[Ile-de-France] Tour de la Vallée de Chevreuse

3 jours de marche /16h20 / 77km / +1280m / -1280m.
Carte topographique IGN Top25 2215 OT Forêt de Rambouillet
Départ : Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Gare RER B)
Arrivée : Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Gare RER B)
Avertissement préalable : Prenez de l’eau en quantité pour la totalité de chaque jour de randonnée et le ravitaillement pour les 3 jours car sur le circuit, hors dans le village d’Auffargis (jour 2), vous ne trouverez pas de commerce de bouche !
Diaporama, Informations touristiques et Bon plan gastronomie

Carte chevreuse      Carte générale GTAM1 Téléchargez la carte au format PDF

Cette randonnée qui a pour cadre le Parc de la Vallée de Chevreuse s’inscrit dans une région où les acteurs locaux tentent de préserver l’écosystème. A moins de 25kms à vol d’oiseau au sud-ouest de Paris, on évolue entre forêt de feuillus, vallées verdoyantes creusées par des rivières qui ont pour nom Mérantaise, Rhodon, ru des Vaux, et la plus célèbre d’entre elles l’Yvette, rivière qui a creusé son lit au milieu des plateaux sablonneux et propose tout au long de son cours quelques beaux emplacements de marais où la faune avicole se plaît à vivre.

Rencontre surprise en forêt de Rambouillet

Jour 1 : Saint Rémy les Chevreuse - Dampierre

40mn de RER depuis le centre de Paris + 5h / 26km / +480m / -420m.
A la sortie de la gare RER, on part rejoindre sur la G le croisement routier et on s’engage vers l’W sur la piste cyclable qui longe la route. On passe sous le château de Coubertin (c’est à cet endroit que sont coulés les bronzes des copies des œuvres du sculpteur Rodin) avant de rejoindre un nouveau croisement avec une route qui s’en va au N traverser la vallée de l’Yvette. A l’opposé on trouve le chemin qui conduit à la ferme de Coubertin où se terminera la randonnée de 3 jours. On poursuit une centaine de mètres jusqu’à un arbre isolé en bord de route, arbre qui indique qu’il faut tourner à D et s’engager sur le chemin de terre (marques blanc-rouge du diverticule du GR11). On passe derrière le collège puis devant un superbe chalet aux couleurs GR (blanc et rouge) avec de beaux lambris lasurés, chalet qui doit à coup sûr appartenir à des propriétaires randonneurs… Non sans un charme certain, il contraste agréablement avec le patrimoine bâti cossu qui compose l’habitat du village. On suit la rue Charles Michels jusqu’au deuxième pont, celui sur le canal de l’Yvette (35mn, 80m) et on s’engage à G sur la rive pour une marche bien agréable de cet ancien exutoire des eaux usagées des nombreuses tanneries qui le bordaient. Les odeurs à l’époque devaient être sensiblement différentes de celles d’aujourd’hui, peut-être un peu moins agréables.

Chevreuse

On passe sous le séchoir à peaux bien réhabilité avant d’atteindre la passerelle juste avant un lavoir de belle taille. On tourne sur la D puis arrivé à la RD906, rue principale du village, on part légèrement en biais sur la D pour monter jusqu’à une place d’où s’initialise la montée au Château de la Madeleine, correspondant au départ du Chemin Jean Racine. Par une série d’escaliers et de sentes en zigzags serrés on atteint la base du château puis l’entrée marquée d’un pont-levis (15mn, 150m). Pendant les heures d’ouverture on peut gratuitement visiter l’ensemble et profiter d’une vue plongeante sur le village de Chevreuse depuis le haut de la muraille sud.

Château de la Madeleine (Chevreuse)

En sortant du château on part rejoindre sur la D le parking automobile et on s’engage sur la D dans la rue qui est marquée d’un balisage jaune. 200m plus avant, à G et encore à G pour emprunter la rue de la Ferme. On traverse le hameau de Hautvilliers. Face au portail d’une propriété on part sur la D traverser le plateau céréalier. De l’autre côté (25mn, 160m) on entre dans la forêt pour tourner au bout d’une cinquantaine de mètres à G puis à D et emprunter le chemin de la Salamandre, support d’un balisage blanc-bleu. On entre dans le village de Milon-la-Chapelle (10mn, 100m) et on part à D le long de la RD46 sur un petit chemin tracé en bord de route à bonne distance de la circulation. 200m plus loin, on traverse la RD46 pour s’engager sur un chemin de terre qui descend traverser le ruisseau du Rhodon. Quelques mètres plus loin, le balisage propose sur la G de suivre un chemin bucolique et ce jusqu’à l’ancienne abbaye de Port-Royal-des-Champs. On dépasse tout d’abord le Moulin Fauveau où l’on part légèrement sur la D à découvert avant de traverser la RD91 (40mn, 105m, attention ! traversée très très dangereuse dans un virage sans visibilité et sans protection, même pas un passage piétons…). Juste après, on atteint le point de vue sur les ruines de l’abbaye (10mn, 110m). On poursuit jusqu’à une fourche de sentiers (10mn, 115m) où l’on part sur la D en suivant le balisage blanc-bleu. Le sentier s’éloigne maintenant du fond de la vallée et atteint une plateforme (10mn, 160m). Après, on suit une sente qui évolue en perpétuel up / down et on atteint une large piste (10mn, 155m) qui permet de descendre sur la G en direction de la ferme de Champ Garnier. On traverse le Rhodon sur un petit pont de pierre pour remonter juste après sur la D et sortir du couvert végétal et passer au-dessus d’un champ. On atteint le mur de la ferme et on tourne vers la D sur une piste stabilisée. Arrivé à la Croix Mathurine (25m, 160m), on poursuit tout droit jusqu’au Mesnil-Saint-Denis. A la sortie du Chemin du Pressoir, on emprunte la rue qui part sur la D. On passe devant une maison de retraite mitoyenne d’une église. Puis c’est la traversée de la RD13 pour partir tout droit sur le chemin à travers champs en direction de la ferme de Beaurain. A D, face à la porte d’entrée sur la piste d’accès, on rejoint la RD58 (15mn, 175m, A/R de 5mn sur la D pour jeter un coup d’œil au château de Mesnil-Saint-Denis, devenu aujourd’hui la mairie).

Mesnil Saint Denis

Cap au SSW sur la RD58 sur 500m avant de s’échapper sur la D dans le virage. On pénètre dans le bois en longeant le mur d’enceinte du lycée horticole. On rejoint ainsi le lieu-dit Le Pommeret où le GR11 arrive de la droite. On suit à présent les marques blanches et rouges alors qu’il tourne à G pour 1km de goudron jusqu’à l’entrée du hameau de La Recette. On prend à G et l’on s’en va traverser la RD58 pour monter dans l’impasse du Presbytère qui conduit à l’église de Saint-Nom (45mn, 125m). Du porche, on descend rejoindre le parking en passant par la porte d’entrée du petit cimetière et juste derrière on rentre dans une forêt de feuillus en suivant une direction NE qui emprunte une allée fermée par une barrière (allée pompiers). En haut de la côte, on s’engage sur la piste de D et, toujours en suivant le balisage du GR, on dégringole jusqu’au marais de Maincourt (25mn, 105m). On suit le chemin découverte de la vallée de l’Yvette qui se propose vers la G avant de s’engager sur la D sur un itinéraire aménagé qui traverse longitudinalement l’espace marécageux sur un chemin de planches, permettant d’apprécier la faune et les flore spécifiques de cette biosphère humide. Le sentier tracé sur la carte IGN n’est plus valable et la balade au milieu des roseaux dure plus longtemps que prévu car, une fois la petite porte franchie, on poursuit sur la terre ferme en direction de l’E sans se rapprocher comme prévu de la RG… Qu’à cela ne tienne : on débouche dans une ruelle au N du hameau de Maincourt que l’on suit à G pour rejoindre le GR11 au niveau de la Maison du Garde après avoir traversé le cours de l’Yvette. On poursuit en sous-bois sur la D, on dépasse un lavoir (20mn, 95m) et on quitte le fil conducteur blanc-rouge du GR11 pour se diriger à D. On passe alors devant la grille d’entrée du Moulin de Châtillon (20mn, 90m). Au-delà, on suit la piste d’accès avant de tomber sur la RD58. On part sur la G pour une cinquantaine de mètres puis à D pour remonter la rue Pierreuse en impasse. Au cours de la brève ascension, ne pas négliger au passage de faire un détour jusqu’au belvédère qui domine le château de Dampierre avant de terminer la journée 200m plus loin à la porte du gîte d’étape de La Maison de Fer (15mn, 150m, réservation au +33 139560945).

Le château de Dampierre

Jour 2 : Dampierre – La Celle les Bordes

6h / 27km / +650m / -630m.
De la Maison de Fer on part à G vers l’W sur la route goudronnée pour 300m et après avoir dépassé la dernière maison du lotissement on pénètre sur la G en forêt au niveau d’une petite place (balisage blanc-bleu). Arrivé à la route un peu plus bas, on fait un gauche-droite puis une nouvelle fois à D sur une allée verte qui retourne en forêt. On traverse un grand carrefour et, au moment de sortir de la forêt (45mn, 165m), on suit le balisage blanc-bleu qui nous emmène sur la G.

Le gîte d'étape de la Maison de Fer (Dampierre)

On traverse la RD202 pour s’engager sur la Route des Franchises que l’on quitte un peu plus loin au bout du parking pour partir à G sur le GR1C (blanc-rouge). On poursuit la randonnée en traversant de nombreux vallons obligeant à subir quelques grimpettes casse-pattes. On retrouve le plateau boisé sur lequel se côtoient châtaigniers et pins. Puis c’est la descente sur la G pour atteindre la borne du « Coude du ru de Vaux » (40mn, 160m). Maintenant, c’est un parcours encore un peu chahuté qui est proposé bien au-dessus du fond du vallon où coule le ru de Vaux. Le GR1C fait un brusque changement de direction vers la G pour entrer dans une zone de gros blocs gréseux que l’on désescalade en repartant vers la D et en suivant les marques rouges et blanches. On atteint le mur d’enceinte de l’ancienne abbaye des Vaux-de-Cernay devenue aujourd’hui un complexe hôtelier de luxe (50mn, 115m).

Abbaye des Vaux-de-Cernay

On part sur la D en longeant le mur d’enceinte ne laissant que bien peu d’échappées pour apprécier la beauté et la sérénité du lieu entre les ex-bâtiments conventuels et le lac de belle importance qui les jouxte. On atteint un carrefour où le GR1C tourne sur la D (15mn, 120m). On le suit pour remonter sur le plateau en suivant une allée forestière en prélude à la descente dans le creux d’un vallon. On traverse la piste stabilisée (25mn, 125m) et on remonte en face légèrement sur la D au travers d’une forêt de pins. Toujours sur le GR1C on s’en va rejoindre la rive du ru de Vaux et l’on suit le fond du vallon jusqu’au lotissement qui s’est construit à l’E d’Auffargis (1h15, 140m). On prend à D en suivant la rue goudronnée. On laisse partir sur la droite le GR (que l’on retrouvera plus loin) pour se rendre directement sur la place de l’église où l’on trouve une supérette. Maintenant c'est à G dans la rue principale, support du GR1C retrouvé (10mn, 150m), rue au sein de laquelle on trouve une boulangerie, une pharmacie et un café... Au croisement d’après, le GR part sur la D dans la Rue du Pont des Murgers puis remonte une allée ombragée. On atteint le déversoir de l’étang du Perray-en-Yvelines par un petit escalier (30mn, 170m). On quitte à présent le GR1C en suivant la digue vers le S et, à l’extrémité, on tourne sur la G pour suivre une rigole, l’une des nombreuses qui parcourent les plateaux alentours pour collecter l’eau qui servait autrefois à l’alimentation des bassins du château de Versailles.. Après 1km, à l’emplacement où se produit le chevauchement de la rigole Coupe-Gorge avec l’aqueduc souterrain du Perray (15mn, 170m), on part sur la G pour suivre la canalisation enterrée jusqu’à son extrémité (10mn, 170m). On évolue RG puis RD jusqu’à l’embranchement vers le centre du village de Vieille-Eglise-en-Yvelines (on peut y aller faire un tour mais on n’y trouvera aucun commerce...). En poursuivant le long de la rigole, voici qu’apparaît l’étang de la Tour (45mn, 170m), étang que l’on longe sur la gauche pour dépasser un premier parking et en atteindre un deuxième (5mn, 170m, emplacements de pique-nique).

Ancolie

Dos à l’étang on remonte la route du Pavillon qui croise d’abord la RD906 avant de rejoindre la route du Parc. Au carrefour du Chevalier Quiqui, on trouve le GR1 qui arrive d’en face, GR1 et ses marques blanches et rouges que l’on va suivre un bref moment vers la G pendant 600m en direction du NE. Au carrefour suivant, cap à D sur la route des Enclaves en suivant à présent un balisage jaune. Après 800m, on le laisse continuer tout droit pour tourner sur la G entre les parcelles 19 et 22 pour rejoindre un carrefour marqué d’un poteau indicateur (le poteau des Hauts-Besnières, 45mn, 170m). Il ne reste plus, pour finir la journée, qu’à emprunter tout droit la petite route goudronnée qui conduit au gîte des Hauts-Besnières (5mn, 170m, réservation au +33 139560945).

Jour 3 : La Celle les Bordes - Saint Rémy les Chevreuse

5h20 / 24km / +150m / -230m.
Du gîte, on refait en sens inverse le parcours sur la route goudronnée jusqu’au poteau indicateur et à cet endroit on tourne sur la D toujours sur le goudron pour rejoindre au NW la RD906. Au moment où l’on s’apprête à sortir du couvert végétal, on emprunte sur la D une petite trace qui s’en va traverser un haras à proximité de l’étang des Hogues. Puis c’est la traversée de la RD906 et la poursuite tout droit sur une piste stabilisée qui traverse des cultures maraîchères. Pas de possibilités de raccourci car les terrains sont tous privés et qui plus est creusés de canaux d’irrigation. En inclinant la marche sur la D, on passe sous la ligne HT (40mn, 175m) et on atteint la RD61. On marche sur le bas-côté en direction du SE (ou alors en bordure du champ privé de l’autre côté du fossé) pour atteindre après 600m la piste qui part vers le NE en direction du hameau de La Tuilerie. Juste avant d’atteindre les maisons, on tourne sur la D puis encore à D pour une marche vers l’E en lisière de forêt. Après 500m voici sur la G (25mn, 175m) l’embranchement du chemin qui permet de descendre rejoindre les Vaux-de-Cernay. Après un bref parcours en forte déclivité, on traverse la RD24 et on se dirige en face légèrement sur la G pour s’en aller franchir le ru des Vaux et trouver 50m plus loin le sentier RG que l’on emprunte vers l’E (15mn, 120m).

Etang des Vaux-de-Cernay

Ensuite c’est un sentier vallonné agrémenté de visions sur les marécages avant de passer au pied du monument Pelouze (25mn, 120m). On continue tout droit pour dépasser le Petit Moulin et sa cascade et par un chemin bucolique à souhait le long d’un torrent on franchit le ru des Vaux sur une passerelle et on remonte en inclinant légèrement sur la D jusqu’à la RD906 pour rejoindre le parking (15mn, 110m, buvette). Dos au « Chalet des Cascades », on part sur la D au NE en forêt sur une piste. On laisse un peu plus loin le balisage blanc-bleu s’éloigner vers la droite. Puis on croise la RD149 au sud de Senlisse (25mn, 125m). On poursuit en face sur la RF de la Côte Brûlée jusqu’à un carrefour de pistes (10mn, 145m) où l’on part à D en suivant le balisage orange de la piste équestre et sortir du bois en prenant pied sur le rebord du plateau (5mn, 170m). A G en direction du château d’eau et on atteint la ferme de Malvoisine (centre équestre). Dos au portail, on part sur la route goudronnée jusqu’au croisement avec la RD906 (15mn, 175m). On emprunte la RD906 sur 100m avant de la traverser et s’engager sur la petite route de Choisel pour 700m. Au niveau du panneau Stop, on tourne à D puis on laisse une ruelle en impasse pour pénétrer dans un petit chemin qui se présente sur la G juste avant que la route ne remonte. Le sentier est à peine nettoyé mais c’est le seul qui permette de rejoindre l’entrée du Château de Breteuil sans que l’on n’ait à marcher sur le goudron plus que de raison... On suit à présent le mur d’enceinte et on atteint l’entrée du château (35mn, 170m, visite possible jardins et/ou château, assez chère il faut en convenir...).

Château de Breteuil

On poursuit sur le chemin en descente qui longe le mur du parc pour rejoindre le hameau d’Herbouvilliers (10mn, 165m). On suit la rue qui descend vers la G puis on emprunte un bout de RD41 encore à G sur 100m où l’on s’échappe sur la D par un chemin de terre en impasse. On incline la marche deux fois légèrement à D pour trouver en bordure du champ les marques du GR11 qui vient de la droite. A présent on se sert du balisage blanc-rouge comme fil conducteur jusqu’au château de Méridon. On entre dans la forêt et on atteint un parking automobile (30mn, 150m, emplacement de pique-nique). On quitte le GR pour partir vers l’E en suivant un sentier en lisière du Bois de Vossery) qui nous conduit jusqu’à une clairière. Tout droit on s’engage sur un sentier tracé dans un thalweg parfois boueux. Toujours en descente on s’en va passer auprès du pylône télécom avant de longer le mur du Château de Coubertin et atteindre la ferme éponyme (35mn, 90m, vente de produits fermiers). 20m plus loin on retrouve la route qui, en la suivant sur la D, permet de rejoindre la gare de Saint-Rémy-lès-Chevreuse en 15mn.

Y en a-t'il un qui peut m'affirmer que le lait de chèvre de la ferme de Coubertin n'est pas bio ?

      Autres randonnées dans les Yvelines et en Ile-de-France

Commentaires (1)

1. Patrick 03/06/2014

Superbe randonnée à quelques encablures de Paris. Une ballade ou l'approche s'effectue en RER pour ensuite couler en verdure à la découverte de belles abbayes et de châteaux splendides.

Merci Pierre pour cette découverte bucolique

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau