Clôture 2011 en beauté

Ça y est, l’année est bouclée ! Entre les deux créations d’itinéraires dans l’Anti-Atlas au Maroc, l’escapade en Corse sur les crêtes du Pinerole à la Punta Artica, la Grande Traversée du Ladakh-Zanskar en été et pour finir ce somptueux trek au Mustang cet automne, voilà qui a de quoi combler les plus difficiles…

Ghilling

"Nous avons fait un beau voyage..." et pour revenir sur ce dernier opus de l’année, puisque c’est l’objet de ce billet de blog, l’itinéraire originel de ce circuit couvrait une boucle de 13 jours au Mustang puis au-delà de Muktinath passait le Thorong La, descendait à Manang et franchissait le Mesokanto La à l’ouest du lac de Tilicho. Très rapidement, dès les premiers jours de marche, notre projet s’est vu amputé de sa partie « alpine » finale dès que nous avons pris conscience sur place que les paroles de Paulo Grobel étaient d’or. En effet, lorsque nous étions allés lui rendre visite Marie et moi début septembre pour lui exposer notre projet (et glaner les informations nécessaires à sa réussite…), sa première réaction avait été celle-ci : « Pourquoi ajouter le Thorong et le Tilicho ? Le Mustang se suffit bien à lui-même… ». Il avait ajouté que nous pourrions être plus ambitieux et profiter de l’occasion pour partir à la découverte de la gompa secrète de Chhujung gompa. Une indication précieuse de sa part : « Elle ne se trouve pas aux emplacements donnés sur les cartes… » Nous avions bâti un nouvel itinéraire avec l’idée d’aller quérir le Graal, Chhujung gompa bien sûr, mais en faisant tenir tout cela au forceps dans les 22 jours prévus de trek. Cette phrase couperet nous trottait toujours dans la tête. Et à peine avions nous commencé à arpenter la région, qui plus est en commençant par la partie Est, celle la plus méconnue, nous avons très vite pris conscience de l’« énormité » que nous étions en train de commettre, à savoir que ce Tour du Mustang hors des sentiers battus se devait d’être amputé de sa dernière partie anachronique. Nous pourrions alors nous consacrer pleinement à ce nouvel itinéraire d’exploration « Mustang secret » et ne pas courir en permanence après le temps pour être en mesure d’accomplir avec succès le franchissement du Tilicho…

Rigzum Gompo à Samar

Déguster les paysages jusqu’à satiété est devenu notre maître-mot quotidien, aller de vallée en plateau en « prenant notre temps » et en nous laissant guider de jour en jour par les évènements qui se produisaient : tout en gardant notre fil conducteur bien entendu, forts de notre matelas de 7 jours de réserve (ceux que nous ne consommerions pas pour le Tilicho) et notre permis spécial de 24 jours en poche, nous nous sommes laissés porter par les opportunités ou les gens de rencontre qui ont permis de pleinement accomplir ce périple, que dis-je, d’aller bien au-delà de ce que nous y étions venus quérir…

C’est un immense plaisir que de découvrir un itinéraire nouveau, certes, mais heureux de pouvoir vous le présenter au travers du topo et des photos illustratives dans un premier temps, de diaporamas complets dans un deuxième. Avec l’espoir que vous pourrez saisir l’opportunité de suivre nos pas sur ces sentiers du Mustang secret que nous vous livrons (encore quelques jours de patience…).

A ce satisfecit, nous souhaiterions y associer les personnes qui ont largement contribué à la réussite de cette expédition :
- en premier le directeur de l’agence népalaise francophone Altitude Randonnée Trekking, Chhetup Tamang, avec lequel nous avons initialisé ce projet et qui nous a aidé à franchir les étapes incontournables des services administratifs népalais,
- au même niveau, l’homme de terrain, Nirangan Ghising Tamang (Lama), sirdar de l’expédition, leader incontestable, personne ouverte et disponible 24/24h et 7/7j,
- les équipes de cuisine et de porteurs, sans lesquelles nulle expédition serait possible,
- Bernard, Jacques et Jean-Marc qui ont partagé nos émotions durant ces 22 jours d’exceptionnalité.
Marie & Pierre

L'équipe A.R.T à Beni sur le chemin du retour. Sniff !

altitude topos Himalaya Mustang nepal trek chhuchhu gompa chhujung

Commentaires (6)

1. Marsigny Martine 28/11/2011

Eh voilà, maintenant on a l'eau à la bouche et il faut attendre la suite.
Fais vite, on a hâte de suivre vos pas du côté de Chhuchhu Gompa, un nom évocateur de mystère. Et félicitation pour ce voyage en dehors des sentiers convenus.

2. Bruno Filippi 29/11/2011

Bonjour, j'espère que vous avez tenu un cahier de bord et que vous allez nous régaler de pleins d'images.
Je laisserai un article sur le blog de mon amis Chhetup Tamang.
A bientôt

3. Véronique ANSEL- BARRAT 30/11/2011

encore une fois un itinéraire original avec le poids des mots très incitateurs à cette merveille découverte et , où personne n' est jamais oublié.félicitations à MARIE PIERRE et toute son équipe; AH que j' aimerais réussir à trouver encore deux personnes pour le MUSTANG en octobre 2012. A très bientôt

4. jean claude Cousin 02/12/2011

a Véronique Ansel-Barat
Je connais très bien Chhetup pour l'avoir accueilli en France et démarré la chaîne qui lui a permis de visiter notre pays et avoir gravi ISLAND PEAK avec lui et son équipe. Je souhaite retourner pour la 3ème fois au Népal, votre projet m'intéresse. Nous pouvons peut être en parler

5. Paul grobel 03/12/2011

Super d'avoir de vos nouvelles et de savoir que le voyage au Mustang c'est bien passé. Il me semble que le vrai nom du monastère soit CHHUJUNG Gompa. A vérifier bien sûr.
Avez-vous pu rendre visite à KonchoLing ?
Au plaisir d'une prochaine rencontre ici ou ailleurs.
Paulo

6. Jean Marc Babureck 27/12/2011

Salut Pierre

Je suis jaloux de tes photos, mais que veux tu; entre d'accompagner sur les sentiers et changer de boitier, j'ai choisi.

Nous partons quand?? le sac à dos baille et les chaussures peuvent encore faire quelques kilomètres.

Bonne Année à toi et little Marie

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau