ladakh

Juillet 2019 au Ladakh : 50 sur 360...

Le Ladakh, connu pour ses paysages de désert d'altitude où il n'y pleu(vai)t que très rarement en été, vient de connaître un mois de juillet 2019 plutôt agité côté météo... en attendant peut-être pire côté politique avec la décision de Narendra Modi de mettre fin unilatéralement à l'autonomie du Cachemire !

Sur le plateau des Kyun tso, ça va pas tarder à tomber...

Lire la suite

Les cahiers de l'Âne n°91 est en kiosque

Comme j'en ai pris l'habitude... voici le 3ème reportage que je rédige pour cet excellent magazine consacré aux ânes et aux mules. Cette fois-ci, j'ai présenté la traversée du Parang La entre Ladakh et Himachal Pradesh, région du Spiti, en me focalisant sur le difficile travail de ces bêtes (de somme...) qui en plus d'évoluer en altitude et chargées doivent supporter de nombreuses traversées de rivières, des nuits par -15°C, des orages de grêle, du vent, etc. et, pour finir, une marche sur glacier lors du franchissement de la barrière montagneuse de l'Himalaya à près de 5600m ! Merci à elles (et à leur muletier...) sans qui rien ne serait possible dans ces régions inhabitées et loin de tout.

Un autre article pourra aussi vous passionner, même si vous n'êtes pas féru de ces animaux, c'est celui sur l'American Fondouk de Fès, avec des photos qui ne laissent pas insensible...

Bonne lecture !

Cahiers de l'ane 91

Cent fois sur le métier...

Cent fois sur le métier... remets ton ouvrage ! C'est l'adage bien connu des personnes persévérentes. C'est aussi celui du génie de l'armée indienne qui travaille en permanence sur la NH-1, de Manali à Leh et de Leh à Srinagar. Tout au long de l'année, les équipes de travailleurs venus du lointain et chaud Bihar (c'est une des provinces indiennes du Teraï qui possède une frontière commune avec le sud du Népal) qui sont employés, souvent avec femme et enfants sur ces chantiers d'altitude, entre 1800 et 5600m. Ils construisent des camps itinérants selon les chantiers prévus et/ou lors de réparations de fortune suite à des éboulements, des inondations, etc.

Un groupe de Bihars à l'oeuvre au pied du Rohtang La

Altitude, froid, vent, pluie, grêle, neige, boue rythment leur vie de labeur dans des conditions d'hygiène limites (pour ne pas franchir le pas d'insalubre...), à l'opposé de celle de leur pays de naissance, hyper chaud mais dans des conditions de vie tout aussi pauvres et insalubres... La seule (grosse) différence est qu'ils sont payés : ce n'est pas gigantesque mais il y a des rentrées d'argent assurées.

La route NH-1 à l'approche de Gramphu dans la descente du Rohtang La

Lire la suite

Les cahiers de l'Âne

Je ne vous en ai pas parlé avant mais je "collabore" avec un magazine bimensuel consacré strictement aux ânes et aux mules. Il s'appelle Les cahiers de l'Âne et doit compter pas mal d'abonnés et de lecteurs car le numéro 90 est actuellement en kiosque (sans calculette, à 6 numéros par an puisque bimensuel, ça fait 15 ans de parutions, non ?). Sans exagérer, c'est une publication bien intéressante pour les amis de ces bêtes (mais pas seulement...) avec une foultitude d'articles concernant ces animaux (santé, psychologie eh oui, nourriture, maladies, etc.). Une grande part de la publication est consacrée aux retours d'expérience sur le terrain (entre autres, numéro après numéro, est présenté un voyage au long cours vers Compostelle avec des ânes). Et, bien entendu, c'est là que je pouvais intervenir...

Lire la suite

Interview radio RCF Drôme

Après la parution d'un article dans le journal local Le Crestois, l'équipe de journalistes de RCF Drôme m'a demandé d'être l'invité du soir. Enregistré à la mi mars 2018, cet échange a été diffusé ce 15 mai dernier. Si d'aventure vous aviez envie de l'écouter, lancez le player ci-dessous...

Lire la suite

La Traversée du Ladakh, c'est bien fini...

Je ne m'étais pas connecté depuis un petit bout de temps sur le site de Jean-Louis Taillefer. Bien (ou mal...) m'en a pris. Dans son blog "dernière minute" il égrène des infos, de bon ou mauvais augure selon votre profil. Entre autres, voyez plutôt :

- la fin programmée de la Grande Traversée du Zanskar puisque la route viendra de Darsha à Purne fin 2018 avec la fin des travaux du tunnel sous le Shingo La. Ce que je présentais en 2013 dans la conclusion de ce billet de blog (et sur le Trek Mag spécial Ladakh n°159 de janvier 2015) est malheureusement en phase d'accomplissement... Voir http://ladak.free.fr/commun/html/tripnews.htm. Même le village isolé de Nyerak est atteint puisque un pont en dur enjambe à présent la Zanskar Chu ! Il est temps de pencher sur les itinéraires alternatifs que j'ai présentés sur le site et relayés pour le grand public dans le Trek Mag n°159. Mon petit doigt me dit aussi qu'un nouvel opus de Trek Mag est en préparation sur le Ladakh d'ici peu. En espérant que les concepteurs auront eu le temps d'intégrer l'ensemble de ces nouvelles.

- L'ouverture dans un an du tunnel sous le Rothang La... C'est une bonne nouvelle pour les randonneurs désirant quand même attraper leur avion à Delhi après avoir fini leur trek en faisant fi des incertitudes d'ouverture du col.

- On y apprend même qu'un projet de construction d'une ligne ferroviaire est planifiée pour relier Manali à Leh. Les éternels optimistes indiens tablent sur une ouverture fin 2019. Ce sont quand même 498 kms de voie ferrée qu'il va falloir poser. Et sur des terrains pas si faciles que ça. Wait and see (maybe...).

En tout cas, le site de Jean-Louis est à consulter assez souvent car c'est vraiment le seul et unique qui propose la synthèse des informations collectées sur les médias indiens. Un immense merci pour ce travail ! Et n'oubliez pas d'acquérir son guide pratique à petit prix (22€50 franco de port) vue la somme d'informations pratiques qui y sont dispensées pour vous qui désirez construire votre voyage au Ladakh. On est dans un autre registre que les guides commerciaux parfois aussi vides qu'un désert d'altitude...

Pierre

Ladak free fr

L'été 2018 en Inde du nord

En 2018, c'est dit : pour une fois, ma saison trekking ne se déroulera pas au Népal mais en Inde du nord pour un enchaînement de trois treks cet été. Vous pouvez comme à l'habitude me solliciter pour m'accompagner sur ces itinéraires un tantinet "hors des sentiers battus" mais dans des conditions de route similaires à celles que les agences proposent sur des circuits touristiques.

 

Lire la suite

Les dagues rituelles de Himalaya

Je vais faire un peu de pub pour un beau livre traitant d'un sujet rare, les dagues rituelles en Himalaya, dont l'un des auteurs, Nicole Grimaud, est une "copine de classe" du temps (il n'y a pas si longtemps que ça...) où je fréquentais les bancs de l'INALCO à Paris. C'est ici que, grâce au (con)cours des professeurs (Sushila Manandhar, Ram Panday, Rémi Bordes mais aussi quelques intervenants du CNRS comme Joëlle Smadja, Rachel Guidoni, Marie Lecomte-Tilouine, Olivia Aubriot et Philippe Ramirez), j'ai pu acquérir les bases de la langue népalie et mieux comprendre l'histoire, la géographie, l'ethnologie et bien d'autres aspects indispensables de la civilisation du sous-continent indien. J'ai croisé Nicole, à cette période en classe de tibétain, lors des cours magistraux réunissant les classes de tibétain et de népali.

Livre dagues rituelles

Il y a une offre de souscription en avant-première valable jusqu'à la fin juin 2017. Ne la ratez pas !

Bon souscription livre

Infos Ladakh été 2015

De retour du Ladakh - Zangskar, Christophe Aebi me communique les informations suivantes [après les coulées de boue de la fin du printemps 2015 consécutives à la libération de l'eau contenue dans le barrage sur la Tsarap chu et qui a (presque) tout raviné sur son passage -voir http://ladak.free.fr/commun/html/tripnews.htm]. Merci à lui !

"Je rentre du Ladakh et du Zanskar. Nous avons réalisé à deux en autonomie le trek de Kanji à Darsha. Je peux vous transmettre les infos suivantes concernant l'état des routes, des itinéraires et des ponts. Sengge-La : depuis le Nord, la piste est coupée dans la montée vers Manechan, pont emporté l'hiver passé. Donc pas de circulation au col. Pas de tea-shop non plus. Il n'y a plus de pont à Nyerog. Traversée possible à pied (nacelle suspendue aux câbles), mais pas possible avec les mules. Pont à Pidmo : réparé. Pont à Pishu : emporté. Route de Padum à Reru : Ok Passerelle à Reru sur la la Zangspo : refait à neuf, très beau. Passerelles de Spang, Dordzong, Tsetang: détruits, emportés. Passerelle à Cha : praticable à pied. Passerelle à Phugtal Gompa : refait à neuf, praticable à pied, mais pas pour les mulets. Guest House de Phugtal Gompa : fermé pour raison inconnue. Pour d'autres infos, vous pouvez m'écrire : aebichris(at)bluewin.ch"

Depuis l'alignement de chortens, vue plongeante sur la gompa de Phuktal

Fêtes au Ladakh en 2015 ?

Vous avez programmé de vous rendre au Ladakh en 2015 et vous aimeriez bien que vous dates de voyage coincident avec l'un des festivals qui se déroulent dans les monastères du coin... Internet ne vous donne pas d'informations fiables ? Allez, je vous aide :

Fetes ladakh