu plus loin de Vaison-la-Romaine, plus longue...). Vous y découvrirez de merveilleux paysages, des villages sympathiques, des gens souriants, bref, tout ce qui permet de se dire une fois de retour à la maison, que ce serait bien d'y revenir pour poursuivre la découverte de cette région...

Le sommet du Ventoux vu depuis Plaisians

Jour 1 : De l'église du village de Plaisians (575m, bar-restaurants, gîtes et chambres d'hôtes) situé face aux contreforts N du Mont Ventoux, on suit la RD526 vers l'E. Après 50m, dans le virage, on s'en échappe pour poursuivre en face et passer au pied du cimetière. On emprunte un large chemin empierré en montée soutenue jusqu'à atteindre le hameau des Rameaux. On retrouve la RD526 (10mn, 635m) que l'on suit sur la D. Un peu plus loin, on laisse à main gauche la route qui arrive des Girards (c'est le chemin de retour de demain...) et on continue en direction d'Aiguières. Puis, arrivant des Girards, voici que débouche de la gauche l'itinéraire balisé en jaune-rouge du GR de Pays du Tour des Baronnies, GRP que l'on va suivre sur la route goudronnée jusqu'au col d'Aiguières (25mn, 730m). On laisse le goudron pour emprunter une piste terreuse légèrement sur la D. Au niveau de la clairière, on suit la piste goudronnée sur la G. Elle sert de support au nouveau tracé des GR 9 et 91 (balisage blanc-rouge et de facto perte du balisage jaune-rouge). Après être passé à la droite de la ferme de Comment (40mn, 625m) et traversé un ruisseau souvent à sec, on remonte le coteau en suivant une piste qui par deux lacets rejoint le Trou du Pertus (10mn, 680m). C'est ici que commence une escapade passagère dans le Vaucluse (on reviendra dans la Drôme après que l'on aura quitté Savoillans). La descente au SSW s'effectue face au "Mont Chauve", le surnom du Ventoux... Un peu plus bas, on suit la petite route sur la D pendant 250m puis on s'échappe sur la G pour atteindre l'oratoire Saint Gens (15mn, 605m) d'où l'on domine le mignonnet village de Brantes.

Brantes

A présent, on va s'engager sur le chemin qui part en montée en forêt face à l'oratoire et qui sert de support au GR91C (toujours balisage blanc-rouge). La pente est régulière jusqu'à atteindre la crête du Rocher du Charles (45mn, 820m). D'ici, rien n'occulte plus la vision sur la totalité de la crête sommitale du Mont Ventoux et on peut prendre le temps d'admirer ces pentes septentrionales austères au milieu desquelles a été tracé le GR9, si, si... (voir les J5 et J6 du topo Tour du Luberon et Mont Ventoux pour l'exploration du "Mont Chauve") On poursuit vers l'E en courbe de niveau puis on se mesure à une belle descente en lacets qui débouche sur la RD42 (40mn, 560m). On suit de goudron pendant 200m sur la G avant de descendre sur la D avant les poubelles pour entrer dans la pinède. On franchit un petit collet avant de sortir de la forêt du côté du hameau de la Gendronne (20mn, 505m). Une fois sur le goudron, on part tout droit vers le S traverser la RD40, franchir le Toulourenc et rejoindre le coeur du coquet village de Savoillans (10mn, 505m, bar-restaurant, boulangerie, tables de pique-nique). Retour arrière pour retrouver le pont sur le Toulourenc et partir vers l'E sur la D en bordure de la RD40 (attention à la circulation parfois dense !) sur laquelle on retrouve après 200m les marques blanches et rouges du GR91C qui arrive de la gauche. Encore 150m de goudron et l'on part sur la G pour trouver le départ confidentiel d'un petit sentier en lisière d'un bois, sentier qui longe à hauteur la bordure d'un champ de lavande. Au bout du chemin (20mn, 510m), revoici du goudron pour remonter sur la G en RD du ravin de Briançon. Au croisement de routes (5mn, 520m, ferme de Ginès), on laisse le GR91C partir sur la droite et on poursuit tout droit en ayant retrouvé les balises jaunes et rouges du GRP Tour des Baronnies.

Montée vers le hameau de la Gabelle

On s'élève en pente régulière en direction du col de l'Aiguillon Saint Claude. On approche d'une maison isolée (40mn, 640m, balisage prêtant à confusion). Il faut rejoindre cette bâtisse pour continuer à s'élever sur la piste jusqu'à atteindre le hameau de la Gabelle (5mn, 660m). Après avoir dépassé les premières maisons, on poursuit à D sur la piste goudronnée jusqu'à atteindre le col (20mn, 740m) dans une ambiance particulière. A G toute sur la petite route qui permet en 800m de rejoindre le gîte de Vergol (10mn, 780m, tel : +33 475288371 et site web).

Le col de l'Aiguillon Saint Claude vu depuis le gîte de Vergol

Jour 2 : On redescend du gîte de Vergol sur 600m avant de bifurquer à G pour rejoindre la petite chapelle (10mn, 750m). Sur le côté G du bâtiment démarre l'itinéraire balisé en jaune à destination du col du Puits (variante d'itinéraire bien plus spectaculaire en terme de paysages mais un peu plus longue que le tracé du GR de Pays du Tour des Baronnies pour rejoindre le col de la Bohémienne). 

La chapelle au-dessus du col de l'Aiguillon Saint Claude

Dans le premier virage de la piste qui devient privée, on s'engage à main G sur un chemin qui s'élève en parallèle de la piste, tout du moins au début, avant de partir au NW à travers un plateau calcaire (balisage à rafraîchir mais direction assez évidente à suivre). Un peu plus haut, vers 900m d'altitude, on retrouve un balisage jaune mieux affirmé le long d'un sentier plutôt bien marqué. Un peu trop bien marqué d'ailleurs, car si l'on n'y prend pas garde, une fois que l'on a traversé deux thalwegs peu prononcés, on pourrait rater la bifurcation à D au niveau d'un chêne isolé (45mn, 955m). Alors que le sommet du Mont Ventoux nous était caché jusqu'à présent, voici qu'il émerge de l'arrière de la montagne de Geine. On franchit un troisième thalweg pour atteindre une clairière au milieu de laquelle se trouve le captage de la source du Puits (10mn, 980m).

Fossile

On part sur la D (plein N) pour franchir le col du Puits (5mn, 1010m) où l'on trouve en face le chemin de descente dans le vallon du torrent de Quinsant. Il part d'abord sur la G avant de changer totalement de direction pour évoluer à flanc de coteau dans un genre de sillon coupe-feu. Plus bas, dans la forêt de feuillus, on négocie un large virage vers la G (10mn, 880m) puis un second sur la D pour atteindre un croisement de chemins au lieu-dit "L'Ubac" (5mn, 840m). On tourne sur la G pour remonter le vallon du torrent de Quinsant en RD. On passe en bordure d'un grand champ de lavande puis le vallon se fait plus étroit jusqu'à côtoyer la rivière dont les rives sont ornées de superbes pentes de marnes enserrées dans des plaques de calcaire. Un peu la Lune, quoi... On débouche au col de la Bohémienne (35mn, 948m).

Arrivée au col de la Bohémienne

On a retrouvé le GR de Pays du Tour des Baronnies et on le laisse partir tout droit vers Poët-en-Percip. On suit le GR de Pays à rebrousse-poil en montant sur la G, en direction du S, pour franchir un collet (5mn, 965m). On trouve, 20m après le passage du collet, le départ sur la D du sentier balisé en orange qui va permettre, en s'élevant à flanc de la montagne de Serre Gauthier, de rejoindre le col de la Jas. Ce parcours permet de dominer les concretions calcaires au milieu desquelles on se trouvait il y a peu de temps au niveau du col de la Bohémienne. On a en point de mire le village du Poët-en-Percip posé sur son plateau agraire. On débouche sur un plateau à l'herbe rase au milieu duquel on oblique légèrement à G pour prendre pied sur la piste. On la suit pour franchir le col de la Jas (25mn, 1100m, cabane, abri de fortune possible en cas d'orage). On retrouve un balisage blanc-rouge, celui du GR91 qui arrive de la droite depuis Poët-en-Percip, et on le suit en descente vers le SW sur la piste jusqu'à atteindre le col de Geine (25mn, 1000m).

Sous la montagne de Banne

Au niveau du col, on suit la route goudronnée sur la D puis on s'engage après 50m sur la piste DFCI qui démarre sur la D. On atteint un col (15mn, 1025m) dans lequel on emprunte la piste de G pour aller rejoindre les contreforts E du Rocher des Toures où un poteau indique l'arrivée du GR9 en provenance de Brantes (5mn, 1040m, par l'itinéraire de gauche, possibilité de retourner plus rapidement à Plaisians via le col d'Aiguières). On poursuit en montée sur la piste pour passer sous le Rocher des Toures et après un lacet à D franchir un collet face à la montagne de Banne (10mn, 1080m). Au-delà, on descend tranquillement jusqu'à passer la ferme de Font Combran et par un virage sur la G atteindre le col éponyme (20mn, 1035m, itinéraire vers Buis-les-Baronnies sur la droite) où l'on retrouve une large vision sur le Mont Ventoux. Il ne "reste plus" qu'à descendre vers l'W par la mauvaise piste caillouteuse (balisage jaune-rouge) jusqu'au hameau des Girards (30mn, 700m). Au sortir du chemin, on suit à G la petite route goudronnée en lacets serrés pour passer à proximité de la chapelle et se retrouver au croisement de la RD526 (5mn, 670m) où l'on tourne à D pour rejoindre le hameau des Rameaux. On descend sur la G en empruntant le même chemin qu'à l'aller pour retrouver le chevet de l'église de Plaisians (10mn, 575m, bar-restaurant).

012bis.gif     Autres randonnées dans la Drôme et en Rhône-Alpes

Ajouter un commentaire