[France] Alpes - Mont Pourri

Un été 1993 pourri de chez pourri, un mois de juillet avec de nombreuses chutes de neige. Comment donc aller faire un tour en montagne ? En trek, quel est le plaisir d'aller d'un refuge à un autre sans que l'on ait vu quoi que ce soit du paysage ? Côté alpinisme, c'est un peu moins problématique. Encore faut-il que les conditions météo (froid, vent et neige poudreuse) n'engagent pas la sécurité de la cordée. Après 3 semaines à s'être calfeutré dans un appartement à Tignes, et accessoirement à passer le temps à découvrir la cuisine locale..., voici un bulletin météo accroché sur la porte de l'office de tourisme qui nous donne un peu de baume au coeur : une journée de (quasi) beau temps est annoncée pour le lendemain ! Vite, vite, un guide local organise une collective qui aura comme projet de gravir depuis la base du Grand Col au-dessus de la station des Arcs la cime du Mont Pourri (pas mal comme conclusion d'un séjour... pourri).

Arête terminale du Mont Pourri     Au sommet du Mont Pourri (Mont-Blanc)     Crevasse sur le glacier du Geay à l'aplomb du Mont Turia

Diaporama Le guide possède l'autorisation d'utiliser les pistes du domaine skiable avec sa voiture. Sa Lada Niva pourra atteindre la limite de neige à 2700m. C'est cela de moins à se coltiner ! Il fait encore nuit noire mais le ciel est clair mises à part quelques brumes d'humidité accrochées aux parois. Au niveau du Grand Col on voit en enfilade le glacier du Grand Col avec sur la droite l'Aiguille du Saint-Esprit et pile poil en face le col des Roches. Il permet de franchir l'arête NE du Mont Pourri et prendre pied via une vire rocheuse sur le glacier du Geay. Un peu plus bas (car on redescend un peu...), on retrouve l'itinéraire de la voie normale arrivant du refuge du Mont Pourri. On remonte le glacier sous les pentes W du Mont Turia avant d'aborder la portion la plus relevée de la course, à savoir l'épaule W du Mont-Pourri, un "mur" de 35 à 40° (niveau AD). Depuis le col des Roches on était dans le brouillard mais à 3750m, soit 24m sous le sommet rocailleux, le soleil nous accueille et, à l'arrière, le Mont-Blanc émerge de la mer de nuages. Il est le seul d'ailleurs... Il faut dire que le Mont Pourri est le deuxième sommet le plus haut (après la Grande Casse) de la Vanoise. Une bien belle course de haute montagne pour laquelle vous trouverez le topo sur Camp to Camp.

Carte Mont Pourri     Téléchargez la carte du circuit au format PDF

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau