[Ile-de-France] De Mantes-la-Jolie à Vernon

2 jours / 9h30 de marche / 38 kms / +800m / -815m
Carte topographique IGN au 1/25000e n°2113 O Vernon
Départ
: Gare SNCF de Mantes-la-Jolie (Transilien ligne J)
Arrêt intermédiaire : La Roche-Guyon (gîte d'étape, tel : +33 760613011) ou 5kms plus loin la maison d'hôtes La Roseraie à Sainte-Geneviève-de-Gasny (27)
Arrivée : Gare SNCF de Vernon (Ligne Rouen-Paris St Lazare)

Diaporama, Information touristiques : Château de la Roche-Guyon et Giverny

La randonnée que je vous propose s'inscrit le long de la rive droite de la Seine à l'endroit où elle présente de belles falaises calcaires immergées dans une végétation arbustive bien dense. On est sur les "terres" du peintre Monet que ce soit à Vétheuil où il a vécu en premier ou à Giverny (dans le département de l'Eure), son lieu de résidence et de création des célèbres nymphéas et où il finira sa vie. Au mitan de cette randonnée, on essaiera de faire étape à la Roche-Guyon, essaiera dis-je, car le gîte d'étape connaît un certain succès, il reste quand même l'hôtel-restaurant Les berges de la Seine à des prix tout-à-fait abordables, sinon le une maison d'hôtes une heure plus loin sur le plateau, à vous de choisir... En tout cas, un bien beau week-end nature et culture, je peux vous l'assurer !

Carte-Mantes-Vernon      Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte du circuit en PDF

1er jour : Dos à la gare de Mantes-la-Jolie (30mn ou 58mn depuis Paris Saint-Lazare), on part en biais sur la D remonter l'avenue Roosevelt pour rejoindre la collégiale Notre-Dame (20mn, 30m, visite). On y trouve les marques blanches et rouges des GR11 et 26 que l'on suit pour s'en aller traverser les deux bras de la Seine et prendre pied sur la RD à Limay. On laisse partir le GR11 tout droit et on descend du pont sur la G pour suivre le bord du fleuve sur le GR26 seul dans une rue qui se transforme en chemin. Puis le GR tourne sur la D (25mn, 25m), rejoint la RD146, part sur la D pour une trentaine de mètres avant que l'on ne la traverse pour remonter le coteau abrupt par un petit escalier qui s'insinue dans une coulée de verdure. Arrivé sur la rue supérieure, on part 100m sur la D et bis repetita sur une nouvelle portion d'escalier jusqu'à prendre pied dans une nouvelle rue. On la suit à G au milieu d'un lotissement aux maisons cossues auquel fait suite un parcours en forêt de feuillus sur un petit chemin en balcon laissant peu d'occasions de profiter des vues plongeantes sur la Seine qui coule en contrebas. La cote 95 atteinte, on reste un moment en courbe de niveau avant de déboucher sur un plateau dégagé au S de Follainville (30mn, 115m). On suit le large chemin sur la G qui contourne le village et, au sortir de la forêt, on part tout de suite à G en descente (25mn, 110m) pour rejoindre le chevet de la vieille église Saint-Martin de Follainville.

Eglise de Follainville

On revient 50m en arrière pour suivre sur la D en bas de la petite descente les marques blanches et rouges du GR2 qui nous emmène dans un thalweg avant de remonter de l'autre côté sur une bosse pour traverser un petit bout de forêt et atteindre le centre équestre. On suit le goudron pour dépasser la Croix Maurice et trouver un petit peu plus loin (45mn, 90m) le départ sur la D d'un large chemin. Il conduit à Saint-Martin-la-Garenne, village où l'on se dirige vers l'église Saint-Martin, assez originale avec son clocher octogonal (15mn, 50m). Là encore, de l'église, on revient sur ses pas pour repartir depuis le lavoir vers le NE. Le GR traverse une grande forêt de feuillus puis sort à découvert à l'approche de Vétheuil pour offrir un magnifique panorama sur le village qui s'inscrit dans un méandre de la Seine.

Les boucles de la Seine à l'approche de Vétheuil

On débouche sur une petite route goudronnée qui rejoint la RD147, route que l'on suit vers le N pour rejoindre le centre ville (40mn, 35m, tous commerces, poste, autocars). Puis on tourne dans la rue à G (RD913) pour atteindre en descente l'église Notre-Dame de Vétheuil. De la place qui se trouve devant l'entrée de l'édifice on part plein N longer le cimetière avant d'incliner au NW pour remonter jusqu'au plateau.

Eglise Notre-Dame de Vétheuil

On longe l'aérodrome de Chérence posé sur un espace plan très étendu. Beaucoup de planeurs s'y envolent à longueur de journée, surtout le week-end ! On suit un large chemin. Frustrant quand même, car bien que l'on suive le rebord du plateau côté Seine, on ne dispose dans la première partie d'aucune échappée sur la vallée à cause d'une végétation arbustive plus que dense. Ce n'est qu'après avoir dépassé l'aérodrome que les arbustes se font plus clairsemés et que l'on peut profiter du paysage. Tiens ! Mais c'est le château de la Roche-Guyon qui s'annonce, non ? Ce donjon accroché sur la falaise crayeuse d'un blanc resplendissant... (1h15, 145m) En poursuivant sur le chemin on s'en vient tutoyer la Route des Crêtes (15mn, 135m, RD100) avant de partir sur la G pour effectuer un parcours en forêt un petit peu chahuté, le sentier louvoyant entre les combes et les murs crayeux. Il convient de bien suivre les marques blanc-rouge du GR si l'on veut arriver à bon port, qu'on se le dise ! Entre autres au niveau d'un poteau électrique à la présence incongrue (10mn, 80m)... On croise par deux fois le parcours de l'aqueduc qui convoyait dans les temps très anciens l'eau de la source de Chérenne jusqu'à la citerne du château d'une contenance de 6000hl. Un petit détour par le point de vue sur la vallée de la Seine, de Vétheuil à gauche jusqu'à Bonnières à droite, et puis on descend jusqu'au réservoir traverser la route qui vient du plateau (40mn, 80m) et reprendre en face jusqu'au village de la Roche-Guyon où l'on arrive au-dessus de l'église (10mn, 45m, boulangerie, épicerie, bars, hôtel-restaurant). Le château se trouve sur la D (en route, on passe devant le gîte d'étape). La visite en est vraiment conseillée, un mariage du Moyen-Age et de la Renaissance assez déroutant, le tout dans une ambiance très très blanche...

Vue sur le village depuis le donjon du château de la Roche-Guyon

2e jour : Dos au château on part sur la D dépasser le Musée jardin avant de s'engager dans la rue de l'hôpital. On trouve tout de suite, en face de l'hôpital pour enfants de l'AP-HP, les marques du GR2 qui partent sur la D. Ce dernier permet de remonter une rue en pente desservant de nombreuses maisons troglodytes, les boves. Elle conduit au-dessus du village jusqu'en haut de la falaise où elle vient croiser la RD100 (20mn, 95m). On suit sur la G le large sentier en bord de falaise avec le regard qui peut porter bien au loin jusqu'à l'horizon. 200m après avoir dépassé le réservoir on atteint un point de vue (25mn, 105m).

Montgolfière au-dessus du donjon de la Roche-Guyon

Puis c'est la descente vers la D sur la route C3 permettant de rejoindre le vallon de l'Epte. D'abord on traverse Gommecourt, premier et dernier village des Yvelines que l'on va rencontrer en cette fin d'après-midi et qui est le seul à faire partie du Parc du Vexin pourtant entièrement circonscrit dans le Val d'Oise, puis après être entré dans le département de l'Eure en franchissant le cours de l'Epte, nous voici à Sainte-Geneviève-lès-Gasny (30mn, 25m, 2 maisons d'hôtes, autocars). On s'en va traverser la RD5 avant d'incliner sur la G passer à proximité du cimetière avant de monter sur le plateau et venir buter sur la lisière de la forêt du Gros-Chêne. On tourne sur la G pour trouver un sentier plus bas dans la pente (30mn, 75m), sentier dans lequel on s'engage vers la D. Après une descente affirmée vers la G, on reprend un parcours étale vers l'W avant de descendre sur la G, en vue du village de Giverny (30mn, 90m), rejoindre la RD5 à proximité du Moulin de Giverny. On suit la RD5 vers l'W pour passer entre le jardin et le musée Claude Monet.

Giverny, la maison de Monet     Giverny, le jardin Monet

Visite hautement conseillée de l'ensemble maison et jardins, le fleuri au pied de la maison, celui des nymphéas et du célèbrissime pont japonais (15mn, 15m). Après la visite (compter 1h30), on repart vers l'W suivre hors GR la rue principale du village (mais pourquoi donc les concepteurs du GR2 ont-ils soigneusement évité la traversée de ce village historique ? C'est à n'y rien comprendre tant il permet de croiser de nombreuses places contemporaines de Monet...). 200m après avoir dépassé l'église Sainte-Radegonde (et où se trouve la tombe familiale de Monet), on remonte à D sur le coteau retrouver le GR2 (30mn, 60m). A G en montée dans la forêt jusqu'à retrouver le plateau (120m, 25mn) et tout de suite descente à G jusqu'à l'emplacement de l'ancienne voie ferrée qui parcourait les quelques kilomètres entre Vernon et Giverny et qui aujoud'hui a été transformée en voie verte. En la suivant vers le NW on atteint le site du château des Tourelles et de l'ancien pont de Vernon duquel il reste une vieille maison. On rejoint la gare en traversant la Seine sur le nouveau pont puis en faisant un petit détour par la collégiale Notre-Dame et les quartiers aux ruelles pavées s'insinuant entre les vieilles maisons à colombages (30m, 45mn).

Vernon, l'ancien pont     Vieilles maisons à Vernon

     Autres randonnées en Ile-de-France classées par département

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau