Préparatifs

Documentation et cartographie

Pour réaliser ce circuit en toute sécurité, il faudra vous munir de la carte IGN Top25 2640 OT Gorges du Tarn et de la Jonte, Causse Méjean, Parc national des Cévennes. La dernière édition date de 2006 mais... elle est beaucoup plus à jour que ce qui est dispensé sur le portail internet de l'IGN. Va comprendre, Charles...!

Dans les offices du tourisme, dans les gîtes ou les hôtels, vous trouverez de nombreux dépliants présentant les beautés de la région, que ce soit en termes de paysages, d'animations et de restauration car, c'est bien connu, le randonneur n'avance pas le ventre vide, non ?).

Equipement

Comme on peut connaître les 4 saisons dans la même journée de marche, il est conseillé de prévoir dans son sac l'équipement hiver et été. Ne pas oublier cape de pluie et parapluie. Le parapluie vous protégera de l'eau qui tombe du ciel tandis que la cape vous évitera d'arriver trempé à l'étape après avoir été immergé dans la végétation luxuriante des gorges ou que vous aurez subi de plein fouet quelques averses pendant lesquelles l'eau ne semble pas toucher le sol tant elle est poussée de manière horizontale par le vent de face... Une paire de guêtres vous aideront à ne pas trop avoir les pieds mouillés par l'eau dégoulinant sur vos jambes. Et n'oubliez pas votre chapeau et des lunettes de soleil : sur le Causse, la réverbération d'une journée ensoleillée vaut celle des rivages maritimes ! 

Munissez-vous de beaucoup d'eau, en bas comme en haut, car on se trouve dans une zone calcaire et l'eau descend du plateau directement dans les rivières sans proposer de source naturelle à quelque endroit que ce soit...

Et dernier point à ne pas négliger : en cas de brouillard (ou de balisage peu explicite...), n'oubliez pas de glisser dans le capuchon de votre sac à dos une boussole. c'est le B.A. BA du randonneur sérieux...

Quand partir ?

Evitez les grands froids de l'hiver. Ce n'est pas qu'il y ait des monceaux de neige sur le plateau mais quand la bise souffle il ne fait pas bon laisser traîner un randonneur dehors à moins de vouloir le retrouver congelé... La fin du printemps et surtout l'automne sont des périodes très agréable pour découvrir cette région. Attention toutefois aux hébergements qui sont souvent fermés après la Toussaint et jusqu'à Pâques dans les étapes intermédiaires ; dans les gros villages on trouvera toujours quelque endroit pour se poser.

Ajouter un commentaire