Le programme 2011…

Si on commençait à parler du programme de l’année ? Certes, il y a eu la virgule réconfortante de l’Anti-Atlas en mars dernier au sortir de l’hiver avec la randonnée d’Ait Abdallah à Tafraoute et ses paysages de regs et de canyons au creux desquels survivent avec difficulté quelques oasis bien verdoyants. Puis ce sont mars, avril et mai qui passent et au cours desquels Marie et moi nous sommes plus concentrés sur le boulot que sur les randonnées. Tout de même quelques réponses aux interrogations de quelques lecteurs assidus du site ou sur Voyage Forum, on ne peut pas s’en détacher si facilement que cela… Comment ne pas rendre service ? Et puis j’ai commencé à concrétiser sur le papier les quelques projets de voyages qui me trottaient dans le crâne depuis la fin de l’incommensurable traversée De Mustang à Phu. Mais qu’y avait-il donc de caché ?

Eh bien, dévoilons-le ce programme 2011 :

Tout d’abord une traversée de la montagne corse en compagnie de Georges, à la mi-juin. Nous prendrons une orientation NE-SW et partant de Corte, nous essaierons de terminer (Inch’ Allah) à l’aérogare d’Ajaccio une quinzaine de jours après. Au passage, quelques lieux mythiques peu parcourus comme les sommets du Pinérole, de la Punta Artica, de la Cimatella, d’a Maniccia, de la Punta Migliarello, d’E Case, de la Punta dell’ Oriente, j’en passe et des meilleurs…, des cols sauvages comme la bocca a Chiostru ou la foce Finosa, et des lacs qui ont pour nom Nino, Goria, Scapuccioli, Bellebone, Vitalacca… avant de descendre du Val d’Ese jusqu’au golfe d’Ajaccio sur le fil de la crête qui sépare les vallées de la Gravona et du Prunelli. Au royaume de l’aulne sournois pourrait-on écrire… Ce beau programme ambitieux vous sera proposé, texte et photos comme à l’habitude, quelques jours après son accomplissement sur le site.

Le lac de Nino

Juillet se passera a priori dans les Alpes du côté des Ecrins :

- une première semaine studieuse à Grenoble avec entre autres la préparation sur le papier de la GTAM4 dans l’Atlas marocain avec Michael Peyron
- une deuxième semaine alpine avec Richard entre Valgaudemar et Lavey en enchaînant Gioberney, Rouies, Fétoules, Olan, Cime du Vallon et Roche de Muande dans un parcours très sauvage et la plupart du temps hors sentiers. Très peu d’entre vous ont dû entendre parler des cols du Bâton et d’Entre-Pierroux, et que dire du Pas de Porteras… Le but de ce circuit est de les sortir de leur quasi anonymat.

 La face W des Bans

Tout juste une semaine pour récupérer et hop ! direction l’Inde du Nord, province de Jammu & Cachemire : Ladakh nous revoici, pour une traversée du Zanskar que l’on espère pouvoir enfin entamer enfin après les déboires de l’année dernière (plus pour les populations locales d’ailleurs que pour nous, il faut le dire…). Nous nous faisons une fête d’y retourner de suite. Pour l’occasion, nous avons réussi à recréer la moitié de la dream team de l’année passée avec Marie, Raphaëlle, Valérie et moi. Michaël et Dieter seront encore plus à l’est pour une virée au Vietnam, Véronique dans son piémont pyrénéen alors que (l’autre) Pierre, contraint à une période de vacances très réduite, se baladera non loin de nous dans la vallée de la Markha. Gageons que nous vaincrons le signe indien ! Nous partons cette année avec Ratna Voyages la sympathique agence ladakhie d’Erica et Tashi. Un programme d’enfer nous attend ! Nous avons voulu cette traversée au long cours sans route ni piste. Le beau travail couché sur le papier par les reporters de Trek Magazine nous a aidé à composer cet itinéraire de folie : ce seront donc 13 cols à plus de 5000m que nous aurons à franchir en 21 jours de marche et le premier d’entre eux dès le deuxième jour… Pfouh, on va en ch… au début ! Après on sera habitués… J’en reparlerai un peu plus tard dans la saison.

Paysage du Ladakh

Pour ne pas relâcher les muscles au retour, je n’ai trouvé que la deuxième semaine de septembre de libre pour convier Mhamed et Brahim à m’accompagner sur une originale traversée longitudinale du Djbel Lekst (total wilderness), ce massif qui domine la vallée des Ameln du côté de Tafraoute. Ce circuit s’inscrit pile poil entre les deux week-ends du début de la Coupe du Monde de rugby en Nouvelle-Zélande : départ juste après le match du Japon, retour la veille de celui du Canada. Millimétré vous dis-je…

Le Djbel Lekst

Et pour finir en beauté l’année 2011, l’incontournable déplacement au Népal à l’automne, cette fois-ci pour accompagner Marie sur les sentiers que j’ai foulés l’année dernière au Mustang. Nous nous concentrerons sur une exploration en profondeur de la région nord au-delà de Lo, une fois de plus sur les traces de Paulo Grobel, ça devient une habitude… Mais c’est si bon ! Si la forme est au top, de retour à Muktinath, on en profitera pour passer le Thorong La à contre courant avant de descendre sur Manang. De là, nous tenterons de passer par le lac de Tilicho que nous avions raté à l’automne 2006 lorsque nous avions dû interrompre notre périple du côté de Naar pour un œdème laryngé. Tuer le signe indien vous disais-je, cela semble bien être le maître mot de l’année…

Lo Monthang

trek nepal alpinisme atlas cretes toubkal Himalaya topos corse altitude anti-atlas sommets inde Tafraout Ecrins oisans

Commentaires (2)

1. dubot jacques 26/05/2011

quel programme!!! vous reste t il du temps pour recuperer et reprendre des forces? tout a l energie bravo fidele fan comme d habitude a tres bientot jacques

2. yann 08/06/2011

En effet, c'est très très impressionnant ! Bravo pour votre site, il est vraiment très clair et d'une richesse incroyable. Vraiment merci. Yann

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau